L’application qui vous fait perdre de l’argent si vous ne faites pas de sport

Et si vous perdiez 5 dollars chaque fois que vous séchez la gym ?

Est-ce que vous seriez plus motivé ? Deux diplômés de Harvard ont lancé un site appelé Gym-Pact.com, fondé sur ce concept. Selon eux, le désagrément de perdre de l’argent lorsqu’on manque une séance et la promesse d’en gagner si on fait le déplacement rend nettement plus assidu. “Les analyses économiques comportementales le montrent bien : associer des bonus financiers à des objectifs concrets et faciles est très efficace”,explique Yifan Zhang, qui a fondé l’entreprise avec Geoff Oberhofer.

Vous payez 5 dollars minimum à chaque séance manquée

Après quelques tests pilotes, les deux associés ont décidé de faire payer 5 dollars minimum chaque séance manquée, l’argent des participants n’ayant pas respecté leur pacte étant réparti entre ceux qui ont tenu leurs objectifs. Comment ça marche ? Tout d’abord, il vous faut un iPhone. Le service sera toutefois bientôt disponible sur Android et les appareils qui utilisent HTML5.

Lors de l’inscription, vous décidez combien de fois par semaine vous voulez faire du sport et à quelle pénalité vous vous exposez en cas de coup de mou. Comment l’application sait-elle que vous avez bien fait l’effort de venir ? Votre smartphone sait en permanence où vous vous trouvez, il peut donc savoir si vous êtes allé à la salle de sport. La base de données de Gym-Pact compte plus de 40 000 salles et il est simple d’ajouter la sienne. Un “check-in” quand vous arrivez et votre localisation est confirmée. Et si vous partez avant la fin des trente minutes obligatoires, une alerte sonore vous prévient qu’à moins que vous ne retourniez transpirer la session ne sera pas comptabilisée.

Vous êtes grippé ou coincé au bureau ?

Si vous ne vous déplacez même pas, votre compte bancaire sera débité de 5 dollars par visite manquée. Si vous réussissez à respecter votre contrat, toutefois, vous serez récompensés – avec l’argent de vos congénères fainéants. L’argent est versé sur un compte Paypal et il est possible de le retirer dès que les gains atteignent 10 dollars (l’entreprise garde 1 dollar à chaque retrait, mais envisage à terme de prélever un pourcentage des bénéfices).

Vos gains dépendent du nombre de personnes qui n’ont pas respecté leur contrat chaque semaine et du nombre de séances fixées. Vous êtes grippé ou coincé au bureau ? Vous pouvez modifier, suspendre ou annuler votre contrat à tout moment avant minuit chaque dimanche, avant le début de la semaine et d’un nouveau pacte. En l’absence de modification, le contrat de la semaine précédente est renouvelé, après quoi il vous faudra un mot du médecin ou de votre employeur certifiant que vous êtes malade. Vous n’êtes excusésqu’en cas de maladie. Selon Yifan Zhang, les membres de Gym-Pact, soit environ 1 500 personnes avant l’inauguration officielle de l’application, réussissent en moyenne à aller au club de gym dans 90 % des cas. via

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement