Le frère de Pablo Escobar menace Netflix pour « Narcos »

Fini de rire. Si la plateforme se moquait de la Hadopi en mettant en scène le Cartel de Cali, rendu célèbre par la série Narcos, l’heure n’est plus à la rigolade pour le mastodonte de la SVoD US. Le grand frère de Pablo Escobar (le vrai) menace directement la firme peu de temps après le lancement de la saison 3 de Narcos.

« Si nous ne recevons pas l’argent, nous mettrons fin à leur petit show ». Et lorsque l’ancien comptable du Cartel de Medellín parle argent, il ne plaisante pas : Roberto De Jesús Escobar Gaviria, surnommé El Osito (l’Ours), réclame pas moins d’un milliard de dollars à Netflix !

« Nous mettrons fin à leur petit show »

Petit rappel des faits. En 2014, lorsque la plateforme a annoncé son souhait de porter à l’écran l’histoire des cartels colombiens, dont celui de Medellín et de son chef le narcotrafiquant Pablo Escobar, il monte la société Escobar Inc. et se revendique comme seul ayant droit de son frère, abattu par la police le 2 décembre 1993.

Le 1er juillet 2016, il envoie une lettre à Netflix réclamant 1 milliard de dollars à la plateforme pour « usage non autorisé de contenu ». Dans une interview à The Hollywood Reporter, l’ainé de Pablo Escobar explique la raison de son courroux et donne quelques petits conseils à Netflix. L’ancien chef des tueurs à gages du clan estime que Netflix devrait penser à engager les siens pour assurer sa sécurité. Il revendique les droits de « tous les noms [de la famille Escobar] et celle de la marque Narcos ».

Netflix a peur. Ils nous ont envoyé une longue lettre pour nous menacer. Et maintenant, nous discutons par avocats interposés pour obtenir le milliard de dollars que nous réclamons

D’après lui, la firme, ou n’importe quelle autre société de production, ne peut espérer tourner un film à Medellín ou en Colombie sur lui ou son frère « sans l’autorisation d’Escobar Inc. C’est très dangereux. Surtout sans notre bénédiction. C’est mon pays ».

Une menace qui n’est pas sans rappeler le meurtre d’un fixeur de Netflix parti en repérage à Mexico pour la 4e saison de Narcos. Le 11 septembre dernier, ce mexicain de 37 ans a été retrouvé dans sa voiture mortellement touché par plusieurs balles.

Aujourd’hui âgé de 71 ans, Roberto De Jesús Escobar Gaviria se veut toujours aussi menaçant : si Netflix n’obtempère pas, « nous mettrons un terme à leur petit show TV ».

« Leur mère aurait dû les garder dans leur utérus. C’est ce que nous disons à des gens comme eux s’ils viennent en Colombie ».

Commentaires

Derniers Articles

 

L’artiste « Butcher Billy » en dédicace à Paris

Dix pour cent : la saison 3 dévoile sa bande-annonce

Deadpool 2 débarque en Blu-ray !

Stator : la trottinette électrique façon Batmobile

Une photo gigantesque signée « JR » dans la Gare Saint-Lazare

Le Banksy auto-détruit devient un costume d’Halloween

Les murs peints de Bruxelles

The Big Lebowski : le casting réuni pour les 20 ans du film

Atari lance une console de poche

Une photographe animalière capture la scène culte du « Roi Lion »

Les effets « Parallax 3D » de Jarom Vogel

Des sièges géants installés dans le métro pour « Yéti & Compagnie »

La saison 4 de « Narcos » dévoile son trailer

Une borne d’écoute géante du nouvel album de Johnny Hallyday à la Gare Saint-Lazare

Pour Halloween, elle se fabrique des « Polly Pocket » Famille Adams

Nose Warmer : le nouveau concept de cache-nez pour l’hiver

Ces pièces ont des mécanismes secrets dignes d’Indiana Jones

1993 : quand Kyan Khojandi était mannequin pour Leclerc

Le film « Un Prophète » va être adapté en série

Cet artiste comble les nids-de-poules avec des mosaïques

The Cure ouvrira le festival Rock en Seine en 2019

Il place l’univers Disney face aux désastres écologiques

Saint Seiya débarque dans une publicité Snickers

Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho