tintin-au-congo1

L’album « Tintin au Congo » devant les tribunaux pour clichés racistes

Un tribunal civil de Bruxelles s’est déclaré compétent pour juger si la bande dessinée «Tintin au Congo» est porteuse de clichés racistes, ont annoncé mardi les avocats des plaignants.

«Dans un arrêt rendu lundi, la présidente du tribunal de première instance s’est déclarée compétente et va pouvoir traiter de ce dossier», a déclaré lors d’une conférence de presse Me Ahmed L’Hedim, l’un des avocats d’un ressortissant congolais, Bienvenu Mbutu Mondondo, et du Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN), qui sont à l’origine de la plainte.

«On attend de pouvoir enfin plaider sur le fond du dossier, car ça fait mal à nos clients de voir que des gens, notamment des enfants, continuent à lire «Tintin au Congo» en pensant que les Africains sont stupides», a expliqué l’autre avocat des plaignants, Alain Amici, en qualifiant d’«excellente nouvelle» la décision du tribunal.

Interdiction réclamée

Ouvert en avril 2010 devant le tribunal de première instance, le procès s’est jusqu’ici concentré sur des questions de procédure, notamment celle de savoir si l’action est du ressort d’un tribunal civil ou du tribunal de commerce, comme le soutenaient l’éditeur Casterman et Moulinsart SA, la société ayant les droits commerciaux de l’oeuvre d’Hergé autres que les droits d’édition.

Les plaignants réclament l’interdiction de la vente de la célèbre bande dessinée publiée en 1931 ou, à défaut, que le livre soit accompagné d’un bandeau de mise en garde et d’une préface expliquant le contexte de l’époque. L’actuelle République démocratique du Congo était alors une colonie de la Belgique. S’ils n’obtiennent pas son interdiction, ils veulent que le livre soit à l’avenir uniquement vendu dans les rayons «adultes» des librairies.

La plainte a été déposée au nom de la loi belge de 1981 réprimant le racisme

Casterman et Moulinsart SA, rejoints par le ministère public, avaient plaidé que la demande portant sur un acte commercial – la vente d’une BD -, l’affaire était du ressort du tribunal de commerce. Le dossier devrait être plaidé dans les prochains mois, selon un calendrier qui sera fixé lors d’une audience technique le 18 avril. ©20minutes.ch

 

Derniers articles dans Art Design

  • realisticpokemon

    Les Pokémon réalistes de Joshua Dunlop

    Après avoir été imaginés en version Game of Thrones ou en mode Tim Burton, les Pokémon deviennent réalistes grâce au travail digital Joshua Dunlop. Créés avec 3D-Coat, Photoshop et Keyshot, Joshua donne vie à ces fameuses petites bestioles légendaires. Charmander Squirtle Bulbasaur By Joshua Dunlop

  • book-and-bed-tokyo0

    Cet hôtel vous propose des chambres dans une bibliothèque

    Si comme Gaston Lagaffe vous rêvez de dormir dans une cachette installée dans une vraie bibliothèque, direction Kyoto où cette nuit à thème va ravir les passionnés de littérature. Les clients du Book And Bed Kyoto vont pouvoir s’endormir à l’intérieur de cette bibliothèque constituée de 1700 œuvres littéraires. Des livres en anglais et en japonais […]

  • lance-phan0000

    Cet artiste 3D transforme votre photo de profil

    Après la démarche du dessinateur américain Banzchan qui nous croquait dans un style Manga, voici aujourd’hui l’artiste 3D qui nous propose notre portrait façon cartoon 3D. Lance Phan, un artiste 3D spécialisé dans la modélisation de personnages et de décors, propose aux internautes de réaliser leur portrait digne d’un dessiné animé 3D. Une modélisation qui nécessite environ 5h […]

  • galleryinvasion

    Des tableaux prennent vie grâce au mapping vidéo

    Après la table du restaurant Le Petit Chef qui offrait un drôle de spectacle grâce à la projection vidéo, voici le même système utilisé cette fois dans une galerie d’art. Toujours réalisée par le studio Skullmapping, cette projection joue habilement avec l’espace et les cadres disposés dans la galerie. By Skullmapping

Commentaires

Laisser un commentaire

Catégories