Hallstatt, le village de La Reine des Neiges submergé par les touristes

Cette petite ville d’Autriche a du mal à gérer son tourisme en plein essor. Hallstatt a connu une énorme augmentation du nombre de touristes ces dernières années. En effet, le royaume d’Arendelle dans le film Disney La Reine des neiges, s’inspirerait de ce petit village autrichien. Du coup, les touristes se bousculent pour visiter Hallstatt.

La ville accueille jusqu’à 10 000 touristes par jour. Le maire Alexander Scheutz aimerait que le nombre de touristes visitant la ville au bord du lac diminue.

« Hallstatt est un élément important de l’histoire culturelle, pas un musée », a déclaré Alexander Scheutz.

« Nous voulons réduire les nombres d’au moins un tiers, mais nous n’avons aucun moyen de les arrêter. »

En novembre, un incendie a brûlé une partie du front de mer de la ville. Alexander Scheutz a alors temporairement fermé les routes de la ville. Il avait également publié une déclaration pour que les touristes restent à l’écart.

Hallstatt reçoit plus d’un million de visiteurs par an

« Ça n’a pas marché, ils sont venus quand même », a-t-il expliqué. Hallstatt a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997. Occupée par l’homme depuis la préhistoire, elle abrite la plus ancienne mine de sel du monde.

La ville reçoit plus d’un million de visiteurs par an. Une société minière chinoise a même reproduit Hallstatt dans la province du Guangdong.
« À Hong Kong, nous n’avons nulle part comme ça, juste de grands immeubles et beaucoup de monde. Tout le monde connaît Hallstatt, c’est célèbre », a déclaré un touriste chinois. La ville a été surnommé « la ville la plus instagrammable du monde ».

Mais en réalité, le lieu de conte de fées se base sur des villes de Norvège. Mais Hallstatt a une ressemblance avec les paysages enneigés au bord du lac présentés dans le film d’animation.

Hallstatt n’est pas le premier endroit à souffrir du « sur-tourisme ». En mars, l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies a publié un rapport sur le phénomène, qui a examiné 18 villes allant de Londres, à Dubrovnik, et Venise. L’OMT a déclaré que les défis dans les villes à sur-tourisme comprennent la gestion sur les sites populaires de la ville, la pression sur les infrastructures et les ressources, et l’impact sur la vie quotidienne des habitants, entre autres.

À Hallstatt, un résident qui gère un café local a déclaré au Times que les touristes traitent la ville « comme un décor de cinéma ».

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Dans ce refuge, vous pouvez passer la journée avec des loups

Les rencontres de sosies les plus improbables

Une influenceuse simule un voyage à Bali avec une séance photo chez Ikea

La saison 3 de Westworld dévoile un nouveau trailer !

L’association HandsAway dévoile une campagne contre le harcèlement

Paris : le passage de Kim Kardashian et Kanye West au KFC affole Twitter

Hasbro va relancer la production des petites consoles TIGER

Cette grand-mère utilise des LEGO pour aider les personnes handicapées

Les Maîtres de l’univers: découvrez le casting vocal 5 étoiles de la série Netflix

Burger King affiche un Whopper moisi pour une bonne raison

Exposition sur Louis de Funès à la Cinémathèque française

Le Sony World Photography Awards 2020 révèle ses finalistes

Quicksett : l’invention qui va changer la vie des snowbordeurs

Overwatch bientôt adapté en série sur Netflix ?

Ces photos d’oursons qui dansent font le tour du monde

Deepfake : quand Neo choisit la pilule bleue

Un hôtel de luxe flottant sur une rivière ouvre en Suède

Des boulettes de riz comme vous n’en avez jamais vu

Robert Pattinson en Batman se dévoile

Supreme dévoile une collab avec Oreo

Un mathématicien crée des dessins complexes à l’aide d’une seule ligne continue

Disney prépare un nouveau film sur « Raiponce » en live-action !

Deepfake : Tom Holland et Robert Downey Jr dans « Retour vers le futur »

IKEA propose de régler ses achats avec son temps de trajet