Par erreur, un père offre un dinosaure de 6 mètres à son enfant

Sur la petite île britannique de Guern, au milieu de la Manche, un père de famille a offert à son fils de 4 ans un dinosaure. Problème : les dimensions du « jouet », que le paternel n’avait pas vérifié lors de sa commande sur le net. Certes l’enfant rêvait d’un grand animal, mais en l’occurence la bête mesure… plus de 6 mètres de long !

Pas pratique pour l’emmener en cours de récré.

Rêver grand

Depuis des mois Théo répétait à son père, André Bisson, qu’il souhaitait avoir un dinosaure aussi massif que possible. Et l’enfant féru de préhistoire avait une idée précise en tête : un Carnotaurus, ce dangereux prédateur vivant en Patagonie il y a quelque 70 millions d’années.

La demande n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Amusé, le père a fait ses recherches sur le net. Jusqu’à tomber sur l’offre d’un parc d’attraction voisin qui proposait à la vente une de ses statues décoratives : un Carnotaurus.

Un cadeau de 2t. à 1 200€

L’occasion était trop belle. André Bisson a aussitôt dépensé 1 000 livres (environ 1 200 euros) pour acquérir l’animal, sans même demander à l’expéditeur des précisions sur ses dimensions. « Le parc vendait tout sur un site et il n’y avait aucun détail, juste une photo miniature. Lorsque j’ai vu qu’il y avait précisément un Carnotaurus, j’ai foncé », confie-t-il.

Bien mal lui en prit. En effet, alors qu’il s’attendait à un objet de 3 mètres longueur au grand maximum, le monstre de 2 tonnes en mesurait en réalité 6,5 pour 2,5 mètres de haut. Si bien que la compagnie de livraison a dû troquer ses habituels camions pour une remorque et une grue afin d’acheminer la bête. Commentant l’arrivée du dinosaure à son domicile, André Bisson a déclaré :

« Lorsque j’ai vu sa taille j’ai juste ris. Ensuite je suis parti acheter une chaîne en métal pour faire office de laisse. Théo était aux anges. »

En effet, loin d’être effrayé, l’enfant semble avoir fait de l’animal son meilleur compagnon sobrement baptisé « Chaz » depuis son arrivée. Il restera dans le jardin jusqu’à ce que Théo s’en lasse en grandissant. Il s’agira alors de refourguer la bête. Ce qui, on le suppose, ne sera pas une mince affaire. Pour l’heure, souhaitons le meilleur à ce duo improbable.

Et retrouvez ici les visuels de dinosaures recrées grandeur nature grâce à une imprimante 3D.

Commentaires

Derniers Articles

 

Le Sony World Photography Awards 2020 révèle ses finalistes

Quicksett : l’invention qui va changer la vie des snowbordeurs

Overwatch bientôt adapté en série sur Netflix ?

Ces photos d’oursons qui dansent font le tour du monde

Deepfake : quand Neo choisit la pilule bleue

Un hôtel de luxe flottant sur une rivière ouvre en Suède

Des boulettes de riz comme vous n’en avez jamais vu

Robert Pattinson en Batman se dévoile

Supreme dévoile une collab avec Oreo

Un mathématicien crée des dessins complexes à l’aide d’une seule ligne continue

Disney prépare un nouveau film sur « Raiponce » en live-action !

Deepfake : Tom Holland et Robert Downey Jr dans « Retour vers le futur »

IKEA propose de régler ses achats avec son temps de trajet

Ils recréent le tableau de Georges Seurat dans la vraie vie

Une impression 3D en quelques secondes, c’est maintenant possible

La Casa de Papel vous invite à braquer la Monnaie de Paris

Matrix 4 : premières images de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss

007 : le titre de Billie Eilish « No Time to die » se dévoile

Une œuvre de Banksy en vente pour aider l’Australie

Une IA créée un morceau façon Travis Scott

Montpellier : quand le street-artist EFIX détourne le mobilier urbain

Découvrez les Champs-Elysées en 2030

Grâce à la broderie, ces anciennes photos trouvent une seconde vie

Spotify lance un Spotify Kids