Hipsterbranding – Le tumblr qui « Hipstérise » les logos cultes

Hipsterbranding est un nouveau tumblr qui « Hipstérise » les logos des grandes marques. hipsterbranding.tumblr.com

C’EST QUOI UN HIPSTER ?

Le hipster vient des années 40 ! Le terme « hipster » désignait les fans de la scène montante du jazz. Des jeunes qui vivaient différemment, qui se distinguaient et affichaient sans rancune leurs goûts différents, à moins que ce ne soit leur goût pour la différence.

Etymologiquement, plusieurs théories s’affrontent quant à l’origine du terme. Certains confèrent l’origine du mot comme un dérivé de « hop » qui à l’époque était un synonyme employé pour l’opium. D’autres le rattachent au mot « hipi » d’origine africaine qui signifie « to open one’s eyes ». De l’opium pour ouvrir les yeux des gens… C’était dans les années 40.

Aujourd’hui, ces fétichistes de l’authentique ouvrent peut-être moins les yeux des gens qu’autrefois. Et c’est pourquoi beaucoup de sociologues critiquent le mouvement hipster le qualifiant de« faussement indépendant et alternatif ». En effet, être labellisé comme alternatif, ce n’est finalement plus être « libre » et indépendant. Le label de « hipster » a-t-il détruit une mouvance qui s’annonçait libertaire ?

À QUOI RESSEMBLE UN HIPSTER ?

Un look étrangement vintage tout en restant très trendy, c’est la base pour tout hipster qui se respecte. Faut-il s’habiller dans un vide grenier pour être hipster ? Pas exactement. Le hipster se veut différent et prétend emmerder la mode. Mais remerciez les tout de même d’avoir transformé de soi-disant friperies vintage en remake de la mode avec 20 ans de moins mais 50 euros de plus.

Le hipster sort du lot par son look, sa démarche, cette espèce de fierté « je suis à la mode sans être un mouton ». Les quartiers est de Londres ou de Berlin sont pourtant les fiefs du hipster et une fois là-bas, ce dernier se fond dans une masse de « semblables ». Vraiment underground le hipster?

À première vue le mouvement pourrait paraître rebelle. L’appropriation de tous les objets de la génération papa et maman post soixante-huitarde. Quelques vinyles, appareils photo argentiques ou encore une musique « décalée » qui fait souvent ressortir un beat synthé digne des tubes les plus ringards des 80s. via : cultiz

 

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Une nouvelle fresque Kylian Mbappé à Bondy

Les Pokemon en papier de Tomly

Omar Sy en Arsène Lupin dans une série signée Netflix

Elles installent des photos de femmes non-retouchées dans le métro parisien

Une gigantesque statue de Jeff Goldblum installée à Londres

Ses robes en pochoirs nous font voyager en Égypte

Mamma Mia 2 : une colonne Morris transformée en cabine de karaoké

Adidas n’utilisera plus que du plastique recyclé d’ici à 2024

LEGO dévoile l’Aston Martin DB5 de James Bond

Paris : il filme la victoire des Bleus avec sa caméra VHS

Les machines à coudre Singer vous proposent de coudre la deuxième étoile

Une série adaptée du film « Creepshow » pour 2019

Le street pixel art de Pappas Pärlor

Bohemian Rhapsody, le biopic sur Queen, dévoile un nouveau trailer

Un marathon Harry Potter au Grand Rex en octobre

Les petits mondes en papier découpé de Li-Yu Lin

Les Razmoket vont faire leur retour dans un film et une série

Un graphiste imagine le prochain maillot de l’équipe de France

La photo virale d’Emmanuel Macron au Mondial largement détournée

Champions du monde : la RATP rebaptise des stations de métro

Les 5 objets incontournables de l’été

Faire Paris-Marseille en écoutant la Marseillaise non-stop

Le prochain Astérix d’Alexandre Astier dévoile un teaser

Le générique de FRIENDS revisité par les Bleus