Hipsterbranding – Le tumblr qui « Hipstérise » les logos cultes

Hipsterbranding est un nouveau tumblr qui « Hipstérise » les logos des grandes marques. hipsterbranding.tumblr.com

C’EST QUOI UN HIPSTER ?

Le hipster vient des années 40 ! Le terme « hipster » désignait les fans de la scène montante du jazz. Des jeunes qui vivaient différemment, qui se distinguaient et affichaient sans rancune leurs goûts différents, à moins que ce ne soit leur goût pour la différence.

Etymologiquement, plusieurs théories s’affrontent quant à l’origine du terme. Certains confèrent l’origine du mot comme un dérivé de « hop » qui à l’époque était un synonyme employé pour l’opium. D’autres le rattachent au mot « hipi » d’origine africaine qui signifie « to open one’s eyes ». De l’opium pour ouvrir les yeux des gens… C’était dans les années 40.

Aujourd’hui, ces fétichistes de l’authentique ouvrent peut-être moins les yeux des gens qu’autrefois. Et c’est pourquoi beaucoup de sociologues critiquent le mouvement hipster le qualifiant de« faussement indépendant et alternatif ». En effet, être labellisé comme alternatif, ce n’est finalement plus être « libre » et indépendant. Le label de « hipster » a-t-il détruit une mouvance qui s’annonçait libertaire ?

À QUOI RESSEMBLE UN HIPSTER ?

Un look étrangement vintage tout en restant très trendy, c’est la base pour tout hipster qui se respecte. Faut-il s’habiller dans un vide grenier pour être hipster ? Pas exactement. Le hipster se veut différent et prétend emmerder la mode. Mais remerciez les tout de même d’avoir transformé de soi-disant friperies vintage en remake de la mode avec 20 ans de moins mais 50 euros de plus.

Le hipster sort du lot par son look, sa démarche, cette espèce de fierté « je suis à la mode sans être un mouton ». Les quartiers est de Londres ou de Berlin sont pourtant les fiefs du hipster et une fois là-bas, ce dernier se fond dans une masse de « semblables ». Vraiment underground le hipster?

À première vue le mouvement pourrait paraître rebelle. L’appropriation de tous les objets de la génération papa et maman post soixante-huitarde. Quelques vinyles, appareils photo argentiques ou encore une musique « décalée » qui fait souvent ressortir un beat synthé digne des tubes les plus ringards des 80s. via : cultiz

 

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Une entreprise offre 6000 euros pour regarder tous les épisodes des Simpson

Among Us débarque sur les consoles PS4, PS5 et Xbox Series

LEGO dévoile son set « Maman, j’ai raté l’avion ! »

Angèle à bord d’un train rétro direction Bruxelles dans son dernier clip

Freddy Krueger : La vraie maison des « Griffes de la Nuit » est à vendre

Le film Uncharted dévoile son trailer

New York : un nouvel observatoire en verre à 300 mètres de hauteur  

Elle recrée les décors de FRIENDS en miniature  

Décès de Bernard Tiphaine, la voix française de Chuck Norris

Blitz Society : le premier bar pour jouer aux échecs ouvre à Paris

Apple crée un clip composé de 45 ans de sons Apple

Aya et la Sorcière : Le dernier Ghibli débarque sur Netflix

LEGO Star Wars Castaways : Le nouveau jeu arrive sur Apple Arcade

« The Office Experience » : une grande exposition vous plonge dans la série

Il dépense 6 000 euros pour transformer sa maison en hommage aux années 90

Fisher-Price lance une version adulte et fonctionnelle de son téléphone culte

La sortie d’Indiana Jones 5 repoussée à 2023

Nike célèbre les 50 ans du UNO avec une Air Force 1

Des musées de Vienne créent un OnlyFans pour des oeuvres d’art

DUNE : les skins Zendaya et Timothée Chalamet sur Fortnite

« SOS Fantômes : L’Héritage » dévoile sa nouvelle bande-annonce

Une parodie de « Squid Game » avec Rami Malek

Des cafés Tom & Jerry ouvrent au Japon

Adidas lance des sneakers « Maman, j’ai raté l’avion ! »