« Je ne supporte pas les bleus », la nouvelle campagne contre les violences conjugales

Pendant la durée de l’Euro 2016, 10 femmes vont mourir en France sous les coups de leur compagnon. L’association Elle’s Imagine’nt se mobilise avec le soutien de Division et Buzzman, lors de ce moment médiatique et symbolique. L’objectif : dénoncer les violences au sein du couple, sensibiliser le plus grand nombre et récolter des dons à travers la campagne : « Je ne supporte pas les bleus ». Créée en 2009, l’association Elle’s Imagine’nt, composée de professionnels et de bénévoles, aide avec constance et douceur, les personnes victimes de violences conjugales, que ces violences soient verbales, psychologiques, physiques, sexuelles ou économiques.

« 1 Française sur 10 subit des violences conjugales »

“Aujourd’hui, 1 Française sur 10 subit des violences conjugales. Leurs conséquences sont dramatiques sur les femmes et sur les enfants. Avec de tels chiffres, vous croisez quotidiennement des victimes : dans les transports, dans votre immeuble, dans votre entreprise. Vous pouvez les aider concrètement en participant à notre campagne de dons. “ Bérénice Sylvain – Vice- présidente de l’association. Afin de sensibiliser et de mobiliser le grand public sur ce fléau, Elle’s Imagine’nt lance cette vaste campagne de communication avec le soutien de nombreuses personnalités telles que Laurence Ferrari, Oxmo Puccino, Raymond Domenech, ou encore Frank Lebœuf.

Sur une idée originale d’Helmi qui s’est entouré de l’agence Buzzman, de la société de production Division et du photographe Cyril Masson, cette campagne de sensibilisation se compose d’un film et d’une série de portraits mettant en scène des hommes et des femmes, des personnalités, des anonymes et des bénévoles qui déclament le message : « Je ne supporte pas les bleus ». L’artiste Tyrsa a également rejoint l’aventure en imaginant la typographie de la signature.

Un message qui prend une résonance particulière à 10 jours du premier match de l’Euro : “Prendre la parole dans cette atmosphère de liesse et d’effervescence où tout un pays est derrière son équipe avec le slogan “Je ne supporte pas les bleus“ s’est imposé comme une évidence. Le double sens du message donne toute sa force à la campagne qui a pour but d’interpeller l’opinion publique sur un sujet aussi grave que tabou. » Helmi, DIVISION. jenesupportepaslesbleus.com

 

jenesupportepaslesbleus-2

Commentaires

Derniers Articles

 
santiago bibliotheque metro

Les distributeurs de livres du métro de Santiago au Chili

aston martin james bond

L’Aston Martin de James Bond en vente pour la bonne cause

Puma, Bait et Marvel créent les baskets Black Panther

sequins

Le maillot de bain réversible en sequins

Arnold Schwarzenegger rejoint Michael Fassbender dans « Kung Fury »

Il crée de superbes mandalas avec des pierres et des feuilles

Les bagues triptyque d’animaux de Mary Lou

Flyride, le premier jet ski volant

furbies orgue

Créer un orgue avec des Furbies

indestructibles 2

Nouveau trailer pour Les Indestructibles 2 !

Ses photos rendent hommage à l’âge d’or de la peinture néerlandaise

Lancement d’une collection de boxers Saint Seiya

batman ninja

Batman Ninja : l’anime japonais se dévoile dans un second trailer

Un chef japonais a trouvé comment allier streetwear et onigiris

Offrez-vous un diner à Poudlard pour la Saint-Valentin

God of War 4: une projection géante sur un terrain de basket

Cette artiste personnifie les pays en mode badass

histoire de l'art en une minute

Toute l’histoire de l’art illustrée en une minute

glace au piment

La glace au piment la plus hardcore du monde est en Écosse

Toy Story par d'attraction

Le parc d’attractions Toy Story ouvrira cet été en Floride

JO 2018 : les skieurs américains en tenue de super-héros !

FILA lance une collection de chaussures Pokémon

PyeongChang : 1200 drones dans le ciel pour la Cérémonie d’Ouverture

Les meilleurs cadeaux de la Saint Valentin pour mec sans inspiration