Amnesty International France lance sa 1ère campagne sur son indépendance financière

En amont de la sortie de son rapport annuel sur l’état des droits humains dans le monde, Amnesty International France lance sa 1ère campagne de communication sur son indépendance financière et appelle au soutien du grand public qui, seul, lui permet de mener à bien sa mission.

« L’indépendance est une force pour Amnesty International, explique Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France. Financièrement indépendants des gouvernements et des multinationales, nous pouvons jouer notre rôle de contre-pouvoir quels que soient les Etats, les idéologies politiques, religieuses ou philosophiques. Quels que soient les intérêts économiques ».

« Amnesty International dénonce les violations des droits humains à travers le monde en toute impartialité, poursuit Geneviève Garrigos, qu’il s’agisse de dénoncer l’utilisation d’enfants soldats en Afrique centrale, la pollution des industries extractives en Asie ou encore l’assassinat de journalistes en Europe de l’Est, nous sommes libres de nos choix grâce au soutien financier de nos membres et de nos donateurs ».

« L’argent ne nous empêchera jamais de voir la réalité »

Afin de transmettre ce message l’agence TBWA\Paris a réalisé pro bo nocette campagne autour du concept de « l’argent qui cache » et de « l’argent qui révèle ». « L’argent qui cache » étant l’argent qui contribue, pour des questions d’intérêts économiques ou politiques aux violations de droits humains. « L’argent qui révèle » est celui des donateurs et des membres dont Amnesty International a besoin pour dénoncer et continuer à enquêter sur ces violations.

La campagne de communication se décline sur différents supports : un spotdiffusé à titre gracieux à la télévision, dans les cinémas et sur le web et 3 visuelsdénonçant 3 exemples de violations de droits humains (enfants soldats, pollution des industries extractives et répression de la liberté d’expression) affichés dans le métro parisien et publiés en presse écrite, toujours à titre gracieux.

Le prix de l’indépendance

Les dons collectés par Amnesty International sont destinés à soutenir l’ensemble de sa mission partout dans le monde ; sa recherche et ses actions qui s’étendent aujourd’hui à tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948.

Les enquêtes, menées par les chercheurs de l’association sur le terrain, se basant sur une multiplicité de sources et le recoupement systématique des informations, donnent lieu à la publication régulière de communiqués et documents dont le rapport annuel, qui couvre chaque année près de 160 pays et territoires.

A partir de ces informations fiables et crédibles, Amnesty International agit également pour mettre en place des mécanismes prévenant de nouvelles exactions. L’association mène des actions de plaidoyer auprès des autorités et décideurs (gouvernements, organisations internationales, groupes armés, entreprises et autres agents non gouvernementaux), avec le soutien des militants mobilisés (écritures de lettres et signatures de pétitions, rassemblements et manifestations, débats publics et éducation aux droits humains) et de l’opinion publique.

« Seuls les dons des personnes permettent à Amnesty International de poursuivre sa mission, conclut Geneviève Garrigos. L’association appelle à la générosité et au soutien du public pour permettre à tous de contribuer à la construction d’un monde plus juste ».

Notes aux rédacteurs

La transparence de ses comptes est essentielle pour Amnesty International France. Agréée par le Comité de la charte du don en confiance, l’association se soumet à son contrôle pour le respect des principes de la charte de déontologie (Cf. Rapport financier et Rapport d’activités 2011 disponibles sur amnesty.fr).

Sur Dailymotionwww.dailymotion.com/video/xqkyzs_independance-amnesty-international_webcam

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Irritée qu’on lui touche les cheveux sans arrêt, elle crée un jeu vidéo 8 bits

Paris : un sauna « Solar Egg » s’installe dans le jardin de l’Institut suédois

Motorola transforme votre téléphone en appareil photo Polaroid

Les photos de New Delhi sous un épais nuage de pollution

Une boutique Primark 100% dédiée à Harry Potter

KFC lance un kit pour décorer son sapin de Noël

Une saison 2 de « Message à caractère informatif » arrive sur Canal+

IKEA résout vos problèmes d’intérieur avec humour dans sa nouvelle campagne

Hitman revient dans une série télé

Il invente les bâtons de ski avec fiole d’alcool intégrée

Amazon va bien adapter Le Seigneur des Anneaux en série télé

Les Minikeums reviennent à la TV en décembre avec Kev Adams

Les Spice Girls sont de retour !

Paris : ouverture d’une salle de sport 100% naturiste !

Battlefront II: quand deux voisins fans de Star Wars s’affrontent

Mattel dévoile la première poupée Barbie voilée

Ford conçoit une casquette connectée pour lutter contre la somnolence au volant

Europeana, le plus grand musée numérique du monde accessible gratuitement

Quimera, le chat « double-face » aussi rare que magnifique

Le travail de Jamie Hewlett compilé par les éditions TASCHEN

Il installe un court de tennis… dans une église !

Une fresque géante en sel pour les 10 ans d’Assassin’s Creed

13 visuels en trompe l’oeil pour « Le Crime de l’Orient-Express »

Mirror, le film qui s’amuse à juxtaposer des objets

7292ef8b8348392ef77b655365a41ac7*********************