Journée de la femme : Barbie honore les stars du sport féminin

Mattel célèbre la Journée de la femme en lançant des poupées Barbie à l’image de l’autonomisation des femmes. Dont l’une des sprinteuses les plus rapides de Grande-Bretagne, Dina Asher-Smith.

Dina Asher-Smith, qui s’entraîne actuellement pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020, est la première d’une gamme de figurines « Shero ». Dans cette collection, on retrouve également la capitaine de football française Amandine Henry, la nageuse paralympique turque Sümeyye Boyacı et la championne du monde ukrainienne, l’escrimeuse sabre Olga Kharlan. 

« En grandissant, les sportives étaient moins visibles dans les médias et il y a encore un écart en ce qui concerne les sports féminins. C’est pourquoi la représentation est si importante », a révélé Dina Asher-Smith dans un communiqué.

View this post on Instagram

🏃🏾‍♀️♥️

A post shared by Dina (@dinaashersmith) on

Barbie célèbre la journée de la femme

Le fabricant de jouets continue de célébrer les femmes de tous les horizons, en mettant l’accent sur la promotion des sportives. La marque lancera de nouvelles poupées à l’image des modèles féminins du monde entier. Elle veut ainsi inspirer les filles du monde entier. La nouvelle gamme en l’honneur de la Journée de la femme sortira le 8 mars 2020. Elle mettra en évidence les modèles féminins dans le secteur du sport. Mattel a récemment dévoilé une sélection de poupées d’athlètes inspirées de chaque activité sportive des Jeux Olympiques de 2020.

Sur une publication du compte Instagram de Dina Asher-Smith, on peut lire :

« Quand je grandissais, il n’y avait pas beaucoup de poupées qui me ressemblaient, sans parler de celles qui représentaient ce que je voulais être. Sans compromettre la musculature et les petites caractéristiques de l’expression de soi. Cela peut sembler assez petit, mais il est si important de présenter des images précises de sportives. Il a le potentiel de façonner la perception que les jeunes ont de nous, du sport et par conséquent eux-mêmes plus leur propre avenir. »

View this post on Instagram

So it’s finally out… @barbie have made me into a one-of-a-kind Shero doll 🤯🤯⠀ ⠀ When I was told they wanted to make me into a Barbie doll I honestly screamed, jumped up + down and ran around my house lol!!! ⠀ ⠀ And then what made me even happier was that Barbie went to lengths to capture the doll in my exact likeness – ranging from skin tone to hair texture, muscle tone to spike details, lashes to strong brows (🥳) and even included my jewellery 🥺⠀ ⠀ The level of detail and care was incredible. I want to say a humongous thank you to the entire Barbie team for this effort and honour. ⠀ ⠀ When I was growing up there weren’t many dolls that looked like me full stop, let alone one that represented what I wanted to be without compromising musculature and smaller features of self expression. This is may seem quite small but positively showcasing accurate images of sportswomen is so important. It has the potential to shape young people’s perception of us, sport and as a result themselves + their own futures. ⠀ ⠀ Yay!!!⠀ ⠀ Thanks @barbie. I’m so happy – I never envisaged being a Barbie doll 🤯 this is going straight in my trophy cabinet ♥️ #BarbieRoleModels #YouCanBeAnything

A post shared by Dina (@dinaashersmith) on

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion