Genève féminise ses panneaux de signalisation

La maire de Genève, Sandrine Salerno a décidé de modifier le paysage de la ville. En effet, désormais la moitié des panneaux de signalisation représenteront des femmes. Aussi bien des femmes actives, qu’âgées, en couple ou encore enceintes. Une victoire pour les féministes.

À priori il ne s’agirait uniquement que des panneaux routiers aux abords des passages piétons. En effet, les panneaux concernés sont les informatifs, les rectangles bleus. Mais ce choix n’a rien à voir avec le hasard. C’est en réalité les seuls panneaux routiers qui peuvent être modifiés. « La législation fédérale en matière de signalisation routière est très stricte. » indique ainsi Serge Dal Busco, le conseiller d’État, chargé du Département des infrastructures.

Cette initiative répond à une réelle envie de changement des mentalités de la part de la maire. « Certains verront dans cette opération un symbole aux allures de gadget », a-t-elle déclaré.

« C’est bien plus que ça, il est question de notre perception de la société, de la place des femmes dans l’espace public, des représentations qu’il faut questionner. » Elle réaffirme ainsi son objectif zéro sexisme à Genève.

56 000 francs pour féminiser les panneaux

Au total, c’est 250 panneaux qui ont été modifiés. Il s’agit de la moitié des panneaux dans la ville. Les frais s’élèvent à 56 000 francs pour la production ainsi que la pose.

Mais cette décision n’a pas fait l’unanimité. En effet, beaucoup se sont indignés du prix jugé beaucoup trop élevé de l’opération.

La maire de Genève rétorque : « L’omniprésence des représentations masculines stéréotypées dans l’espace public, notamment à travers les panneaux de signalisation, vient renforcer l’idée que certains (es), en particulier les femmes mais aussi les minorités, y sont moins à leur place que d’autres. »

« L’initiative de la Ville va dans le sens d’un nécessaire changement des mentalités en matière d’égalité dans tous les aspects de notre société. Faire apparaître la mixité sur des panneaux officiels n’est pas anodin, c’est une contribution concrète, visible et pertinente à l’action globale en faveur de l’égalité » renchérit Serge Dal Busco.

Commentaires

Derniers Articles

 

Small Is Beautiful : l’art miniature s’expose à Paris

Une boulangerie amoureuse des lapins au Japon

Décès de Clive Sinclair, l’inventeur du ZX Spectrum

Le jeu vidéo DRIVER va être adapté en série

Kathryn Bigelow filme 5 styles de cinéma avec l’iPhone 13 Pro

Lancement d’une gamme de sodas « Cup Noodle »

LG dévoile un écran Home Cinema de 8 mètres de diagonale

La suite de « Jumeaux » avec Schwarzenegger, DeVito et Tracy Morgan

Dua Lipa se transforme en Sailor Moon dans son dernier clip

Red Bull fabrique le plus grand flipper du monde

Japon : des conteneurs de tri sélectif en forme de TITANS

UltraBOOST : Adidas présente sa collection 007

Une société offre 1300 dollars pour regarder 13 films d’horreur

La cabane de Winnie l’ourson à louer sur Airbnb

Lyon : un vélo-bibliothèque part à la rencontre des enfants

SHE-RA : une série live-action en préparation

L’Arc de Triomphe empaqueté par Christo

Narcos: Mexico : la saison 3 débarque en novembre

David Lynch et Pharrell ouvrent une discothèque à Ibiza

Lil Nas X et Elton John s’échangent leurs tenues emblématiques

Les dîners sous dômes « Under The Stars » reviennent à Bruxelles

La nouvelle saison des Simpson arrive sur Disney+

Les plus beaux clichés aériens des Drone Photo Awards 2021

IKEA : une émission de télé-réalité qui vous piège dans les années 90