Le Voyage imaginaire d’Hugo Pratt à la Pinacothèque de Paris

La Pinacothèque de Paris accueille une exposition des œuvres d’Hugo Pratt du 17 mars au 21 août 2011.

Cette exposition présente plus de cent cinquante aquarelles, pour la plupart peu connues du grand public, ainsi que des planches historiques, notamment la totalité des cent soixante-quatre planches de la mythique Ballade de la mer salée. Depuis la rétrospective du Grand Palais en 1986, c’est la première fois que Paris accueille une exposition consacrée à l’œuvre de cet artiste hors norme, considéré comme l’inventeur de la bande dessinée littéraire.

La vie d’Hugo Pratt est un véritable roman marqué par une généalogie qui brasse différentes cultures. Son existence et son travail sont influencés par sa culture littéraire –Robert Louis Stevenson, Joseph Conrad, Herman Melville, Jack London, Ernest Hemingway ou encore Antoine de Saint-Exupéry, auquel il consacre un album à la fin de sa vie: Le Dernier Vol– en même temps que par ses voyages aux quatre coins de la planète.

En 1967, après un périple aux Caraïbes, Hugo Pratt crée La Ballade de la mer salée, qui marque la première apparition de Corto Maltese. C’est une véritable révolution dans le neuvième art: jamais l’art du conteur et celui du narrateur n’avaient été à ce point unis. ©exponaute.com


www.pinacotheque.com Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h30, sauf 1er mai et 14 juillet, de 14h à 19h30. Gratuit pour les moins de 12 ans, RMI, personnes invalides. (justificatifs). Nocturnes les mercredis jusqu’à 21h30. En raison du plan vigipirate, les valises et les sacs volumineux sont interdits dans l’enceinte du musée.

La Pinacothèque de Paris remplace l’exposition sur les « Masques de Jade mayas » par une exposition sur le créateur de Corto Maltèse, qui était programmée pour l’été et qui se déroulera du 18 mars au 21 août 2011. Cette exposition, intitulée « Le voyage imaginaire d’Hugo Pratt », présentera un ensemble exceptionnel d’œuvres originales d’Hugo Pratt ainsi que, pour la première fois, l’ensemble intégral des planches de «La balade de la Mer salée » , première œuvre où apparaît Corto Maltese.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Les animaux en fil de fer de Candice Bees

Avec sa calèche, il lance le « Uber Amish »

Les urinoirs qui font pousser des fleurs arrivent à Paris

Un tatouage animé de Rick et Morty

Un nouveau « Denver, le petit dinosaure » arrive sur M6

Une structure gonflable pour jouer à « Chass’Taupes »

Le pont de Trestle dans l’Iowa

Le Mexique décroche le titre de champion du monde de Cosplay

Harry Potter : il fabrique des cartes de Chocogrenouille en Lego

The Walking Dead: Negan devient un personnage de « Tekken 7 »

CoolingStyle, un climatiseur portable lancé sur kickstarter

Quand les mascottes publicitaires se prennent en photo

Lancement d’une nouvelle collection de boxers Saint Seya

ProForm : la salle de sport qui s’invite directement dans ton salon

Un salon de thé dissimulé derrière un distributeur automatique

Les cartes Magic prennent vie grâce à la réalité augmentée

Décès du mannequin « Zombie Boy » à l’âge de 32 ans

Une nouvelle collection de chaussures Toy Story

Elle remplace ses collègues de bureau par des personnages de la peinture classique

« Mission impossible : Fallout » projeté sur une falaise norvégienne

« Unzipped », la nouvelle installation surréaliste d’Alex Chinneck

Nicky Larson : un teaser pour le prochain film d’animation

« Alf » pourrait faire son retour dans une nouvelle série

Les plus belles portes de Paris