Un jeu éducatif qui lève le tabou des règles

Imaginé par deux étudiants en design, le jeu de société The Period Game permet de lever le voile sur le tabou des règles. Un moyen ludique et efficace pour faire évoluer les mentalités.

Suivez les nouvelles règles du jeu

Aujourd’hui encore, il n’est pas toujours facile d’aborder le sujet des règles sans susciter une réaction de gêne ou de rejet. Afin de faire évoluer les mentalités et de dédramatiser sur la question, Daniela Gilsanz et Ryan Murphy, deux étudiants de l’École de Design de Providence aux États-Unis, ont imaginé un jeu de société éducatif sur les menstruations féminines.

The Period Game se compose d’un plateau de jeu de société classique. Chaque case représente un jour du cycle menstruel. Différentes étapes sont à franchir : l’ovulation, les syndromes prémenstruels et bien entendu la période des règles.

Au centre du plateau, un utérus distribue des billes de couleur au joueur dont c’est le tour : une bille rouge pour rejoindre l’étape des règles, une bille violette pour se rendre à l’infirmerie et une bille blanche pour avancer d’une case. Chaque joueur possède également des cartes qui lui permettent de contrer les syndromes ou de se protéger avec une serviette hygiénique, un tampon ou une cup en fonction de l’abondance de son flux et de la situation (la nuit ou à la piscine par exemple.)

Le but du jeu étant de terminer la partie en ayant toujours une carte de protection d’avance.

« The Period Game s’efforce de transformer une situation généralement difficile en une expérience d’apprentissage amusante et positive. Le jeu enseigne aux participants ce qui se passe dans le corps d’une femme et comment « suivre le courant », peut-on lire sur le site officiel du jeu, il est pratiquement impossible de jouer sans prononcer les mots « règle » ou « tampon », ce qui rend la discussion beaucoup plus facile dans la vie réelle et permettra aux générations futures de ne plus avoir à cacher de tampons dans leurs manches.

 Nous pensons que la meilleure façon de briser le tabou sur les règles est de changer la façon dont nous l’enseignons et appréhendons le sujet. Si tout le monde pouvait en apprendre davantage dans un environnement décomplexé, amusant et sûr, nous pourrions former une toute nouvelle génération d’hommes et de femmes pour qui les règles ne seraient plus un problème. »

Disponible en pré-commande pour 39 dollars sur le site, le jeu a profité d’une campagne de crowdfunding pour sa conception. Il sortira officiellement en février 2020.

View this post on Instagram

We need to do better. The Period Game can help.

A post shared by The Period Game (@periodgame) on

Commentaires

Derniers Articles

 

Le premier pub sans alcool ouvre en Irlande

Samsung Lab anime un visage à partir d’une seule photo

IKEA lance un sac arc-en-ciel à l’occasion du « Pride Month »

Terminator: Dark Fate dévoile son premier trailer explosif

Dans cette pub, les personnages de « One Piece » sont des lycéens

À Venise, Banksy s’installe incognito parmi les vendeurs de rue

Spider-Man: une impressionnante animation en pâte à modeler

Londres : 3000 fleurs installées dans un train

Le plus petit McDonald’s du monde ouvre ses portes… pour les abeilles

Ces affiches de vampires ne résistent pas aux premiers rayons de soleil

Lacoste change une nouvelle fois son logo pour sauver 10 animaux menacés

Nausicaä : un fan réalise une version Live du film de Miyazaki

Unicorn : la trottinette électrique pensée pour les parents

Le film Downton Abbey dévoile son trailer

Nicolas Bedos va réaliser le prochain OSS 117

Les nouvelles installations du street artist Pappas Pärlor

Stranger Things: un nouveau teaser très hot pour la saison 3

La saison 3 de Westworld dévoile son trailer

Ce menuisier se fabrique un meuble TV géant Nintendo Switch

Padipata : le sac de frappe interactif

Le premier festival de la coupe mulet s’est déroulé ce week-end

Il fabrique une ingénieuse lampe de chevet Game of Thrones

Le tournage du prochain OSS 117 débutera en novembre

Game of Thrones: 11 millions d’Américains ont prévu de ne pas travailler lundi