Philippines : bienvenue dans le futur avec cet éco-resort

Alors qu’un 7e continent entièrement constitué de plastique vogue quelque part dans le nord de l’océan Pacifique et que les ressources naturelles s’épuisent, l’architecte belge Vincent Callebaut, connu pour ces projets eco-friendly et innovants, présente Nautilus, son éco-resort conçu pour les Philippines.

Les mers des Philippines sont rudement menacées. La surpêche, le tourisme de masse, la pollution massive aux déchets plastiques et aux produits toxiques, ainsi que le changement climatique sont de véritables menaces pour la santé de l’archipel et, bien sûr, la survie de ses habitants.

L’objectif est d’intégrer Nautilus à son environnement tout en promettant « zéro émissions, zéro déchet et zéro pauvreté », comme une réponse aux dangers qui menacent l’archipel.

Le complexe comprendra une série d’hôtels en forme de coquillage et des tours spiralées disposée en triskèle offrant aux voyageurs des appartements rotatifs à 360° suivant la course du Soleil avec une vue panoramique imprenable sur ce village touristique. Des murs végétaux (isolation) recouvriront les façades, les sommets abriteront des pergolas photovoltaïques et des tubes solaires pour produire de l’eau chaude. L’eau de pluie sera également récoltée et réutilisée, des jardins potagers et des vergers organiques fourniront en circuit fermé les restaurants du Nautilus.

L’ile centrale accueillera un centre nautique et des laboratoires de recherche scientifique. Le complexe hébergera notamment une école élémentaire, une garderie et une salle de sport.

Nautilus sera entièrement construit à partir de matériaux recyclés et devrait être totalement autonome grave aux énergies renouvelables et la permaculture.

Cet eco-resort pour « touristes écoresponsables, éthiques et solidaires » est basé sur le biomimétisme, son design est inspiré « des formes, des structures, de l’intelligence des matériaux et des différents écosystèmes endémiques ». L’idée est de faire coexister l’humain et la nature, notamment en faisant participer les touristes à diverses actions : nettoyer les plages des déchets plastiques échoués, initiation à la permaculture et à la protection des cultures de coraux, etc.

Les fonds issus d’une campagne de crowdfunding seront employés à la conservation du site et au développement économique local, par la création d’emplois. Aucune date de lancement du projet n’a été annoncée pour le moment.

Plus d’informations sur le site de l’architecte Vincent Callebaut.

Commentaires

Derniers Articles

 

Pour Hanukkah, Pornhub offre l’accès à sa plateforme Premium

Depuis 2003, cette famille s’amuse à créer la carte de Noël la plus moche

Quand des inconnus tentent d’imiter Chewbacca

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

Les boîtes aux lettres du Père Noël installées à Paris

Nintendo et Kellogg’s dévoilent des céréales Super Mario

Lancement d’un nouveau lit « Mon voisin Totoro »

Le jeu Olive et Tom est maintenant disponible sur mobile

Nous sommes en 2017 et un nouveau jeu sur Game Boy vient de sortir

Vous ne savez pas où mettre votre sapin ? Ikea vous file un coup de main !

Notre TOP 5 des meilleurs collab’ de marques

La BBC signe la plus belle publicité animée de ce Noël 2017

Le magazine ELLE recrée cinq oeuvres d’art avec des vedettes brésiliennes

102889c620350b4f00ef10f2d2922421%%%%%%%%%%%%%%%%%