L’Institut national de l’audiovisuel va lancer son service de VOD

Les Shadoks, Belphégor, Thierry La Fronde, Les Rois maudits… L’Institut national de l’audiovisuel (INA) va lancer en mars 2015 un service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD), qui permettra en illimité de regarder, sur internet, plus de 25.000 programmes (fictions, documentaires, séries…), ont annoncé ses dirigeants ce lundi.

Premier groupe audiovisuel public à se lancer sur ce créneau, l’INA permettra ainsi, pour quelques euros par mois, de retrouver, en streaming, des séries phares de la télévision française comme « Thierry La Fronde« , « Belphégor« , « Les Shadoks » ou « Les Rois Maudits », a expliqué le responsable des éditions multimédias Stéphane Ramezi.

moins de 8 euros par mois

Ce service, qui devrait être facturé nettement en dessous de 8 euros par mois des services de vidéos à la demande existants, sera accessible sur le site ina.fr, par tablette ou ordinateur, ou sur les télévisions connectées à internet ou encore sur certaines box ADSL ou câble qui offrent internet sur les téléviseurs. L’INA proposait déjà, depuis 2006, un service de vidéo à la demande qui permettait d’acheter à la pièce, par téléchargement définitif, une partie de son vaste catalogue. L’Institut met aussi à disposition 350.000 contenus gratuits, dont beaucoup d’émissions d’actualités.

Parmi les programmes de l’INA les plus vendus en VOD figurent le téléfilm Dom Juan (1965), de Marcel Bluwal, adaptation de Molière avec Michel Piccoli et Claude Brasseur, « La Section Anderson » (1967), documentaire de Pierre Schoendoerffer sur la guerre du Vietnam, des séries comme « Les Rois maudits » (1972-1973), « Belle et Sébastien » (1965) de Cécile Aubry, « Vidocq » (1967) avec Claude Brasseur, de grandes émissions comme « Dim Dam Dom » (1965-1970) et « 5 colonnes à la Une » (1959-1968), ou encore « Les Shadoks ».

L’INA a sorti aussi certains séries en DVD, qui se sont bien vendues. La saga des « Rois Maudits« , tirée du livre de Maurice Druon, a connu un regain de succès parmi les ventes de l’INA depuis que l’auteur de « Game of Thrones », l’américain George R.R. Martin, a déclaré s’en être inspiré. L’Institut proposera sur ce service des programmes produits par les télévisions françaises, surtout publiques, essentiellement des années 60, 70 et 80. Car depuis les années 2000, la législations a obligé les télévisions à recourir à des sociétés de production externes, qui deviennent détentrices des droits.

Les services de SVOD se développent en France avec l’arrivée de l’américain Netflix, le renforcement du service de Canal+, Canalplay. Orange envisage une offre avec des partenaires, et France Télévisions réfléchit également à se lancer sur ce créneau. Via AFP et ina.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Vous prendrez bien un café en 3D ?

Tout quitter pour voyager avec son chat dans un camping-car

Le Robert lance « 60 dessins pour ne plus faire de fautes »

La série animée des Monchhichi débarque sur TF1

Halloween : des hologrammes térrifiants pour la maison

Des milliers de livres publiés avant 1942 en accès libre

Cyclistes, cette écharpe airbag est faite pour vous !

Cette artiste réalise d’incroyables perruques en papier

1875, les premières photos d’Halloween

Une maison Wes Anderson est maintenant disponible sur Airbnb

Ce chauffeur de taxi new-yorkais a pris ses clients en photo pendant 30 ans

Lancement d’une tente flottante pour camper sur l’eau

Un burger bleu pour dire adieu à Colette

Les Nouveaux Mutants : premier trailer pour le spin-off de la saga X-Men

Porg, la nouvelle coqueluche du prochain Star Wars

Une couverture « Nageoire de Sirène » pour buller dans le canapé

Un trailer de Stranger Things spécial Vendredi 13

Quand Daisy Ridley rappe sur du Eminem et parle Wookie

Les 5 inventions cool à tester en 2018 !

Fast food: un menu Dragon Ball au Japon

LEGO : un tutoriel pour créer son costume géant en carton

Il réalise une gigantesque pâtisserie du Mur de Game of Thrones

Ce photographe de 21 ans s’incruste dans ses photos d’enfance

Top des publicités sexistes 2017

3a47ac442b78588443185164b14800c0rrrrrrrrrrrrrr