Une IA créée un morceau façon Travis Scott

Ça y est, les bots débarquent dans le rap game US. L’agence de création numérique américaine Space150 a mis au point une intelligence artificielle capable de produire un titre à la sauce Travis Scott. Le résultat s’appelle Jack Park Canny Dope Man, et c’est impressionnant de fidélité.

À tel point que certains pourraient s’y tromper et voir là un nouveau hit de celui qui fût le protégé de Kanye West.

Straight up !

On aurait pu s’attendre à une cacophonie, un fourre-tout sonore. Mais non. Force est de reconnaître que le doppelgänger artificiel de Travis Scott, logiquement baptisé TravisBott, a fait le job.

De la signature musicale du rappeur de Houston, on retrouve les sonorités trap, une voix largement modifiée au vocodeur. Ainsi que les mythiques adlibs du MC. « It’s lit !  » et autres « Straight up ! » venant ponctuer les phrasés.

La claque du clip

L’illustration vidéo de Jack Park Canny Dope Man serait-elle en reste ? Certainement pas. Là aussi, Space150 a frappé fort. L’alter ego de Travis Scott, doté d’un visage « brouillon » un peu deep fake, reprend avec une étonnante fidélité la physionomie, l’attitude et la gestuelle de son modèle.

Concernant l’environnement du clip, l’agence a tout simplement repris la recette classique des prods US. Voiture, ronde de femme… Sur ce point précis, Space150 n’a pas franchement fait honneur à Scott, bien plus inventif que cela dans ses propres vidéos.

L’IA en apprentissage 

Pour mettre au point leur projet, les responsables du projet ont utilisé des programmes de réseaux neuronaux. À savoir une technologie capable d’assimiler des informations pour devenir autonome. Ainsi, TravisBott a été biberonné aux albums du rappeur original. Histoire de pouvoir composer ensuite, comme un grand, ses propres mélodies et vocales.

Par contre, pas la peine de vérifier le sens des lyrics sur RapGenius. En grande majorité elles n’en ont aucune, le projet étant essentiellement axé sur la dimension sonore.

Pour rappel, Travis Scott (le vrai) avait sorti un album avec son crew fin décembre. Retrouvez-en le détail ici.

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion