Exposition Bernard Pras au Touquet

Du 16 juin au 29 juillet, la galerie Bayart du Touquet, organise une exposition sur le travail de l’artiste Bernard Pras. La galerie Bayart, nouvellement réinstallée au Touquet, présente cet été l’exposition “Illusions” de Bernard Pras. Après l’exposition “Sans Objet” du musée du Touquet, c’est au tour de la galerie de mettre à l’honneur l’artiste.

Trente oeuvres

Les anamorphoses de Bernard Pras

Les anamorphoses de Bernard Pras. Des œuvres visibles que d’un seul angle : golem13.fr/oeuvres-ne-visibles-dun-seul-angle

Publiée par GOLEM13 sur Vendredi 12 janvier 2018

Près de trente oeuvres, photographies et installations, offrent un panel complet des portraits caractéristiques de l’artiste. Se considérant comme peintre, Bernard Pras s’amuse et nous amuse en utilisant, non pas les couleurs de la palette classique mais des objets ordinaires pour créer formes, contrastes, volumes. L’image prend figure sous un amas de pièces collectées ou chinées toujours en rapport avec le sujet représenté.

“Je suis un peintre dont les démarches m’ont amené à la photographie. (…) D’ailleurs les problèmes que je soulève par mes photographies sont des problèmes de peintre.” L’oeuvre de l’artiste se décline ainsi en installation sous plexiglass ou en photographie qui fige à jamais l’image souhaitée. Procédé unique, emblématique de l’artiste, Bernard Pras continue de nous étonner. L’illusion se poursuit !

Bernard Pras, né en 1952, diplômé des Beaux-Arts de Toulouse, s’oriente vers la gravure et met au point le principe de l’aquagravure à la fin des années 1980. C’est en 1994 qu’il commence à réaliser des installations et assemblages d’objets hétéroclites à la manière d’Arcimboldo.
En utilisant une technique appelée anamorphose, l’artiste réalise des illusions d’optique bluffantes qui ne peuvent être vues que depuis un certain angle. Un pas de côté et c’est toute une oeuvre qui se désctructure !

Ce principe d’anamorphose est depuis le fil conducteur de l’artiste, qui s’essaie à des installations travaillées sous forme d’inventaires variés réinterprétant diverses images connues de l’histoire de l’art (Crucifixion, Van Gogh, Francis Bacon…) et de la société contemporaine (portraits d’Albert Einstein, Che Guevara, Gainsbourg…).

galeriebayart.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Un clip de rap vintage signé Greenpeace dénonce la surconsommation de viande

Elle place des couleurs Pantone sur les lieux de ses voyages

Les plus belles photos prises à l’Iphone en 2018

France : des cabanes-bibliothèques gratuites sur les plages

Belgique : 150 sculptures de sable Disney à Ostende

Une nouvelle fresque Kylian Mbappé à Bondy

Les Pokemon en papier de Tomly

Omar Sy en Arsène Lupin dans une série signée Netflix

Elles installent des photos de femmes non-retouchées dans le métro parisien

Une gigantesque statue de Jeff Goldblum installée à Londres

Ses robes en pochoirs nous font voyager en Égypte

Mamma Mia 2 : une colonne Morris transformée en cabine de karaoké

Adidas n’utilisera plus que du plastique recyclé d’ici à 2024

LEGO dévoile l’Aston Martin DB5 de James Bond

Paris : il filme la victoire des Bleus avec sa caméra VHS

Les machines à coudre Singer vous proposent de coudre la deuxième étoile

Une série adaptée du film « Creepshow » pour 2019

Le street pixel art de Pappas Pärlor

Bohemian Rhapsody, le biopic sur Queen, dévoile un nouveau trailer

Un marathon Harry Potter au Grand Rex en octobre

Les petits mondes en papier découpé de Li-Yu Lin

Les Razmoket vont faire leur retour dans un film et une série

Un graphiste imagine le prochain maillot de l’équipe de France

La photo virale d’Emmanuel Macron au Mondial largement détournée