Philippines : bienvenue dans le futur avec cet éco-resort

Alors qu’un 7e continent entièrement constitué de plastique vogue quelque part dans le nord de l’océan Pacifique et que les ressources naturelles s’épuisent, l’architecte belge Vincent Callebaut, connu pour ces projets eco-friendly et innovants, présente Nautilus, son éco-resort conçu pour les Philippines.

Les mers des Philippines sont rudement menacées. La surpêche, le tourisme de masse, la pollution massive aux déchets plastiques et aux produits toxiques, ainsi que le changement climatique sont de véritables menaces pour la santé de l’archipel et, bien sûr, la survie de ses habitants.

L’objectif est d’intégrer Nautilus à son environnement tout en promettant « zéro émissions, zéro déchet et zéro pauvreté », comme une réponse aux dangers qui menacent l’archipel.

Le complexe comprendra une série d’hôtels en forme de coquillage et des tours spiralées disposée en triskèle offrant aux voyageurs des appartements rotatifs à 360° suivant la course du Soleil avec une vue panoramique imprenable sur ce village touristique. Des murs végétaux (isolation) recouvriront les façades, les sommets abriteront des pergolas photovoltaïques et des tubes solaires pour produire de l’eau chaude. L’eau de pluie sera également récoltée et réutilisée, des jardins potagers et des vergers organiques fourniront en circuit fermé les restaurants du Nautilus.

L’ile centrale accueillera un centre nautique et des laboratoires de recherche scientifique. Le complexe hébergera notamment une école élémentaire, une garderie et une salle de sport.

Nautilus sera entièrement construit à partir de matériaux recyclés et devrait être totalement autonome grave aux énergies renouvelables et la permaculture.

Cet eco-resort pour « touristes écoresponsables, éthiques et solidaires » est basé sur le biomimétisme, son design est inspiré « des formes, des structures, de l’intelligence des matériaux et des différents écosystèmes endémiques ». L’idée est de faire coexister l’humain et la nature, notamment en faisant participer les touristes à diverses actions : nettoyer les plages des déchets plastiques échoués, initiation à la permaculture et à la protection des cultures de coraux, etc.

Les fonds issus d’une campagne de crowdfunding seront employés à la conservation du site et au développement économique local, par la création d’emplois. Aucune date de lancement du projet n’a été annoncée pour le moment.

Plus d’informations sur le site de l’architecte Vincent Callebaut.

Commentaires

Derniers Articles

 

Dino-A-Live : Jurassic Park en vrai !

monochrome exposition

Dans l’exposition « MONOCHROME » de CJ Hendry, chaque salle a sa couleur

Des tableaux LEGO s’animent avec l’imagerie lenticulaire

Totoro : lancement d’un cheval à bascule « Chat Bus »

Forrest Gump Run

Un anglais a couru le marathon de Londres déguisé en Forrest Gump

Une compagnie italienne dévoile un siège pour voyager debout en avion

Bleach

Un premier trailer pour l’adaptation live action du manga Bleach

Campagne Unicef NoPriceOnKids

L’UNICEF lance une campagne sur instagram contre l’exploitation des enfants

New York : une station de métro rend hommage à David Bowie

Parodie Google enceintes

Burger Quiz parodie les enceintes Google

Ils invitent leurs petites amies au bal de promo sur Fortnite

Cosplayer

L’art du Cosplay par J.Stryker

TOMS : les espadrilles éthiques présentent une collection Disney

challenge rihanna

Internet se moque de la façon dont Rihanna applique son « Body Lava »

Une plage de rêve sur le thème de la licorne ouvre aux Philippines

Les portraits de grands réalisateurs faits avec des éléments de leurs films

Il cache 200 références à Stephen King dans un poster

La série MASK va être adaptée au cinéma

trailer final Jurassic World

Le trailer final de Jurassic World : Fallen Kingdom est sorti

robot fred westworld

Westworld piège les clients d’un bar avec un robot humanoïde

Dragons 3 dévoile son titre, sa date de sortie et son synopsis

Les anamorphoses de Noah Scalin

glace aux rillettes

Un couple de la Sarthe a créé une glace aux rillettes

Steve Casino, l’artiste qui customise ses Tic Tac