Des sacs en toile coquins signés Heyer’s Factory

Heyer’s Factory est un nouveau label qui vient de sortir avec une collection de sacs en toile et carnets aux illustrations vintage d’animaux coquins qui s’aiment, se draguent, se taquinent, se poursuivent. Innocents et puérils ? Grave erreur ! Ce sont en fait de véritables obsédés de la chose. Pour révéler leur lubricité qui se cachent sous leurs culottes, rien de plus simple : on tire sur l’élastique et on admire…

Personne ne saura ce qui est caché sous ces culottes dont on peut choisir le tissu vintage selon son goût parmi un large choix. Ou bien on ajoute juste une touche de perversion au sac en censurant les parties les plus sensibles à la vue mais toutefois de manière assez explicite.

Et pour les naturistes dans l’âme, il y a la version « full frontal » qui ne fait pas la moindre cachoterie. Tous les motifs se déclinent autour de ces trois versions. heyersfactory.com

heyersfactory11

heyersfactory004

heyersfactory00

heyersfactory0

heyersfactory001

heyersfactory2

heyersfactory005

heyersfactory0066

heyersfactory0055

heyersfactory00100

B6-Dressed-up-vorne-blauLes sacs coquin

Commentaires

Derniers Articles

 

Un premier teaser pour le reboot de « The Twilight Zone »

Un « Space Jam 2 » avec LeBron James

La première piste cyclable construite avec du plastique recyclé

Mena Stevenson, l’artiste qui s’habille avec les tissus des bus

Un dancefloor dans la piscine la plus profonde du monde

Réalité virtuelle : ils tentent de décrocher 200$ accrochés à un hélicoptère

Sony dévoile une « PlayStation Classic » à 99 euros

Il réalise une version japanime de « Rick et Morty »

Il tricote des pulls à l’effigie des stars de la musique

Une nouveau trailer pour « Le Retour de Mary Poppins »

La marionnette « Coco » fait le show à Disneyland

Les superbes tatouages articulés

L’Oktoberfest débarque à Paris et à Marseille

Nintendo propose des manettes NES pour la SWITCH

Les étudiants de Cambridge se mettent à nu pour la bonne cause

Un musée virtuel dédié au webdesign de 1995 à 2005

Lupicia lance des nouveaux thés inspirés par le Studio Ghibli

Des rats parisiens rejouent « Le Seigneur des Anneaux »

Milan : une installation spectaculaire pour le jeu vidéo « Spider-Man »

Un costume gonflable d’Han Solo dans la carbonite

Les restaurants sous-marins des Maldives

La SNCF revisite des films cultes

M&M’s ouvre un escape game gratuit à Paris

Les illusions de Wian Magic