Il y a 100 ans, les premières photos d’Halloween

Une collection de clichés anonymes dont les plus anciens datent de 1875. Le livre Haunted Air d’Ossian Brown préfacé par David Lynch datant de 2010 nous plonge dans l’ambiance des déguisements de la fête d’Halloween entre 1875 et 1955. Certaines photographies font encore frémir. Joyeux Halloween à toutes & tous.

Haunted-Air-Ossian-Brown06

Haunted-Air-Ossian-Brown03

Haunted-Air-Ossian-Brown01

Haunted-Air-Ossian-Brown031

Haunted-Air-Ossian-Brown08bis

Haunted-Air-Ossian-Brown08

HauntedAir8

Haunted-Air-Ossian-Brown02

 

haunted-air-40

Haunted-Air-Ossian-Brown050

Anonymous Halloween photographs from c.1875–1955.
Truly haunting Americana, with a foreword by David Lynch

The photographs in Haunted Air provide an extraordinary glimpse into the traditions of this macabre festival from ages past, and form an important document of photographic history. These are the pictures of the dead: family portraits, mementos of the treasured, now unrecognizable, and others. The roots of Halloween lie in the ancient pre–Christian Celtic festival of Samhain, a feast to mark the death of the old year and the birth of the new. It was believed that on this night the veil separating the worlds of the living and the dead grew thin and ruptured, allowing spirits to pass through and walk unseen but not unheard amongst men. The advent of Christianity saw the pagan festival subsumed in All Souls’ Day, when across Europe the dead were mourned and venerated. Children and the poor, often masked or in outlandish costume, wandered the night begging « soul cakes » in exchange for prayers, and fires burned to keep malevolent phantoms at bay. From Europe, the haunted tradition would quickly take root and flourish in the fertile soil of the New World. Feeding hungrily on fresh lore, consuming half–remembered tales of its own shadowy origins and rituals, Halloween was reborn in America. The pumpkin supplanted the carved turnip; costumes grew ever stranger, and celebrants both rural and urban seized gleefully on the festival’s intoxicating, lawless spirit. For one wild night, the dead stared into the faces of the living, and the living, ghoulishly masked and clad in tattered backwoods baroque, stared back. 

Pour commander ce livre : www.randomhouse.co.uk ou sur Amazon 23 euros.

 

Derniers articles dans Art Design

  • Moscou : Il transforme la saleté des véhicules en oeuvres d’art

    En ce début de printemps, certaines voitures sales de Moscou se transforment en œuvres d’art. Pour l’illustrateur Nikita Golubev (aka ProBoyNick) la crasse devient un pigment sombre que ce jeune artiste utilise pour faire apparaître son inspiration. Du dos d’une camionnette à une portière latérale, Nikita Golubev va peut-être faire hésiter les propriétaires des ces véhicules à passer […]

  • Le parc d’attractions Spirou ouvrira en juin 2018

    Annoncé en 2013, le parc d’attractions consacré aux héros de bandes dessinées des éditions DUPUIS ouvrira ses portes en juin 2018. C’est ainsi que l’on devrait retrouver Spirou mais aussi le Marsupilami, Gaston Lagaffe, Lucky Luke ou encore Largo Winch. Situé à Monteux, près d’ Avignon (Vaucluse), le parc de 8 hectares ouvrira à l’occasion […]

  • 64 courts-métrages de l’histoire de l’animation japonaise en libre accès

    Après vous avoir présenté le site Films pour Enfants (150 films en accès libre et légal), voici une autre plateforme qui va intéresser les amoureux de l’animation. Le centre cinématographique du Musée d’art moderne national de Tokyo vient de mettre en ligne en accès libre 64 courts-métrages datant de 1917 à 1941.  Parmi ces films rares sous-titrés […]

  • Le street-art s’empare des affiches de campagne

    A quelques semaines du premier tour de l’élection présidentielle, des street-artistes se sont emparés de la rue en collant de fausses affiches de campagnes. Certaines véhiculent des messages politiques, d’autres taclent gentiment les candidats. Petit florilège des oeuvres des artistes Jaeraymie et Combo. Une publication partagée par COMBO Culture Kidnapper (@combo_ck) le 6 Avril 2017 […]

Commentaires

Commentaires
2 Responses to “Il y a 100 ans, les premières photos d’Halloween”
  1. Fran6 dit :

    Cite tes sources, on sait bien que t’as pas scanné le livre mais copié un autre site, copycat.

    • Max dit :

      Livre pas livre on s’en contre tabarnack… elles sont cool les photos!

Catégories