L’application qui vous fait perdre de l’argent si vous ne faites pas de sport

Et si vous perdiez 5 dollars chaque fois que vous séchez la gym ?

Est-ce que vous seriez plus motivé ? Deux diplômés de Harvard ont lancé un site appelé Gym-Pact.com, fondé sur ce concept. Selon eux, le désagrément de perdre de l’argent lorsqu’on manque une séance et la promesse d’en gagner si on fait le déplacement rend nettement plus assidu. “Les analyses économiques comportementales le montrent bien : associer des bonus financiers à des objectifs concrets et faciles est très efficace”,explique Yifan Zhang, qui a fondé l’entreprise avec Geoff Oberhofer.

Vous payez 5 dollars minimum à chaque séance manquée

Après quelques tests pilotes, les deux associés ont décidé de faire payer 5 dollars minimum chaque séance manquée, l’argent des participants n’ayant pas respecté leur pacte étant réparti entre ceux qui ont tenu leurs objectifs. Comment ça marche ? Tout d’abord, il vous faut un iPhone. Le service sera toutefois bientôt disponible sur Android et les appareils qui utilisent HTML5.

Lors de l’inscription, vous décidez combien de fois par semaine vous voulez faire du sport et à quelle pénalité vous vous exposez en cas de coup de mou. Comment l’application sait-elle que vous avez bien fait l’effort de venir ? Votre smartphone sait en permanence où vous vous trouvez, il peut donc savoir si vous êtes allé à la salle de sport. La base de données de Gym-Pact compte plus de 40 000 salles et il est simple d’ajouter la sienne. Un “check-in” quand vous arrivez et votre localisation est confirmée. Et si vous partez avant la fin des trente minutes obligatoires, une alerte sonore vous prévient qu’à moins que vous ne retourniez transpirer la session ne sera pas comptabilisée.

Vous êtes grippé ou coincé au bureau ?

Si vous ne vous déplacez même pas, votre compte bancaire sera débité de 5 dollars par visite manquée. Si vous réussissez à respecter votre contrat, toutefois, vous serez récompensés – avec l’argent de vos congénères fainéants. L’argent est versé sur un compte Paypal et il est possible de le retirer dès que les gains atteignent 10 dollars (l’entreprise garde 1 dollar à chaque retrait, mais envisage à terme de prélever un pourcentage des bénéfices).

Vos gains dépendent du nombre de personnes qui n’ont pas respecté leur contrat chaque semaine et du nombre de séances fixées. Vous êtes grippé ou coincé au bureau ? Vous pouvez modifier, suspendre ou annuler votre contrat à tout moment avant minuit chaque dimanche, avant le début de la semaine et d’un nouveau pacte. En l’absence de modification, le contrat de la semaine précédente est renouvelé, après quoi il vous faudra un mot du médecin ou de votre employeur certifiant que vous êtes malade. Vous n’êtes excusésqu’en cas de maladie. Selon Yifan Zhang, les membres de Gym-Pact, soit environ 1 500 personnes avant l’inauguration officielle de l’application, réussissent en moyenne à aller au club de gym dans 90 % des cas. via

Commentaires

Derniers Articles

 

« Nicky Larson » dévoile sa bande-annonce

Les assemblages en plastique de Thomas Deininger

Game of Thrones : les lieux de tournage vont devenir des attractions touristiques

Paris : un podium flottant de 60m sur la Seine pour la Fashion Week

Les pinceaux d’Alexandra Dillon

Un nouveau trailer pour les « Les Animaux Fantastiques 2 »

France : le 2ème Championnat du Monde de Pull Moche arrive !

La ville de Béziers installe 14 anamorphoses dans les rues

« Diablo » adapté en série animée pour Netflix

Robert Englund reprend son rôle de Freddy Krueger

Quand un café rencontre le style BD

Il réalise une version japanime du Star Wars de 1977

Les escarpins en bodypainting de Johannes Stoetter

40 artistes de « Game of Thrones » exposent leur travail sur Westeros

Les dessins au chocolat de Norico

Un nouveau trailer pour « Ralph 2.0 »

Elle réalise un clip entièrement brodé à la main

Un premier teaser pour le reboot de « The Twilight Zone »

Un « Space Jam 2 » avec LeBron James

La première piste cyclable construite avec du plastique recyclé

Mena Stevenson, l’artiste qui s’habille avec les tissus des bus

Un dancefloor dans la piscine la plus profonde du monde

Réalité virtuelle : ils tentent de décrocher 200$ accrochés à un hélicoptère

Sony dévoile une « PlayStation Classic » à 99 euros