Horst Brandstätter, le papa des Playmobil est mort

Horst Brandstätter, propriétaire de PLAYMOBIL, est décédé le 3 juin 2015 à l’âge de 81 ans rapporte Le Monde. Il commença dans l’entreprise familiale en 1952, à l’âge de 19 ans, où il reçut une formation de tourneur fraiseur de moules.

À l’époque, l’entreprise était dirigée par ses deux oncles. Rapidement, il comprit que les machines et méthodes de travail utilisées étaient dépassées. Il n’avait que 21 ans lorsque, en tant que co-actionnaire, il encouragea l’innovation au sein de l’entreprise. C’est de cette période que date l’aversion d’Horst Brandstätter pour l’adage « on a toujours fait comme ça », qu’il jugeait rétrograde. Entrepreneur infatigable, il pensait autrement, convaincu qu’une entreprise et ses employés doivent sans cesse se développer pour faire face aux enjeux de demain. Ses qualités de visionnaire et ses réformes audacieuses assurèrent rapidement le succès de l’entreprise Brandstätter : en 1958, la production du « hula hoops » connut un énorme succès dans toute l’Europe.

Premier fabricant de jouet allemand

Lors du choc pétrolier du début des années 1970, Horst Brandstätter, qui se fiait toujours à son instinct, mit à nouveau ses compétences de chef d’entreprise à l’épreuve. Il demanda à son principal concepteur Hans Beck (1929 – 2009) de développer un concept de jouet entièrement nouveau, extensible à l’infini. Son objectif était d’obtenir la meilleure valeur de jeu possible en utilisant un minimum de plastique.

Premières figurines en 1974

C’est ainsi que naquirent les trois premières figurines de 7,5 centimètres – un indien, un chevalier et un ouvrier du bâtiment – présentées au grand public sous le nom de « PLAYMOBIL » au salon du jouet de Nuremberg en 1974. « À l’époque, leur succès nous a sauvés de la faillite », admit plus tard Horst Brandstätter, lui-même surpris par la fascination durable des enfants pour ce concept. « Tous ceux qui voient un Playmobil pour la première fois sont généralement peu impressionnés ; ça semble trop simple. Les adultes ne comprennent pas immédiatement les valeurs de jeux des Playmobil. Le secret de leur succès réside dans les histoires qu’ils suscitent dans l’imagination des enfants. »

Grâce aux PLAYMOBIL, l’entreprise de Brandstätter, dont il était jusqu’ici l’unique propriétaire, est devenue le premier fabricant de jouets en Allemagne. En 2014, les ventes mondiales du groupe Brandstätter s’élevaient à 595 millions EUR.
Via playmobil.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Les chansons de David Bowie transformées en Comics vintage

Des affiches mystérieuses équipées de vraies boules Quies

Au Brésil, un menu Game of Thrones chez Burger King

Un robot géant entièrement composé de déchets plastiques signé Timberland

La version live de “La Belle et le Clochard” se dévoile

Il photographie les maisons les plus “moches” de Belgique

Pump Track: des modules flexibles pour skateurs et BMX

KFC lance un nouveau Colonel Sanders plus jeune et « hot »

Monstres & Cie : Bob et Sulli de retour dans une série !

À 10 ans, ces jumelles sont les reines du Cosplay

L’envergure des vaisseaux Star Wars comparée à notre quotidien

Le Roi Lion : un nouveau trailer avec Rafiki, Timon et Pumbaa

Chine : des minis salles de sport ouvertes 24 h/24 dans les rues

Elle retouche les peintures abstraites de ses enfants

Pâques : Frichti met votre chocolat à l’abri des enfants !

La nouvelle Famille Addams dévoile son trailer

Des tatouages inspirés par la broderie

Le dragon de Game of Thrones entièrement réalisé en papier

À Milan, une maison se dévoile avec une fermeture éclair

Réalité augmentée: cette app ajoute des effets spéciaux liés à vos mouvements

Guess Whaaat, l’application qui propose de parier sur la suite des séries TV

La Belgique lance le premier festival Européen de la coupe mulet

Dans ce supermarché, la feuille de bananier remplace le sac plastique

WWF bouscule les règles de Fortnite pour sauver la planète