Horst Brandstätter, le papa des Playmobil est mort

Horst Brandstätter, propriétaire de PLAYMOBIL, est décédé le 3 juin 2015 à l’âge de 81 ans rapporte Le Monde. Il commença dans l’entreprise familiale en 1952, à l’âge de 19 ans, où il reçut une formation de tourneur fraiseur de moules.

À l’époque, l’entreprise était dirigée par ses deux oncles. Rapidement, il comprit que les machines et méthodes de travail utilisées étaient dépassées. Il n’avait que 21 ans lorsque, en tant que co-actionnaire, il encouragea l’innovation au sein de l’entreprise. C’est de cette période que date l’aversion d’Horst Brandstätter pour l’adage « on a toujours fait comme ça », qu’il jugeait rétrograde. Entrepreneur infatigable, il pensait autrement, convaincu qu’une entreprise et ses employés doivent sans cesse se développer pour faire face aux enjeux de demain. Ses qualités de visionnaire et ses réformes audacieuses assurèrent rapidement le succès de l’entreprise Brandstätter : en 1958, la production du « hula hoops » connut un énorme succès dans toute l’Europe.

Premier fabricant de jouet allemand

Lors du choc pétrolier du début des années 1970, Horst Brandstätter, qui se fiait toujours à son instinct, mit à nouveau ses compétences de chef d’entreprise à l’épreuve. Il demanda à son principal concepteur Hans Beck (1929 – 2009) de développer un concept de jouet entièrement nouveau, extensible à l’infini. Son objectif était d’obtenir la meilleure valeur de jeu possible en utilisant un minimum de plastique.

Premières figurines en 1974

C’est ainsi que naquirent les trois premières figurines de 7,5 centimètres – un indien, un chevalier et un ouvrier du bâtiment – présentées au grand public sous le nom de « PLAYMOBIL » au salon du jouet de Nuremberg en 1974. « À l’époque, leur succès nous a sauvés de la faillite », admit plus tard Horst Brandstätter, lui-même surpris par la fascination durable des enfants pour ce concept. « Tous ceux qui voient un Playmobil pour la première fois sont généralement peu impressionnés ; ça semble trop simple. Les adultes ne comprennent pas immédiatement les valeurs de jeux des Playmobil. Le secret de leur succès réside dans les histoires qu’ils suscitent dans l’imagination des enfants. »

Grâce aux PLAYMOBIL, l’entreprise de Brandstätter, dont il était jusqu’ici l’unique propriétaire, est devenue le premier fabricant de jouets en Allemagne. En 2014, les ventes mondiales du groupe Brandstätter s’élevaient à 595 millions EUR.
Via playmobil.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Des poupées vaudou pour PSG-OM

Londres : un pop-up hôtel flashy aux couleurs de Converse !

Les chaussons « Retour vers le futur » sont là

glaces toblerone

Toblerone existe aussi sous forme de glaces !

skis painting graffitis

Skis, peinture et graffitis sur la neige

Une histoire d’amour en sculpture dynamique

santiago bibliotheque metro

Les distributeurs de livres du métro de Santiago au Chili

aston martin james bond

L’Aston Martin de James Bond en vente pour la bonne cause

Puma, Bait et Marvel créent les baskets Black Panther

sequins

Le maillot de bain réversible en sequins

Arnold Schwarzenegger rejoint Michael Fassbender dans « Kung Fury »

Il crée de superbes mandalas avec des pierres et des feuilles

Les bagues triptyque d’animaux de Mary Lou

Flyride, le premier jet ski volant

furbies orgue

Créer un orgue avec des Furbies

indestructibles 2

Nouveau trailer pour Les Indestructibles 2 !

Ses photos rendent hommage à l’âge d’or de la peinture néerlandaise

Lancement d’une collection de boxers Saint Seiya

batman ninja

Batman Ninja : l’anime japonais se dévoile dans un second trailer

Un chef japonais a trouvé comment allier streetwear et onigiris

Offrez-vous un diner à Poudlard pour la Saint-Valentin

God of War 4: une projection géante sur un terrain de basket

Cette artiste personnifie les pays en mode badass

histoire de l'art en une minute

Toute l’histoire de l’art illustrée en une minute