Le film « Un Grand Voyage vers la Nuit » fait un carton en Chine pour une mauvaise raison

Il y a certains succès que l’on n’attendait pas au box-office et qui se matérialise grâce à un bon bouche-à-oreille ou grâce à une bonne opération de communication. Et puis il y a certains succès qui se font sur un malentendu. C’est la drôle d’histoire de ce film d’art et essaie chinois qui s’intitule « Un Grand Voyage vers la Nuit ». 

Le film détrône Venom pour sa soirée de lancement

Le film réalisé par Bi Gan ( « Kaili Blues ») retrace l’histoire de Luo Hongwu qui revient dans sa ville natale après avoir été en fuite durant des années. Il se met alors à la recherche de la femme qu’il aimait à l’époque et qu’il n’a jamais pu oublier. Le film a d’ailleurs eu 5 nominations au dernier Festival de Cannes et a fait 38 millions de dollars de recettes, détrônant même « Venom » lors de sa soirée de lancement. Jusque-là rien d’anormal. Oui mais voilà, il s’est avéré que la plupart des spectateurs ont en fait été très mécontents à la sortie du long-métrage. 

La raison ? Les spectateurs chinois s’attendaient en fait à voir une comédie romantique populaire. Bien évidemment, le film n’est pas du tout dans ce registre ce qui a provoqué pas mal de sorties en plein milieu du film, ou pour ceux restés jusqu’à la fin, un grand mécontentement. Le film qui dure 2h20 mélange rêve et réalité, et possède de nombreuses scènes langoureuses.

Les spectateurs se sont estimé trompés, notamment par une campagne de communication qui invitait ceux qui iraient voir le film à s’embrasser à la fin, tout comme les personnages du long-métrage. Une campagne mensongère pour les chinois qui n’ont pas hésité à qualifier le film de pire film de tous les temps. Le film a une moyenne de 2,8/10 sur le site de notation Maoyan…

Il ne reste plus qu’à savoir ce que donnera le film en France, qui doit sortir le 30 janvier. Si vous voulez vous faire une idée, voici la bande-annonce.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement