Kavinsky rencontre San Ku Kai

« Outrun » est le premier album de Vincent Belorgey alias Kavinsky. Un hommage au jeu vidéo du même nom, sorti en 1986. Un son électro-pop clairement inspiré des eighties.

kavinsky-outrun-San-Ku-Kai

Le titre « Blizzard » reprend un sample de la série vintage « San Ku Kaï » avec les méchants Stressos, une tribu nomade dirigée par …Golem XIII (et oui).

 


 

Voici le morceaux original de la série du début des années 80 San Ku Kai « La guerre ». Pour la petite histoire, ce titre était la « face B » du disque 45t de l’époque, bon ok les moins de 30 ans ne peuvent pas comprendre de quoi on parle ici ;). Très bon !

« Outrun » – le nom d’un fameux jeu vidéo de voitures – est la bande-son idéale d’un tour du périphérique la nuit : une musique urbaine et rétro-futuriste, lente et rythmée, qui rappelle le Daft Punk des débuts.

Le disque s’ouvre comme un film. Par une nuit d’orage, un adolescent se fait renverser par une Testarossa rouge. Quand, il émerge de l’accident, le garçon devenu zombie ne fait plus qu’un avec la Ferrari. L’histoire n’est pas une façon de surfer sur le succès de « Drive ». Le personnage est apparu dès le premier EP (album de quelques titres) de Kavinsky, « Teddy Boy », en 2006.
 

« A force de mater des films, je me suis rendu compte que ce que j’aimais, c’était quand la musique en était une partie intégrante. Comme dans +Christine+, qui est le film dont j’ai récupéré le plus de clichés ».

 

Rien ne prédestinait ce gamin gouailleur de Seine-Saint-Denis, né Vincent Belorgey, à faire de l’électro. Si ce n’est une bande de copains où figuraient le réalisateur et musicien Quentin Dupieux (alias M. Oizo) et le chanteur Sébastien Tellier. En 2003, Kavinsky récupère un vieil ordinateur de Quentin Dupieux. Il y découvre un logiciel de musique et décide qu’il ne veut plus faire que ça.

Il est signé par le patron de Record Makers (son album sort aussi sous la bannière Universal, avec un objectif international) rencontré sur un clip de Sébastien Tellier, puis Daft Punk l’emmène en tournée. Plus que le cinéma ou les voitures, ce sont les années 80 qui ont profondément marqué Kavinsky. Comme un héros de « teen-movie », son personnage porte un Teddy et des Wayfarer, la Testarossa est la voiture de Don Johnson dans « Miami Vice », quant à 1986 « c’était l’année des Goonies ».
 

« J’ai passé des heures, des jours et des années devant ma télé quand j’étais petit à mater les mêmes VHS, les mêmes séries en boucle, j’ai eu toutes les consoles de jeux. C’est tout ce que j’ai avalé et tout d’un coup vomi. Je ne pourrais pas me battre contre ça, c’est ce qui coule en moi »

 

Plus d’infos sur : France24

Commentaires

Derniers Articles

 

Hayao Miyazaki et son fils travailleraient sur deux nouveaux projets

Un vrai pickup Chevrolet entièrement fabriqué en LEGO

Ryan Reynolds confirme travailler sur un Deadpool 3

Des fresques murales mettent à l’honneur le Bronx dans le métro new-yorkais

Bumblebee: un tableau réalisé avec du papier bulle

Le tournage des Animaux Fantastiques 3 est repoussé

X-Men : les Nouveaux Mutants, la sortie menacée ?

The Crown: Gillian Anderson incarnera Margaret Thatcher dans la saison 4

Tolkien : le biopic avec Nicholas Hoult sortira en mai prochain

Il dessine un Peppa Pig géant dans la neige pour sa fille

#10yearschallenge : l’avant-après version climat

Ces tatoueurs embellissent les cicatrices

Imma, la nouvelle influenceuse de synthèse

Les tournages de Avatar 2 et 3 sont terminés !

Une tapisserie animée sur l’histoire de Game of Thrones

La vape artistique de Brandon Mitchell

James Lewis reproduit des logos célèbres à main levée

Une boutique se lance dans la fabrication de colliers de nouilles !

John Wick 3 dévoile sa bande annonce

Nike lance des baskets auto-laçantes contrôlées par smartphone

Quand Stephen King sauve la rubrique littéraire d’un journal local

Une chapelle entièrement construite en noir et blanc façon Comics

Un immense disque de glace dans une rivière aux Etats-Unis

Le sable de cette plage ressemble à du popcorn