Le frère de Pablo Escobar menace Netflix pour « Narcos »

Fini de rire. Si la plateforme se moquait de la Hadopi en mettant en scène le Cartel de Cali, rendu célèbre par la série Narcos, l’heure n’est plus à la rigolade pour le mastodonte de la SVoD US. Le grand frère de Pablo Escobar (le vrai) menace directement la firme peu de temps après le lancement de la saison 3 de Narcos.

« Si nous ne recevons pas l’argent, nous mettrons fin à leur petit show ». Et lorsque l’ancien comptable du Cartel de Medellín parle argent, il ne plaisante pas : Roberto De Jesús Escobar Gaviria, surnommé El Osito (l’Ours), réclame pas moins d’un milliard de dollars à Netflix !

« Nous mettrons fin à leur petit show »

Petit rappel des faits. En 2014, lorsque la plateforme a annoncé son souhait de porter à l’écran l’histoire des cartels colombiens, dont celui de Medellín et de son chef le narcotrafiquant Pablo Escobar, il monte la société Escobar Inc. et se revendique comme seul ayant droit de son frère, abattu par la police le 2 décembre 1993.

Le 1er juillet 2016, il envoie une lettre à Netflix réclamant 1 milliard de dollars à la plateforme pour « usage non autorisé de contenu ». Dans une interview à The Hollywood Reporter, l’ainé de Pablo Escobar explique la raison de son courroux et donne quelques petits conseils à Netflix. L’ancien chef des tueurs à gages du clan estime que Netflix devrait penser à engager les siens pour assurer sa sécurité. Il revendique les droits de « tous les noms [de la famille Escobar] et celle de la marque Narcos ».

Netflix a peur. Ils nous ont envoyé une longue lettre pour nous menacer. Et maintenant, nous discutons par avocats interposés pour obtenir le milliard de dollars que nous réclamons

D’après lui, la firme, ou n’importe quelle autre société de production, ne peut espérer tourner un film à Medellín ou en Colombie sur lui ou son frère « sans l’autorisation d’Escobar Inc. C’est très dangereux. Surtout sans notre bénédiction. C’est mon pays ».

Une menace qui n’est pas sans rappeler le meurtre d’un fixeur de Netflix parti en repérage à Mexico pour la 4e saison de Narcos. Le 11 septembre dernier, ce mexicain de 37 ans a été retrouvé dans sa voiture mortellement touché par plusieurs balles.

Aujourd’hui âgé de 71 ans, Roberto De Jesús Escobar Gaviria se veut toujours aussi menaçant : si Netflix n’obtempère pas, « nous mettrons un terme à leur petit show TV ».

« Leur mère aurait dû les garder dans leur utérus. C’est ce que nous disons à des gens comme eux s’ils viennent en Colombie ».

Commentaires

Derniers Articles

 

WWF lance un pull de Noël qui dénonce une dure réalité

The Star Wars ou la bande-annonce créée avec les illustrations d’origine de 1975

Peaky Blinders a désormais sa gamme de spiritueux

Il joue le thème de Star Wars avec des calculatrices !

Ils craquent pour la boule de Noël « Piège de cristal »

Normandie : un street-artist fan de Dragon Ball transforme un ancien blockhaus

Les 25 photos les plus populaires de 2017 selon Flickr

Cette ligne activewear Harry Potter vous garantit la victoire

Le retour d’Olive et Tom en 2018 se dévoile dans un trailer !

Pour Hanukkah, Pornhub offre l’accès à sa plateforme Premium

Depuis 2003, cette famille s’amuse à créer la carte de Noël la plus moche

Quand des inconnus tentent d’imiter Chewbacca

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

5d8b1f5a249b71b2a6f94a55d7980786JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ