« Je ne supporte pas les bleus », la nouvelle campagne contre les violences conjugales

Pendant la durée de l’Euro 2016, 10 femmes vont mourir en France sous les coups de leur compagnon. L’association Elle’s Imagine’nt se mobilise avec le soutien de Division et Buzzman, lors de ce moment médiatique et symbolique. L’objectif : dénoncer les violences au sein du couple, sensibiliser le plus grand nombre et récolter des dons à travers la campagne : « Je ne supporte pas les bleus ». Créée en 2009, l’association Elle’s Imagine’nt, composée de professionnels et de bénévoles, aide avec constance et douceur, les personnes victimes de violences conjugales, que ces violences soient verbales, psychologiques, physiques, sexuelles ou économiques.

« 1 Française sur 10 subit des violences conjugales »

“Aujourd’hui, 1 Française sur 10 subit des violences conjugales. Leurs conséquences sont dramatiques sur les femmes et sur les enfants. Avec de tels chiffres, vous croisez quotidiennement des victimes : dans les transports, dans votre immeuble, dans votre entreprise. Vous pouvez les aider concrètement en participant à notre campagne de dons. “ Bérénice Sylvain – Vice- présidente de l’association. Afin de sensibiliser et de mobiliser le grand public sur ce fléau, Elle’s Imagine’nt lance cette vaste campagne de communication avec le soutien de nombreuses personnalités telles que Laurence Ferrari, Oxmo Puccino, Raymond Domenech, ou encore Frank Lebœuf.

Sur une idée originale d’Helmi qui s’est entouré de l’agence Buzzman, de la société de production Division et du photographe Cyril Masson, cette campagne de sensibilisation se compose d’un film et d’une série de portraits mettant en scène des hommes et des femmes, des personnalités, des anonymes et des bénévoles qui déclament le message : « Je ne supporte pas les bleus ». L’artiste Tyrsa a également rejoint l’aventure en imaginant la typographie de la signature.

Un message qui prend une résonance particulière à 10 jours du premier match de l’Euro : “Prendre la parole dans cette atmosphère de liesse et d’effervescence où tout un pays est derrière son équipe avec le slogan “Je ne supporte pas les bleus“ s’est imposé comme une évidence. Le double sens du message donne toute sa force à la campagne qui a pour but d’interpeller l’opinion publique sur un sujet aussi grave que tabou. » Helmi, DIVISION. jenesupportepaslesbleus.com

 

jenesupportepaslesbleus-2

Commentaires

Derniers Articles

 

Les peintures miniatures de l’artiste Heidi Annalise

Japon : le jeu télé des escaliers lubrifiés est parfait

7 choses que vous ignorez sur Anastasia

Les Minikeums dévoilent leur nouveau générique

Cette chef pâtissière crée de surprenants gâteaux en 3D

Ce photographe réalise d’étonnantes illusions d’optique

Des bijoux Lego à customiser selon ses envies

Le David de Michel-Ange devient un legging et un maillot de bain

Un premier teaser pour « Indestructibles 2 »

ATLAS : le robot capable de faire des saltos arrière

Un escape game PSG débarque au Parc des Princes

Tout quitter et vivre sur une île affranchie des gouvernements ?

Londres : ce cinéma va diffuser tout Game of Thrones d’un coup

La Forêt. La première série où l’on peut vraiment parier sur l’identité du coupable

Villepinte : ils recouvrent leur bureau de Post-it® en mode Super Mario

Le jeu PopCorn Garage revient et défie les sériephiles

Il fabrique une version XXL de son jeu électronique d’enfance

Irritée qu’on lui touche les cheveux sans arrêt, elle crée un jeu vidéo 8 bits

Paris : un sauna « Solar Egg » s’installe dans le jardin de l’Institut suédois

Motorola transforme votre téléphone en appareil photo Polaroid

Les photos de New Delhi sous un épais nuage de pollution

Une boutique Primark 100% dédiée à Harry Potter

KFC lance un kit pour décorer son sapin de Noël

Une saison 2 de « Message à caractère informatif » arrive sur Canal+

6f5f91180edeb4b627ec082378df5f4a)))))))))))))))))))))))))))