L’album « Tintin au Congo » devant les tribunaux pour clichés racistes

Un tribunal civil de Bruxelles s’est déclaré compétent pour juger si la bande dessinée «Tintin au Congo» est porteuse de clichés racistes, ont annoncé mardi les avocats des plaignants.

«Dans un arrêt rendu lundi, la présidente du tribunal de première instance s’est déclarée compétente et va pouvoir traiter de ce dossier», a déclaré lors d’une conférence de presse Me Ahmed L’Hedim, l’un des avocats d’un ressortissant congolais, Bienvenu Mbutu Mondondo, et du Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN), qui sont à l’origine de la plainte.

«On attend de pouvoir enfin plaider sur le fond du dossier, car ça fait mal à nos clients de voir que des gens, notamment des enfants, continuent à lire «Tintin au Congo» en pensant que les Africains sont stupides», a expliqué l’autre avocat des plaignants, Alain Amici, en qualifiant d’«excellente nouvelle» la décision du tribunal.

Interdiction réclamée

Ouvert en avril 2010 devant le tribunal de première instance, le procès s’est jusqu’ici concentré sur des questions de procédure, notamment celle de savoir si l’action est du ressort d’un tribunal civil ou du tribunal de commerce, comme le soutenaient l’éditeur Casterman et Moulinsart SA, la société ayant les droits commerciaux de l’oeuvre d’Hergé autres que les droits d’édition.

Les plaignants réclament l’interdiction de la vente de la célèbre bande dessinée publiée en 1931 ou, à défaut, que le livre soit accompagné d’un bandeau de mise en garde et d’une préface expliquant le contexte de l’époque. L’actuelle République démocratique du Congo était alors une colonie de la Belgique. S’ils n’obtiennent pas son interdiction, ils veulent que le livre soit à l’avenir uniquement vendu dans les rayons «adultes» des librairies.

La plainte a été déposée au nom de la loi belge de 1981 réprimant le racisme

Casterman et Moulinsart SA, rejoints par le ministère public, avaient plaidé que la demande portant sur un acte commercial – la vente d’une BD -, l’affaire était du ressort du tribunal de commerce. Le dossier devrait être plaidé dans les prochains mois, selon un calendrier qui sera fixé lors d’une audience technique le 18 avril. ©20minutes.ch

 

Commentaires

Derniers Articles

 

L’identité du street artist Banksy révélée suite à une gaffe ?

Kraken Unleashed: le nouveau Grand 8 en réalité virtuelle de SeaWorld

48° en Arizona : les Twittos se plaignent de la chaleur avec humour

Downton Abbey bientôt au cinéma

Devenez Super Mario Bros grâce à la réalité augmentée

Moi, moche et méchant 3 : des potatoes Minion chez McDonald’s

Ouverture du bar Game of Thrones à Washington

JO 2024 : Paris lance son parc olympique éphémère

France : lancement du premier magazine consacré au Hand Spinner

Un drone Harry Potter en mode Quidditch

Un papa lance une paire de t-shirts « The Original & The Remix »

L’univers Watchmen bientôt adapté en série par HBO

SEGA Forever : les anciens jeux SEGA disponibles gratuitement sur smartphone

Imagine Van Gogh : une exposition immersive à La Villette

Trump : La saga de ses poignées de main en mode Street Fighter

Duos mère-fille : les princesses Disney avant/après

America’s Got Talent: un incroyable show lumineux fait sensation

Canicule : Victoire des conducteurs Nantais porteurs de jupes

« Loïs et Clark » réunis 20 ans après l’arrêt de la série

Black Mirror bientôt adapté en livres

Un papa et ses deux enfants rejouent « Mad Max » dans une vidéo

Game of Thrones chante « Ice Ice Baby » dans un mashup parfait

Des distributeurs de « likes » Instagram existent en Russie !

Le premier Frigo Solidaire parisien installé dans le 18e

ed29b0da56f00808c2b8af655f894b2b%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%