La technologie est l’opium du peuple, n’en abusez pas

La technologie, cette nouvelle descente aux enfers ». Pour la sortie de son numéro 4, la magazine Humanoïde lance une campagne d’affichage décalée et gentiment provocante. Les créatifs de l’agence Gloryparis ont fait le pari audacieux d’interpréter la notion d’addiction provoquée par « l’abus » des nouvelles technologies en détournant les noms et logos des géants du secteur. Ils ont imaginé cinq visuels percutants mettant en exergue notre dépendance aux nouvelles technologies.

Apple (Mac), Netflix, Windows, Twitter et Instagram s’affichent ici sous un nouveau jour, révélateur de nos modes actuels de consommation. « L’effet est immédiat. C’est le but que nous cherchons à atteindre sans nuire pour autant à l’image de la marque » déclare Hugues Pinguet, directeur associé de l’agence Gloryparis. « L’ensemble de ces marques bénéficient d’une image très valorisante auprès des consommateurs. Elles n’ont rien à craindre, elles le savent et c’est pourquoi aussi nous avons pris la liberté d’adopter un ton décalé et provocateur » ajoute Arnaud Le Bacquer, co-directeur.

Humanoide-Windose

Humanoide-Ingram

Humanoide-twitter

Humanoide-Netfixe

Humanoide-Cam

Creative Director : Arnaud le bacquer et Hugues Pinguet
Art Director : Kow
Copywriter: Charlotte Lahondes
Photo : Uysse

Commentaires

Derniers Articles

 

WWF lance un pull de Noël qui dénonce une dure réalité

The Star Wars ou la bande-annonce créée avec les illustrations d’origine de 1975

Peaky Blinders a désormais sa gamme de spiritueux

Il joue le thème de Star Wars avec des calculatrices !

Ils craquent pour la boule de Noël « Piège de cristal »

Normandie : un street-artist fan de Dragon Ball transforme un ancien blockhaus

Les 25 photos les plus populaires de 2017 selon Flickr

Cette ligne activewear Harry Potter vous garantit la victoire

Le retour d’Olive et Tom en 2018 se dévoile dans un trailer !

Pour Hanukkah, Pornhub offre l’accès à sa plateforme Premium

Depuis 2003, cette famille s’amuse à créer la carte de Noël la plus moche

Quand des inconnus tentent d’imiter Chewbacca

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

cafc2907f664bde3bc43c13c73d05c27--------------------------