La Cinémathèque Française retrouve un Sherlock Holmes disparu depuis 100 ans

Sherlock Holmes réalisé par Arthur Berthelet et produit par le studio américain Essanay en 1916 a été miraculeusement retrouvé il y a quelques semaines dans les collections films de la Cinémathèque française ! Le film inédit sera projeté durant le Festival Toute La Mémoire du Monde, qui débutera le 28 Janvier 2015.

Considéré comme définitivement perdu depuis sa première exploitation, ce film représente une adaptation majeure des aventures du héros de Sir Arthur Conan Doyle pour les holmésiens ou les sherlockians. La mise en scène de Berthelet reprend la pièce américaine Sherlock Holmes de William Gillette (1853-1937), laquelle a connu un immense succès dans le monde entier entre 1899 et 1932.

Un film de 1916

Sherlock-Holmes-réalisé-par-Arthur-Berthelet2

sherlock-holmes-un-film-disparu-depuis-cent-ans-retrouve-a-la-cinematheque-francaise4

William Gillette était aussi un acteur de renom qui a incarné le détective sur scène pendant près de trente ans, et qui reprend son rôle dans cette adaptation cinématographique. Tout en étant la seule trace de la performance de l’acteur, ce film permet aussi de découvrir les créations apocryphes de celui-ci, qui semblent s’être inscrites presque naturellement dans la mémoire collective en devenant des archétypes holmésiens. En effet, Gillette a notamment ajouté des accessoires particuliers qui s’écartent des textes originaux comme la pipe courbée, ou bien une canne, qui furent repris dans des illustrations américaines d’époque, et que l’on retrouvera aussi dans des adaptations cinématographiques ultérieures.

sherlock-holmes-un-film-disparu-depuis-cent-ans-retrouve-a-la-cinematheque-francaise

Le projet de restauration du film

L’élément qui a été retrouvé à la Cinémathèque française est un contretype nitrate complet qui, à ce jour, s’avère être unique au monde. Originellement destiné à l’exploitation française, le contretype contient des intertitres français, et des annotations de teintes. Cette dernière particularité demeure surprenante car les films Essanay n’ont que très rarement été exploités en couleur sur le territoire américain. Il nous paraît dès lors plausible que la version en couleurs ait été créée spécialement pour la France.

Le contretype est à l’heure actuelle en cours de restauration numérique par la Cinémathèque française et le San Francisco Silent Film Festival, organisation avec laquelle la Cinémathèque restaure les films américains de ses collections depuis maintenant 2 ans. Cette restauration est également rendue possible grâce à la généreuse contribution d’individus, passionnés par Sherlock. Toutes les infos sur le film : cinematheque.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Gita, le robot caddie de Piaggio qui vous suit à la trace

Les tatouages des fans de JOKER

8 fins auraient été tournées pour Star Wars, épisode IX

Vous pouvez louer la maison de Barbie sur Airbnb

Avengers : le jeu en VR de Marvel se dévoile

Harry Potter: un fan de LEGO reproduit les escaliers pivotants de Poudlard

K-Swiss lance des sneakers Breaking Bad

Lancement d’une version sensorielle de Sophie la girafe

Pierre Niney rejoint le casting du prochain OSS 117

Carlsberg : la première bouteille de bière en papier au monde

Internet Archive met en ligne 2500 jeux MS-DOS (gratuits)

Toy Story: des costumes sexy d’Halloween critiqués par les fans

MATRIX 4 : Neil Patrick Harris rejoint le casting !

SONIC le film, le nouveau design du hérisson aurait fuité

Une collaboration entre Tic Tac et Coca-Cola

L’incendie de Notre-Dame de Paris adapté en série

Zoe Kravitz sera la prochaine Catwoman

Ils fabriquent la plus grande planche de OUIJA du monde

Le catalogue de Disney+ enfin dévoilé

Maléfique : une affiche végétale installée à Paris

Ce fan de JOKER retrouve les lieux de tournage

Uber pourrait livrer vos courses dès 2020 !

Voyages en Méditerranée : la nouvelle exposition immersive de L’Atelier des Lumières

Blackout de Fortnite : les meilleures réactions de Twitter