Une « Fury Room » ouvre à Paris. Venez tout casser !

Venu du Japon et des États-Unis, le concept de Fury Room se développe à Paris. Après Rennes, cette nouvelle parisienne zone spécialement adaptée se présente comme un défouloir ludique où l’on peut évacuer son stress après une journée bien pourrie.

Pour évacuer le stress

« L’attraction » proposée rue Blondel, à deux pas du métro Strasbourg Saint-Denis, vous offre la possibilité de dégommer à coups de masse, de la vaisselle, des vieux frigos ou du matériel de bureau invendables. « Panne de métro, votre boss vous exaspère, stressé, fatigué envie de vous défouler ou juste de vous amuser« . Ouverte depuis le 21 septembre dernier, cette Fury Room vous équipé de la tête au pieds pour ne pas vous blesser pendant votre défoulement destructeur. Casque, lunettes, coques de protection… Vous voilà en tenue de Mad Max prêt à exploser des écrans et de la vaisselle. Attention chérie, ça va casser. De 10€ à 100€ selon la formule que vous choisissez. Fury Room 23 rue Blondel Paris.

Commentaires

Derniers Articles

 

Sony dévoile une « PlayStation Classic » à 99 euros

Il réalise une version japanime de « Rick et Morty »

Il tricote des pulls à l’effigie des stars de la musique

Une nouveau trailer pour « Le Retour de Mary Poppins »

La marionnette « Coco » fait le show à Disneyland

Les superbes tatouages articulés

L’Oktoberfest débarque à Paris et à Marseille

Nintendo propose des manettes NES pour la SWITCH

Les étudiants de Cambridge se mettent à nu pour la bonne cause

Un musée virtuel dédié au webdesign de 1995 à 2005

Lupicia lance des nouveaux thés inspirés par le Studio Ghibli

Des rats parisiens rejouent « Le Seigneur des Anneaux »

Milan : une installation spectaculaire pour le jeu vidéo « Spider-Man »

Un costume gonflable d’Han Solo dans la carbonite

Les restaurants sous-marins des Maldives

La SNCF revisite des films cultes

M&M’s ouvre un escape game gratuit à Paris

Les illusions de Wian Magic

Il réalise son autoportrait à la manière de 50 cartoons différents

Barcelone : les statues humaines des Ramblas

Un « Final Boss » géant réalisé avec 300 000 dahlias

Quand deux pâtissiers réalisent un Kraken 100% chocolat

Le reboot de « She-Ra » arrive sur Netflix

Quand un enseignant dessine à la craie pour motiver ses élèves