À 17 ans, Stanley Kubrick était un photographe de génie

C’était bien avant que Stanley Kubrick ne devienne ce cinéaste de génie, derrière certains des plus grands chefs-d’œuvre du cinéma contemporain de 2001, l’Odysée de l’espace à Shining.
Débarqué du Bronx, il avait seulement 17 ans lorsqu’il arpentait les rues de New York, appareil photo à la main (un Graflex offert par son père à son 13e anniversaire). Le magazine Look lui achète sa première photo en avril 1945, avant de l’engager comme photographe indépendant. Cette photo, c’est celle d’un vendeur de journaux devant les gros titres de la presse annonçant la mort de Roosevelt.

Le magazine Look lui achète sa première photo en avril 1945

Entre 1945 et 1950, il délivrera une impressionnante galerie de portraits du New York des années 40, réalisant parfois des centaines de photos pour n’en garder qu’une seule : enfants, célébrités et anonymes, soirées huppées ou scènes de rues, ce sont plus de 15 000 photographies qu’il nous est donné de voir dans la collection en ligne du Museum Of The City Of New York

Crédits : ©SK Film Archives/Museum of the City of New York.

Commentaires

Derniers Articles

 

Une église parisienne tente la quête avec paiement sans contact

Le plus grand labyrinthe de neige du monde est en Pologne

Voici le selfieccino, un café avec votre portrait imprimé dans la mousse

Si Stranger Things était un film d’animation japonais…

Le challenge de l’électricité statique

Le compte instagram des plus beaux sols de Paris voyage

Un fan réalise le trailer du film FRIENDS

De l’art sur des sachets de thé

Les cuissardes Ugg débarquent !

Jurassic Park : lancement d’une Jeep électrique pour enfants

Des éboueurs créent une bibliothèque avec les livres jetés

Nintendo Labo : des accessoires en carton pour Switch

Il s’incruste hors-champ sur des pochettes d’album

Un bar éphémère réalisé en LEGO va ouvrir à Londres

La nouvelle série de Netflix met les 90’s à l’honneur

Cette robe change de couleur toute seule !

Google trouve à quelle oeuvre d’art vous ressemblez le plus

Un livre pour faire des sons électroniques avec du papier

Des photos d’enfants du monde entier avec leurs jouets

Le jargon de la pub en vinyles

À la découverte de Trust Icon, street artiste londonien

Muni de son smartphone, il donne vie aux objets qui l’entourent

Il se prend en photo autour du monde avec Godzilla

De l’origami animale dans des peaux d’agrumes