Instagram : WWF lance une géolocalisation fictive pour protéger la nature

Poster une superbe photo sur Instagram peut conduire à des comportements peu respectueux des lieux, allant même parfois jusqu’à les abîmer (détritus, bouteilles et emballages plastique). En cette période estivale et des touristes en quête du meilleur cliché à partager sur les réseaux sociaux, WWF France lance l’opération « I Protect Nature » sur Instagram. Face aux problèmes récurrents de certains lieux préservés qui deviennent tout d’un coup la cible des influenceurs de la planète, voici une initiative qui tente d’inverser la tendance et pousse les photographes à ne pas dévoiler la position exacte de ces petits coins de paradis.

En mars dernier, un merveilleux champ de coquelicots à Lake Elsinore en Californie avait été piétiné par des hordes d’Instagrammeurs en quête de cliché parfait. En Norvège, le site de Trolltunga a dû limiter les accès pour faire face à l’afflux de visiteurs et de photographes venus pour un selfie, une acrobatie ou encore une demande en mariage. Quand à l’Ukraine, après le succès fulgurant de la série Chernobyl, le célèbre site de la catastrophe a été pris d’assaut par les amateurs de dark tourism et par les Instagrammeurs parfois peu respectueux des lieux et des souffrances que des milliers de personnes portent encore dans leur chaire ou dans leur mémoire.

La géolocalisation met en péril la biodiversité

Comme nous le savons, une seule photo géolocalisée postée sur Insta peut déclencher un effet de mode pour un lieu préservé et parfois fragile. L’opérationimaginée par WWF France et Havas est une idée toute simple :  créer une une géolocalisation unique pour toutes les destinations : « I Protect Nature ». L’enjeu : sensibiliser les instagrameurs à la protection des sites naturels et, à travers eux, le plus large public possible au sujet.

Pour mémoire, la France compte 14 millions d’utilisateurs actifs mensuels, soit 21% de la population. « En moyenne, un Français ouvre son application Instagram jusqu’à 10 fois par jour » rappelle WWF France. On espère maintenant que les influenceurs et les amateurs d’Insta vont prendre pour habitude d’utiliser cette géolocalisation fictive.

Commentaires

Derniers Articles

 

Dans ce refuge, vous pouvez passer la journée avec des loups

Les rencontres de sosies les plus improbables

Une influenceuse simule un voyage à Bali avec une séance photo chez Ikea

La saison 3 de Westworld dévoile un nouveau trailer !

L’association HandsAway dévoile une campagne contre le harcèlement

Paris : le passage de Kim Kardashian et Kanye West au KFC affole Twitter

Hasbro va relancer la production des petites consoles TIGER

Cette grand-mère utilise des LEGO pour aider les personnes handicapées

Les Maîtres de l’univers: découvrez le casting vocal 5 étoiles de la série Netflix

Burger King affiche un Whopper moisi pour une bonne raison

Exposition sur Louis de Funès à la Cinémathèque française

Le Sony World Photography Awards 2020 révèle ses finalistes

Quicksett : l’invention qui va changer la vie des snowbordeurs

Overwatch bientôt adapté en série sur Netflix ?

Ces photos d’oursons qui dansent font le tour du monde

Deepfake : quand Neo choisit la pilule bleue

Un hôtel de luxe flottant sur une rivière ouvre en Suède

Des boulettes de riz comme vous n’en avez jamais vu

Robert Pattinson en Batman se dévoile

Supreme dévoile une collab avec Oreo

Un mathématicien crée des dessins complexes à l’aide d’une seule ligne continue

Disney prépare un nouveau film sur « Raiponce » en live-action !

Deepfake : Tom Holland et Robert Downey Jr dans « Retour vers le futur »

IKEA propose de régler ses achats avec son temps de trajet