Cette I.A permettrait de comprendre le langage des animaux

En 2016, le chercheur Vyacheslav Ryabov affirmait que les dauphins avaient un « langage parlé hautement développé », qui serait à l’égale de celui des humains. Qui n’a jamais rêvé de pouvoir mieux comprendre le langage des animaux ? Une étude dans le Delaware a permis d’apporter plus d’informations à ce sujet. Les scientifiques ont utilisé l’intelligence artificielle afin de mieux comprendre le langage animal.

Une intelligence artificielle pour mieux comprendre les vocalisations des souris

Pour réaliser cette expérience, les scientifiques ont pris comme cobaye des souris. Deux mâles et deux femelles. Ils ont observé pendant cinq heures les interactions entre les mammifères. C’est par la suite qu’ils ont eu besoin d’une intelligence artificielle à apprentissage automatique pour le langage des souris et dans quelle circonstance elles se parlent et pourquoi.Joshua Neunuebel est un neuroscientifique qui travaille sur le projet. Il déclare pour Digital Trends :

« Pour relier les vocalisations des souris à des actions spécifiques, nous avions besoin de multiples avancées technologiques. Tout d’abord, nous devions être en mesure d’attribuer des vocalisations spécifiques à des souris individuelles qui interagissaient socialement. Pour ce faire, nous avons développé un système de localisation des sources sonores qui enregistrait simultanément les vocalisations ultrasonores de souris sur huit microphones différents, ainsi que la position des souris avec une caméra vidéo. »

 

 

Si cette technique n’est pas encore un véritable traducteur, elle devrait permettre de mieux comprendre les comportements des souris. À terme, elle devrait même permettre de comprendre ce que chaque vocalise veut dire. Joshua Neunuebel espère également que cette étude permettra à terme d’en savoir plus sur nos propres circuits cérébraux. Avec les progrès technologiques qui sait si un jour l’homme sera capable de comprendre et de traduire le langage des animaux ? Et peut-être même qu’un jour nous serons enfin capables de comprendre la complexité infinie des chats ou encore de traduire les aboiements des chiens ?

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement