Un jeu éducatif qui lève le tabou des règles

Imaginé par deux étudiants en design, le jeu de société The Period Game permet de lever le voile sur le tabou des règles. Un moyen ludique et efficace pour faire évoluer les mentalités.

Suivez les nouvelles règles du jeu

Aujourd’hui encore, il n’est pas toujours facile d’aborder le sujet des règles sans susciter une réaction de gêne ou de rejet. Afin de faire évoluer les mentalités et de dédramatiser sur la question, Daniela Gilsanz et Ryan Murphy, deux étudiants de l’École de Design de Providence aux États-Unis, ont imaginé un jeu de société éducatif sur les menstruations féminines.

The Period Game se compose d’un plateau de jeu de société classique. Chaque case représente un jour du cycle menstruel. Différentes étapes sont à franchir : l’ovulation, les syndromes prémenstruels et bien entendu la période des règles.

Au centre du plateau, un utérus distribue des billes de couleur au joueur dont c’est le tour : une bille rouge pour rejoindre l’étape des règles, une bille violette pour se rendre à l’infirmerie et une bille blanche pour avancer d’une case. Chaque joueur possède également des cartes qui lui permettent de contrer les syndromes ou de se protéger avec une serviette hygiénique, un tampon ou une cup en fonction de l’abondance de son flux et de la situation (la nuit ou à la piscine par exemple.)

Le but du jeu étant de terminer la partie en ayant toujours une carte de protection d’avance.

« The Period Game s’efforce de transformer une situation généralement difficile en une expérience d’apprentissage amusante et positive. Le jeu enseigne aux participants ce qui se passe dans le corps d’une femme et comment « suivre le courant », peut-on lire sur le site officiel du jeu, il est pratiquement impossible de jouer sans prononcer les mots « règle » ou « tampon », ce qui rend la discussion beaucoup plus facile dans la vie réelle et permettra aux générations futures de ne plus avoir à cacher de tampons dans leurs manches.

 Nous pensons que la meilleure façon de briser le tabou sur les règles est de changer la façon dont nous l’enseignons et appréhendons le sujet. Si tout le monde pouvait en apprendre davantage dans un environnement décomplexé, amusant et sûr, nous pourrions former une toute nouvelle génération d’hommes et de femmes pour qui les règles ne seraient plus un problème. »

Disponible en pré-commande pour 39 dollars sur le site, le jeu a profité d’une campagne de crowdfunding pour sa conception. Il sortira officiellement en février 2020.

View this post on Instagram

We need to do better. The Period Game can help.

A post shared by The Period Game (@periodgame) on

Commentaires

Derniers Articles

 

Adidas dévoile des sneakers Thanos

Quand le PMU signe la plus grande course de tous les temps

À Lyon, cette street artist joue avec les éléments urbains

Ce compte Instagram rassemble les jeux de mots de nos commerces

Uniqlo France : une nouvelle collection Star Wars signée par trois artistes

Des trottinettes électriques piratées se mettent à dire des obscénités

Une nouveau trailer pour Men In Black International

Il fabrique des bornes d’arcade pour votre console Switch

Les tubes de Freddie Mercury deviennent des Comics vintage

Studio Ghibli: une nouvelle exposition ouvre à Tokyo

Avengers: Endgame : 300 drones reproduisent des figures Marvel

La série Swamp Thing dévoile son trailer

Un parc d’attractions dédié à Naruto ouvre ses portes

Braille Bricks : LEGO présente ses briques en braille

Balance ton Métro : l’opération qui dénonce le harcèlement des femmes dans les transports

Ce designer freelance nous raconte ses déboires en animation

Les chansons de David Bowie transformées en Comics vintage

Des affiches mystérieuses équipées de vraies boules Quies

Au Brésil, un menu Game of Thrones chez Burger King

Un robot géant entièrement composé de déchets plastiques signé Timberland

La version live de “La Belle et le Clochard” se dévoile

Il photographie les maisons les plus “moches” de Belgique

Pump Track: des modules flexibles pour skateurs et BMX

KFC lance un nouveau Colonel Sanders plus jeune et « hot »