Hipsterbranding – Le tumblr qui « Hipstérise » les logos cultes

Hipsterbranding est un nouveau tumblr qui « Hipstérise » les logos des grandes marques. hipsterbranding.tumblr.com

C’EST QUOI UN HIPSTER ?

Le hipster vient des années 40 ! Le terme « hipster » désignait les fans de la scène montante du jazz. Des jeunes qui vivaient différemment, qui se distinguaient et affichaient sans rancune leurs goûts différents, à moins que ce ne soit leur goût pour la différence.

Etymologiquement, plusieurs théories s’affrontent quant à l’origine du terme. Certains confèrent l’origine du mot comme un dérivé de « hop » qui à l’époque était un synonyme employé pour l’opium. D’autres le rattachent au mot « hipi » d’origine africaine qui signifie « to open one’s eyes ». De l’opium pour ouvrir les yeux des gens… C’était dans les années 40.

Aujourd’hui, ces fétichistes de l’authentique ouvrent peut-être moins les yeux des gens qu’autrefois. Et c’est pourquoi beaucoup de sociologues critiquent le mouvement hipster le qualifiant de« faussement indépendant et alternatif ». En effet, être labellisé comme alternatif, ce n’est finalement plus être « libre » et indépendant. Le label de « hipster » a-t-il détruit une mouvance qui s’annonçait libertaire ?

À QUOI RESSEMBLE UN HIPSTER ?

Un look étrangement vintage tout en restant très trendy, c’est la base pour tout hipster qui se respecte. Faut-il s’habiller dans un vide grenier pour être hipster ? Pas exactement. Le hipster se veut différent et prétend emmerder la mode. Mais remerciez les tout de même d’avoir transformé de soi-disant friperies vintage en remake de la mode avec 20 ans de moins mais 50 euros de plus.

Le hipster sort du lot par son look, sa démarche, cette espèce de fierté « je suis à la mode sans être un mouton ». Les quartiers est de Londres ou de Berlin sont pourtant les fiefs du hipster et une fois là-bas, ce dernier se fond dans une masse de « semblables ». Vraiment underground le hipster?

À première vue le mouvement pourrait paraître rebelle. L’appropriation de tous les objets de la génération papa et maman post soixante-huitarde. Quelques vinyles, appareils photo argentiques ou encore une musique « décalée » qui fait souvent ressortir un beat synthé digne des tubes les plus ringards des 80s. via : cultiz

 

 

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion