La plus grande oeuvre d’INVADER installée à Paris

Le mois dernier, le célèbre artiste Invader avait inauguré sa plut haute œuvre au sommet de la Tour Eiffel. Et maintenant, il expose sa plus grande mosaïque qui fait 70 mètres carrés.

L’œuvre se trouve place Starvinsky à Paris, non loin de Beaubourg, collé à la « mural » de Shepard Fairy (Obey) et de l’autoportrait de Jef Aerosol.

« Il a fallu refaire tout le mur, ça a pris plusieurs semaines, c’était très compliqué » explique Invader. La mosaïque géante s’intitule : PA_1432, et il s’agit de sa 1 432ième pièce posée dans la capitale. Et sa nouvelle œuvre ne comptabilise pas moins de 447 carreaux de mosaïques noirs, rouges et blancs. Elle mesure 9 mètres de haut sur 7 mètres de large.

En effet, l’artiste anonyme Invader colle ses mosaïques sur les murs depuis les années 90. Il a envahi un total de 79 villes dans le monde avec 3 855 mosaïques.

Mais qui est Invader ?

Invader, artiste anonyme, comme Banksy n’a toujours pas révélé son identité.

Par ailleurs Banksy avait déclaré :  « Je choisis de garder mon identité cachée parce que souvent, quand vous connaissez l’artiste, vous pensez aussi connaître son art, et je veux garder le mystère de mon art ».

« C’est aussi pour cela que les plus remarquables et impressionnantes œuvres de street art sont créées par des talents anonymes ».

Invader serait né en 1969 et diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. C’est un artiste de rue français, anonyme certes, mais très connu. En effet, depuis plus de 20 ans, l’artiste installe des « Space Invaders » réalisés en carrelage ou en petit carreaux de mosaïques sur les murs des grandes métropoles internationales, et ce jusque dans l’espace. Il aurait choisi son pseudonyme ainsi que l’esthétique de ses œuvres en rapport avec un jeu vidéo de 1978.

En 2017,  deux faux employés de la Ville de Paris avaient dérobé des Space Invaders. Une oeuvre d’Invader peut se revendre quelques milliers d’euros. Mais ces voleurs ont finalement été arrêtés un mois après les faits.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement