Exposition de celluloïds de dessins animés

Avant le tout informatique, on faisait des dessins-animés avec des celluloïds. Vous savez, ces feuilles de plastique transparentes sur lesquelles on peignait les personnages et les décors des dessins-animés. À une époque,pour certains dessin-animés japonais (ou autres), on peignait seulement entre 6 et 12 celluloïds pour une seconde d’action (Goldorak, Albator, Candy, etc..).

Du 3 au 14 juin 2014, Espace Japon à Paris dans le Xème, expose 60 celluloïdes de dessins animés japonais, vendus sur place. Sont exposées des œuvres du Studio Ghibli : Nausicaä de la vallée du vent, Le Château dans le ciel, Kiki la petite sorcière, Mon voisin Totoro, et aussi des travaux de production comme Doraemon, Lupin III, Dragon Ball ou Albator

EspaceJapon02 EspaceJapon03 EspaceJapon04

Espace Japon
12 Rue de Nancy, 75010 Paris
01 47 00 77 47

Source : telerama.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Les Tamagotchi sont de retour !

Ce chorégraphe met les monuments en mouvement au Panthéon

Les bars avec lancer de haches débarquent en France

Il photographie les mêmes passants pendant 9 ans

Game of Thrones: Nike lance des sneakers Khaleesi

Montréal : ce pont s’illumine au rythme des tweets

Des maisons en kit à acheter sur Amazon

Une « Fury Room » ouvre à Paris. Venez tout casser !

Vous prendrez bien un café en 3D ?

Tout quitter pour voyager avec son chat dans un camping-car

Le Robert lance « 60 dessins pour ne plus faire de fautes »

La série animée des Monchhichi débarque sur TF1

Halloween : des hologrammes terrifiants pour la maison

Des milliers de livres publiés avant 1942 en accès libre

Cyclistes, cette écharpe airbag est faite pour vous !

Cette artiste réalise d’incroyables perruques en papier

1875, les premières photos d’Halloween

Une maison Wes Anderson est maintenant disponible sur Airbnb

Ce chauffeur de taxi new-yorkais a pris ses clients en photo pendant 30 ans

Lancement d’une tente flottante pour camper sur l’eau

Un burger bleu pour dire adieu à Colette

Les Nouveaux Mutants : premier trailer pour le spin-off de la saga X-Men

Porg, la nouvelle coqueluche du prochain Star Wars

Une couverture « Nageoire de Sirène » pour buller dans le canapé

37540795a9e81bcf6f841d119a9f3ffdqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq