Depuis 35 ans, Jeff Bridges immortalise ses tournages avec son appareil photo panoramique

À 67 ans, Jeff Bridges collectionne un bon nombre de longs métrages et conserve un passion pour la photo depuis le collège. Une passion qui ne l’a jamais vraiment quitté, mais c’est en 1976, lors du remake de King Kong, que celui-ci s’est remis à prendre des photos. Sur les plateaux de tournage, l’acteur ne se sépare jamais de son Wide-Lux, un appareil panoramique 35mm lancé au Japon à la fin des années 50 par Panon Camera Shako. De TRON à True Grit en passant par Blown Away, Tucker et le clutissime The Big Lebowski, Jeff Bridges nous propose une vision widescreen des coulisses du cinéma.

Un appareil photo des années 50

The Big Lebowski – 1998.

Blown Away – 1994

TRON – 1982

TRON Legacy – 2010

True Grit – 2010

Susie et les Baker Boys – 1989

État second – 1993

The Fisher King : Le Roi pêcheur – 1991

 

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Une église parisienne tente la quête avec paiement sans contact

Le plus grand labyrinthe de neige du monde est en Pologne

Voici le selfieccino, un café avec votre portrait imprimé dans la mousse

Si Stranger Things était un film d’animation japonais…

Le challenge de l’électricité statique

Le compte instagram des plus beaux sols de Paris voyage

Un fan réalise le trailer du film FRIENDS

De l’art sur des sachets de thé

Les cuissardes Ugg débarquent !

Jurassic Park : lancement d’une Jeep électrique pour enfants

Des éboueurs créent une bibliothèque avec les livres jetés

Nintendo Labo : des accessoires en carton pour Switch

Il s’incruste hors-champ sur des pochettes d’album

Un bar éphémère réalisé en LEGO va ouvrir à Londres

La nouvelle série de Netflix met les 90’s à l’honneur

Cette robe change de couleur toute seule !

Google trouve à quelle oeuvre d’art vous ressemblez le plus

Un livre pour faire des sons électroniques avec du papier

Des photos d’enfants du monde entier avec leurs jouets

Le jargon de la pub en vinyles

À la découverte de Trust Icon, street artiste londonien

Muni de son smartphone, il donne vie aux objets qui l’entourent

Il se prend en photo autour du monde avec Godzilla

De l’origami animale dans des peaux d’agrumes