Le frère de Pablo Escobar menace Netflix pour « Narcos »

Fini de rire. Si la plateforme se moquait de la Hadopi en mettant en scène le Cartel de Cali, rendu célèbre par la série Narcos, l’heure n’est plus à la rigolade pour le mastodonte de la SVoD US. Le grand frère de Pablo Escobar (le vrai) menace directement la firme peu de temps après le lancement de la saison 3 de Narcos.

« Si nous ne recevons pas l’argent, nous mettrons fin à leur petit show ». Et lorsque l’ancien comptable du Cartel de Medellín parle argent, il ne plaisante pas : Roberto De Jesús Escobar Gaviria, surnommé El Osito (l’Ours), réclame pas moins d’un milliard de dollars à Netflix !

« Nous mettrons fin à leur petit show »

Petit rappel des faits. En 2014, lorsque la plateforme a annoncé son souhait de porter à l’écran l’histoire des cartels colombiens, dont celui de Medellín et de son chef le narcotrafiquant Pablo Escobar, il monte la société Escobar Inc. et se revendique comme seul ayant droit de son frère, abattu par la police le 2 décembre 1993.

Le 1er juillet 2016, il envoie une lettre à Netflix réclamant 1 milliard de dollars à la plateforme pour « usage non autorisé de contenu ». Dans une interview à The Hollywood Reporter, l’ainé de Pablo Escobar explique la raison de son courroux et donne quelques petits conseils à Netflix. L’ancien chef des tueurs à gages du clan estime que Netflix devrait penser à engager les siens pour assurer sa sécurité. Il revendique les droits de « tous les noms [de la famille Escobar] et celle de la marque Narcos ».

Netflix a peur. Ils nous ont envoyé une longue lettre pour nous menacer. Et maintenant, nous discutons par avocats interposés pour obtenir le milliard de dollars que nous réclamons

D’après lui, la firme, ou n’importe quelle autre société de production, ne peut espérer tourner un film à Medellín ou en Colombie sur lui ou son frère « sans l’autorisation d’Escobar Inc. C’est très dangereux. Surtout sans notre bénédiction. C’est mon pays ».

Une menace qui n’est pas sans rappeler le meurtre d’un fixeur de Netflix parti en repérage à Mexico pour la 4e saison de Narcos. Le 11 septembre dernier, ce mexicain de 37 ans a été retrouvé dans sa voiture mortellement touché par plusieurs balles.

Aujourd’hui âgé de 71 ans, Roberto De Jesús Escobar Gaviria se veut toujours aussi menaçant : si Netflix n’obtempère pas, « nous mettrons un terme à leur petit show TV ».

« Leur mère aurait dû les garder dans leur utérus. C’est ce que nous disons à des gens comme eux s’ils viennent en Colombie ».

Commentaires

Derniers Articles

 

Exposition sur Louis de Funès à la Cinémathèque française

Le Sony World Photography Awards 2020 révèle ses finalistes

Quicksett : l’invention qui va changer la vie des snowbordeurs

Overwatch bientôt adapté en série sur Netflix ?

Ces photos d’oursons qui dansent font le tour du monde

Deepfake : quand Neo choisit la pilule bleue

Un hôtel de luxe flottant sur une rivière ouvre en Suède

Des boulettes de riz comme vous n’en avez jamais vu

Robert Pattinson en Batman se dévoile

Supreme dévoile une collab avec Oreo

Un mathématicien crée des dessins complexes à l’aide d’une seule ligne continue

Disney prépare un nouveau film sur « Raiponce » en live-action !

Deepfake : Tom Holland et Robert Downey Jr dans « Retour vers le futur »

IKEA propose de régler ses achats avec son temps de trajet

Ils recréent le tableau de Georges Seurat dans la vraie vie

Une impression 3D en quelques secondes, c’est maintenant possible

La Casa de Papel vous invite à braquer la Monnaie de Paris

Matrix 4 : premières images de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss

007 : le titre de Billie Eilish « No Time to die » se dévoile

Une œuvre de Banksy en vente pour aider l’Australie

Une IA créée un morceau façon Travis Scott

Montpellier : quand le street-artist EFIX détourne le mobilier urbain

Découvrez les Champs-Elysées en 2030

Grâce à la broderie, ces anciennes photos trouvent une seconde vie