Le Voyage imaginaire d’Hugo Pratt à la Pinacothèque de Paris

La Pinacothèque de Paris accueille une exposition des œuvres d’Hugo Pratt du 17 mars au 21 août 2011.

Cette exposition présente plus de cent cinquante aquarelles, pour la plupart peu connues du grand public, ainsi que des planches historiques, notamment la totalité des cent soixante-quatre planches de la mythique Ballade de la mer salée. Depuis la rétrospective du Grand Palais en 1986, c’est la première fois que Paris accueille une exposition consacrée à l’œuvre de cet artiste hors norme, considéré comme l’inventeur de la bande dessinée littéraire.

La vie d’Hugo Pratt est un véritable roman marqué par une généalogie qui brasse différentes cultures. Son existence et son travail sont influencés par sa culture littéraire –Robert Louis Stevenson, Joseph Conrad, Herman Melville, Jack London, Ernest Hemingway ou encore Antoine de Saint-Exupéry, auquel il consacre un album à la fin de sa vie: Le Dernier Vol– en même temps que par ses voyages aux quatre coins de la planète.

En 1967, après un périple aux Caraïbes, Hugo Pratt crée La Ballade de la mer salée, qui marque la première apparition de Corto Maltese. C’est une véritable révolution dans le neuvième art: jamais l’art du conteur et celui du narrateur n’avaient été à ce point unis. ©exponaute.com


www.pinacotheque.com Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h30, sauf 1er mai et 14 juillet, de 14h à 19h30. Gratuit pour les moins de 12 ans, RMI, personnes invalides. (justificatifs). Nocturnes les mercredis jusqu’à 21h30. En raison du plan vigipirate, les valises et les sacs volumineux sont interdits dans l’enceinte du musée.

La Pinacothèque de Paris remplace l’exposition sur les « Masques de Jade mayas » par une exposition sur le créateur de Corto Maltèse, qui était programmée pour l’été et qui se déroulera du 18 mars au 21 août 2011. Cette exposition, intitulée « Le voyage imaginaire d’Hugo Pratt », présentera un ensemble exceptionnel d’œuvres originales d’Hugo Pratt ainsi que, pour la première fois, l’ensemble intégral des planches de «La balade de la Mer salée » , première œuvre où apparaît Corto Maltese.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Un MATRIX 4 avec Michael B. Jordan en 2020

Avec poésie, cette illustratrice détourne des objets du quotidien

Le Roi Lion: Beyoncé et Donald Glover chantent « Can You Feel the Love Tonight »

Record Shop: un clip animé grâce à 129 disques vinyles

Il lance une collection de mobilier design Star Wars

Stranger Things: un nouveau trailer pour la saison 3

Alsace : le mystérieux crop circle était l’œuvre d’une classe de collégiens

Tokyo 2020: les pays des Jeux Olympiques imaginés en samouraïs

Normandie : un ancien bunker transformé en Goldorak

Ces insectes sont des personnages de la pop culture

Corona : des cannettes qui se vissent entre elles pour éviter l’emballage plastique

Décès de Philippe «Zdar» du duo électro CASSIUS

Mbappé dessiné par le créateur d’Olive et Tom

Unicornzilla : la plus grande Licorne gonflable du monde

Ouverture d’un escape game Stranger Things

30 Millions d’Amis détourne « We are the Champions” pour lutter contre l’abandon

Star Wars: un X-Wing taille réelle en LEGO exposé à Paris

Quand le robot de Boston Dynamics se rebelle

Pagachey : un site ultra local contre le gaspillage alimentaire

Ils transforment une Audi de 1984 en vrai Sauna

JOKER: le film avec Joaquin Phoenix sera interdit au moins de 17 ans

Bands FC: des groupes de musique deviennent des logos de foot

Le symbole de Star Trek découvert sur Mars

Quand les icônes de la pop culture passent au supermarché