Kaamelott : l’annonce de casting pour le film était vraie

L‘histoire d’un casting rocambolesque. Dans la semaine du 21 janvier dernier, une annonce de casting pour recruter des figurants pour le film Kaamelott – Premier Chapitre faisait le buzz sur les réseaux sociaux.

Une annonce de casting publiée sur le site Figurants.com qui avait été d’abord repérée dans la presse locale (L’éveil de Haute Loire). « La mairie nous a ensuite confirmé le tournage sur Les Estables à ces dates, et Pôle-emploi a publié également la même annonce » explique le site Figurants.com dans un communiqué publié aujourd’hui. Un casting très rapidement bouclé dès le 26 janvier. 

Le 27 janvier, sur son compte twitter, Alexandre Astier a démenti officiellement l’existence même d’un casting de figurants pour son film. « Nous n’avons pas besoin de figurants sur K. Surtout, ne payez pas un centime à quiconque vous proposerait d’en être. Désolé que des trouducs essaient de se sucrer sur le dos de la bête… on va s’en occuper. » écrivait le réalisateur de Kaamelott.

Imbroglio

La nouvelle d’un faux casting, d’une arnaque, voir d’une escroquerie, s’est ensuite répandue comme un trainée de poudre. FranceInfo écrit, par exemple :  » Jeudi 24 janvier, le site internet Figurants.com a relayé sur Twitter un faux appel pour un casting pour le tournage du film d’Alexandre Astier. « 

Le 28 Janvier 2019, la production du film tweet ceci (voir ci-dessous) pour rectifier, au sujet du casting figurants de Kaamelott et l’adresse email liée à l’annonce : [email protected]

Le casting était vrai, l’adresse mail, la bonne, et des figurants ont bien été recrutés pour un tournage aux Estables, malgré ce qu’affirme le tweet d’Alexandre Astier.

D’après ce nouveau tweet, les annonces diffusées à partir du 21/01/19 étaient cependant « caduques » et « anciennes ». En ce qui nous concerne, la directrice de casting, Alexandra W. a contacté le site Figurants.com le samedi 26 pour les informer que la recherche de figurants était désormais terminée. L’annonce a donc été retirée.

Le site Figurants.com rapporte dans son dernier communique de presse que cette rectification est passée totalement inaperçue du public et des fans. Dans l’esprit de tout le monde, le casting a été dénoncé comme une arnaque, une escroquerie, un fake que nous aurions tous malencontreusement relayé. Google étant encore à ce jour innondé d’articles affirmant cela.

Dans son désir de rétablir la vérité, Figurants.com rapporte qu’il est pourtant « un site de confiance et d’expertise, incontournable de la figuration qui collabore depuis près de vingt ans avec la seule association de France à lutter contre les arnaques aux castings (C.I.S) ».

« L’annonce de figuration pour participer au film Kamelott qui a parcouru le web, les médias officiels, le pôle-emploi et des sites de castings était une annonce authentique, publiée par la directrice de casting Alexandra W. pour la production du film, contrairement à ce qu’a affirmé le comédien Alexandre Astier via son tweet le 27 janvier 2019. »

Une mésaventure compliquée qui méritait d’être éclaircie.

Commentaires

Derniers Articles

 

Paris : une course Mario Kart grandeur nature en septembre

Cette application plonge votre portrait dans l’histoire de l’art

Le Havre : un voyage immersif dans l’œuvre de Van Gogh

Sony : une exposition célèbre les 40 ans du WALKMAN®

Top Gun 2 dévoile sa bande-annonce

Ça Chapitre 2 dévoile une nouvelle bande-annonce

La mairie de Royan installe des affiches qui demandent aux hommes de se rhabiller

Quand Stranger Things rencontre la série Magnum

Jason Momoa invité d’honneur d’un épisode des Simpson

Warhammer 40K va être adapté en série live

Nike présente une collection de sneakers Bob l’Éponge

Pays-Bas : 300 abrisbus transformés en refuges pour abeilles

Elle crée un moule pour faire des chats de sable à la plage

Instagram : WWF lance une géolocalisation fictive pour protéger la nature

Quand un serrurier ouvre les portes de la fiction

Lupin III : le nouveau film en 3D dévoile son trailer

Nike lance des sneakers Nintendo 64

EasyJet installe 300 bibliothèques pour enfants à bord de ses avions

Un nouveau street-art 3D impressionnant signé Peeta

La version Russe du générique des Simpson

L’émission « Strip-Tease » fait son grand retour

Elle réalise des cartes Pokemon à l’effigie de votre animal de compagnie

Une campagne transforme les conducteurs en animaux sauvages

Spécialiste du deepfake, ce Youtubeur revisite le cinéma