Un spot contre la revente illégale de billets de spectacles

Un film destiné à sensibiliser les spectateurs à la revente illégale de billets de concerts en ligne.

FRANCE – Peut-être y avez-vous déjà été confronté : des billets revendus à plusieurs centaines d’euros sur des plateformes de reventes (et on ne parle pas de l’ultime place pour le concert de l’année revendue sur Ebay, mais bien de centaines de places à 300 ou 500€ ! ) , ou encore la vente de faux billets qui ne permettent pas d’entrer dans la salle, comme ce fut le cas récemment pour un millier de fans de Muse qui n’avaient pu entrer à Bercy à cause de billets non conformes achetés en ligne…

Avec l’émergence de plateformes illicites de revente de billets de spectacles du type Starlight ou Viagogo – qui permettent a priori de mettre en relation les simples particuliers qui veulent s’échanger des billets, mais qui abritent aussi des revendeurs « en masse » – la filière musicale est confrontée à un second marché d’envergure profitant de ces nouveaux canaux officieux de distribution pour pratiquer des tarifs excessifs après avoir « asséché » les circuits officiels de ventes.

C’est notamment ce qu’avait subi LCD Soundsystem pour leurs derniers concerts au Madison Square Garden : la totalité des billets avait été vendue en moins d’une minute ; il avait ainsi été impossible pour les fans de trouver des billets à moins de 60 à 100$. Une problématique de taille pour les publics puisque l’impossible identification des revendeurs de billets inhibe toute possibilité de recours en justice.


Sur le dos… par prodiss

A titre d’information, ce circuit parallèle représente 50% du marché anglais, ce qui rend les places de concert d’autant plus difficiles à trouver. C’est pourquoi il semble important de sensibiliser les publics français à l’importance de la valeur faciale du billet et à vérifier la fiabilité du vendeur !

Pour lutter contre ce circuit parallèle, les artistes, producteurs, tourneurs et auteurs compositeurs lancent une campagne de communication centrée autour d’un spot vidéo diffusé sur le web et in situ, dans les principaux festivals de musique estivaux – à commencer par les Francofolies de La Rochelle. Plus d’informations sur www.prodiss.org

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement