Hallstatt, le village de La Reine des Neiges submergé par les touristes

Cette petite ville d’Autriche a du mal à gérer son tourisme en plein essor. Hallstatt a connu une énorme augmentation du nombre de touristes ces dernières années. En effet, le royaume d’Arendelle dans le film Disney La Reine des neiges, s’inspirerait de ce petit village autrichien. Du coup, les touristes se bousculent pour visiter Hallstatt.

La ville accueille jusqu’à 10 000 touristes par jour. Le maire Alexander Scheutz aimerait que le nombre de touristes visitant la ville au bord du lac diminue.

« Hallstatt est un élément important de l’histoire culturelle, pas un musée », a déclaré Alexander Scheutz.

« Nous voulons réduire les nombres d’au moins un tiers, mais nous n’avons aucun moyen de les arrêter. »

En novembre, un incendie a brûlé une partie du front de mer de la ville. Alexander Scheutz a alors temporairement fermé les routes de la ville. Il avait également publié une déclaration pour que les touristes restent à l’écart.

Hallstatt reçoit plus d’un million de visiteurs par an

« Ça n’a pas marché, ils sont venus quand même », a-t-il expliqué. Hallstatt a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997. Occupée par l’homme depuis la préhistoire, elle abrite la plus ancienne mine de sel du monde.

La ville reçoit plus d’un million de visiteurs par an. Une société minière chinoise a même reproduit Hallstatt dans la province du Guangdong.
« À Hong Kong, nous n’avons nulle part comme ça, juste de grands immeubles et beaucoup de monde. Tout le monde connaît Hallstatt, c’est célèbre », a déclaré un touriste chinois. La ville a été surnommé « la ville la plus instagrammable du monde ».

Mais en réalité, le lieu de conte de fées se base sur des villes de Norvège. Mais Hallstatt a une ressemblance avec les paysages enneigés au bord du lac présentés dans le film d’animation.

Hallstatt n’est pas le premier endroit à souffrir du « sur-tourisme ». En mars, l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies a publié un rapport sur le phénomène, qui a examiné 18 villes allant de Londres, à Dubrovnik, et Venise. L’OMT a déclaré que les défis dans les villes à sur-tourisme comprennent la gestion sur les sites populaires de la ville, la pression sur les infrastructures et les ressources, et l’impact sur la vie quotidienne des habitants, entre autres.

À Hallstatt, un résident qui gère un café local a déclaré au Times que les touristes traitent la ville « comme un décor de cinéma ».

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Small Is Beautiful : l’art miniature s’expose à Paris

Une boulangerie amoureuse des lapins au Japon

Décès de Clive Sinclair, l’inventeur du ZX Spectrum

Le jeu vidéo DRIVER va être adapté en série

Kathryn Bigelow filme 5 styles de cinéma avec l’iPhone 13 Pro

Lancement d’une gamme de sodas « Cup Noodle »

LG dévoile un écran Home Cinema de 8 mètres de diagonale

La suite de « Jumeaux » avec Schwarzenegger, DeVito et Tracy Morgan

Dua Lipa se transforme en Sailor Moon dans son dernier clip

Red Bull fabrique le plus grand flipper du monde

Japon : des conteneurs de tri sélectif en forme de TITANS

UltraBOOST : Adidas présente sa collection 007

Une société offre 1300 dollars pour regarder 13 films d’horreur

La cabane de Winnie l’ourson à louer sur Airbnb

Lyon : un vélo-bibliothèque part à la rencontre des enfants

SHE-RA : une série live-action en préparation

L’Arc de Triomphe empaqueté par Christo

Narcos: Mexico : la saison 3 débarque en novembre

David Lynch et Pharrell ouvrent une discothèque à Ibiza

Lil Nas X et Elton John s’échangent leurs tenues emblématiques

Les dîners sous dômes « Under The Stars » reviennent à Bruxelles

La nouvelle saison des Simpson arrive sur Disney+

Les plus beaux clichés aériens des Drone Photo Awards 2021

IKEA : une émission de télé-réalité qui vous piège dans les années 90