Japon : un impôt sur les beaux ?

L’économiste Takuro Morinaga entend combattre le célibat au pays du Soleil-Levant avec une idée étonnante. Et quelque peu discriminante…

JAPON – « Entre un beau gosse pauvre et un moche riche, lequel choisiriez-vous pour mari ? » Discours bien rodé d’agent matrimonial ? Test existentiel échappé du dernier magazine féminin ? Que nenni. C’est au Japon que la question a été posée, par un économiste de l’université de Dokkyo, dans la banlieue de Tokyo. Depuis un mois, Takuro Morinaga crée le buzz dans son pays en proposant une solution pour le moins originale à l’un des fléaux auxquels doit aujourd’hui faire face la société nippone : le célibat.

Son idée ? Taxer les beaux et diminuer l’impôt des moches. Un concept polémique, certes, mais efficace. Lire la suite sur LePoint.fr ©Victoria Garin.

Commentaires

Derniers Articles

 

Le tournage du prochain James Bond débute en décembre

Photoshop Toolbar: le porte-clefs ultime pour les graphistes

Will Smith interprétera l’hymne de la Coupe du Monde 2018

Le métro de Londres se parfume à la fraise

Les Crados reviennent sous la forme d’un jeu vidéo

Bordeaux : les nouveaux « Book Face » de la librairie Mollat

Un marathon Doctor Who de 7 semaines mis en place par Twitch !

Quand cette artiste italienne commande un café

Un spin-off sur Boba Fett par le réalisateur de « Logan » ?

La voiture Barbie la plus rapide du monde

Bangkok : le premier restaurant Totoro ouvre ses portes

Des designers rétablissent le problème des chaussures Dragon Ball

Warner va adapter un roman de George RR Martin

« Disenchantment », la nouvelle série d’animation du créateur des Simpson

Il met en scène sa passion pour les livres

Le film d’animation Super Mario bientôt sur vos petits écrans !

Lancement d’une glace « Ketchup Heinz » 

Wes Anderson : un restaurant dédié au film « La Vie Aquatique »

Elle réalise 50 autoportraits tirés de dessins animés

Chewbacca s’invite chez IKEA

Un pneu increvable pour vélo à imprimer en 3D

L’artiste Stan Herd détourne la nature pour faire des tableaux végétaux

Les peintures sur mains de Guido Daniele

L’histoire de la Coupe du Monde sur une tapisserie de 1200m