Etam-orsay

Etam provoque la polémique au musée d’Orsay avec sa vidéo sauvage

Sous la Tour Eiffel, au Musée d’Orsay, à l’aéroport et même auprès du Président (Grolandais), trois mannequins d’Etam sont allées s’exhiber un peu partout dans Paris.

S’exhiber, c’est bien le mot adéquat, puisque les jeunes demoiselles se sont rendues dans quelques hauts lieux de la capitale, imperméable sur le dos, pour mieux l’ouvrir face au monde et dévoiler de ravissants ensembles de lingerie frais et sexy, suggérant par la même occasion leur plastique irréprochable. Ses sympathiques happenings ont bien évidemment été immortalisés par les caméras de la marque, de tels moments de grâce ne pouvant décemment pas être l’unique privilège de quelques parisiens.

Au musée d’Orsay, la colère gronde

Pourtant, ces petits tournages surprises n’ont pas fait sourire tout le monde. Au musée d’Orsay, la colère gronde comme le rapporte LCI. N’ayant pas été prévenu de l’évènement (c’est le principe du happening), le président du musée Guy Cogeval proteste : « Cette vidéo, tournée en fraude, porte une grave atteinte aux droits du musée d’Orsay mais également aux droits de tiers, dont le musée ne saurait être tenu pour responsable ». Il compte bien écrire au PDG d’Etam pour lui demander de supprimer la vidéo et se réserve le droit d’éventuelles poursuites judicaires.

Mais revenons à nos moutons, ou à nos gazelles dirons-nous plutôt, car Tele-Loisirs.fr vous propose de découvrir ses charmantes vidéos. Elles ont été tournées à l’occasion du défilé 2012 de la marque de lingerie et qui sera retransmis le samedi 28 janvier sur Paris Première à 11h25. via

 

Les commentaires sont fermés.

Catégories