« Je ne supporte pas les bleus », la nouvelle campagne contre les violences conjugales

Pendant la durée de l’Euro 2016, 10 femmes vont mourir en France sous les coups de leur compagnon. L’association Elle’s Imagine’nt se mobilise avec le soutien de Division et Buzzman, lors de ce moment médiatique et symbolique. L’objectif : dénoncer les violences au sein du couple, sensibiliser le plus grand nombre et récolter des dons à travers la campagne : « Je ne supporte pas les bleus ». Créée en 2009, l’association Elle’s Imagine’nt, composée de professionnels et de bénévoles, aide avec constance et douceur, les personnes victimes de violences conjugales, que ces violences soient verbales, psychologiques, physiques, sexuelles ou économiques.

« 1 Française sur 10 subit des violences conjugales »

“Aujourd’hui, 1 Française sur 10 subit des violences conjugales. Leurs conséquences sont dramatiques sur les femmes et sur les enfants. Avec de tels chiffres, vous croisez quotidiennement des victimes : dans les transports, dans votre immeuble, dans votre entreprise. Vous pouvez les aider concrètement en participant à notre campagne de dons. “ Bérénice Sylvain – Vice- présidente de l’association. Afin de sensibiliser et de mobiliser le grand public sur ce fléau, Elle’s Imagine’nt lance cette vaste campagne de communication avec le soutien de nombreuses personnalités telles que Laurence Ferrari, Oxmo Puccino, Raymond Domenech, ou encore Frank Lebœuf.

Sur une idée originale d’Helmi qui s’est entouré de l’agence Buzzman, de la société de production Division et du photographe Cyril Masson, cette campagne de sensibilisation se compose d’un film et d’une série de portraits mettant en scène des hommes et des femmes, des personnalités, des anonymes et des bénévoles qui déclament le message : « Je ne supporte pas les bleus ». L’artiste Tyrsa a également rejoint l’aventure en imaginant la typographie de la signature.

Un message qui prend une résonance particulière à 10 jours du premier match de l’Euro : “Prendre la parole dans cette atmosphère de liesse et d’effervescence où tout un pays est derrière son équipe avec le slogan “Je ne supporte pas les bleus“ s’est imposé comme une évidence. Le double sens du message donne toute sa force à la campagne qui a pour but d’interpeller l’opinion publique sur un sujet aussi grave que tabou. » Helmi, DIVISION. jenesupportepaslesbleus.com

 

jenesupportepaslesbleus-2

Commentaires

Derniers Articles

 

KitKat se moque d’IKEA dans une pub hilarante

Un fan recrée le film « Terminator 2 » dans GTA V

Lynda Carter a vu le nouveau Wonder Woman

Pantin : ils installent une piscine gonflable après l’ouverture d’une bouche d’incendie

Face à la maladie, elle reproduit des photos de femmes powerful

Mexique : Un papier toilette Donald Trump pour venir en aide aux migrants

TGV renommé « inOui » : la nouvelle marque SNCF critiquée sur les réseaux sociaux

Si Twin Peaks avait un son propre site touristique

Elle invite que des hommes à son enterrement de vie de jeune fille

Les sculptures fantastiques de Lisa Toms

Une tyrolienne va être installée sur la Tour Eiffel

Séoul : ouverture d’une autoroute abandonnée transformée en promenade plantée

Paris : installation d’une piste d’athlétisme flottante sur la Seine

Un Hand Spinner de luxe signé Cartier ?

Londres : la cabine téléphonique rouge devient un mini-espace de travail à louer

Un café éphémère « Twin Peaks » pour le retour de la série

Un ferronnier se fabrique un Spinner Batman géant

Netflix dévoile un teaser pour la série dérivée de « Dark Crystal »

Des « Hand Spinner » LEGO à faire soi-même

Grande exposition Valérian à Paris

Un café à rats va ouvrir à Sans Francisco

Avec la pose longue, ce photographe transforme les films cultes en art abstrait

Le premier Nutella Café va ouvrir à Chicago

Périgueux : inauguration d’un passage piéton arc-en-ciel pour lutter contre l’homophobie

db57f634dbe766d0d8d36efe87f85d4fZZZZZZ