Par erreur, un père offre un dinosaure de 6 mètres à son enfant

Sur la petite île britannique de Guern, au milieu de la Manche, un père de famille a offert à son fils de 4 ans un dinosaure. Problème : les dimensions du « jouet », que le paternel n’avait pas vérifié lors de sa commande sur le net. Certes l’enfant rêvait d’un grand animal, mais en l’occurence la bête mesure… plus de 6 mètres de long !

Pas pratique pour l’emmener en cours de récré.

Rêver grand

Depuis des mois Théo répétait à son père, André Bisson, qu’il souhaitait avoir un dinosaure aussi massif que possible. Et l’enfant féru de préhistoire avait une idée précise en tête : un Carnotaurus, ce dangereux prédateur vivant en Patagonie il y a quelque 70 millions d’années.

La demande n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Amusé, le père a fait ses recherches sur le net. Jusqu’à tomber sur l’offre d’un parc d’attraction voisin qui proposait à la vente une de ses statues décoratives : un Carnotaurus.

Un cadeau de 2t. à 1 200€

L’occasion était trop belle. André Bisson a aussitôt dépensé 1 000 livres (environ 1 200 euros) pour acquérir l’animal, sans même demander à l’expéditeur des précisions sur ses dimensions. « Le parc vendait tout sur un site et il n’y avait aucun détail, juste une photo miniature. Lorsque j’ai vu qu’il y avait précisément un Carnotaurus, j’ai foncé », confie-t-il.

Bien mal lui en prit. En effet, alors qu’il s’attendait à un objet de 3 mètres longueur au grand maximum, le monstre de 2 tonnes en mesurait en réalité 6,5 pour 2,5 mètres de haut. Si bien que la compagnie de livraison a dû troquer ses habituels camions pour une remorque et une grue afin d’acheminer la bête. Commentant l’arrivée du dinosaure à son domicile, André Bisson a déclaré :

« Lorsque j’ai vu sa taille j’ai juste ris. Ensuite je suis parti acheter une chaîne en métal pour faire office de laisse. Théo était aux anges. »

En effet, loin d’être effrayé, l’enfant semble avoir fait de l’animal son meilleur compagnon sobrement baptisé « Chaz » depuis son arrivée. Il restera dans le jardin jusqu’à ce que Théo s’en lasse en grandissant. Il s’agira alors de refourguer la bête. Ce qui, on le suppose, ne sera pas une mince affaire. Pour l’heure, souhaitons le meilleur à ce duo improbable.

Et retrouvez ici les visuels de dinosaures recrées grandeur nature grâce à une imprimante 3D.

Commentaires

Derniers Articles

 

Le titre des « Animaux Fantastiques 3 » dévoilé

James Bond : Aston Martin lance une superbe mini DB5 pour enfants

Premier teaser pour le reboot de “Sex and the City”

« Les Griffin » expliquent l’importance du vaccin contre la COVID-19

Osaka installe des nouvelles plaques d’égout Pokémon

Les finalistes des URBAN Photo Awards 2021

Décès de Claude Lombard, chanteuse des génériques de la 5

Harley-Davidson présente un nouveau vélo électrique néo-rétro

Le tournage de la série « Obi-Wan Kenobi » est terminé

Warner prépare le remake de « Génération Perdue »

Beyond Monet : l’exposition immersive de Toronto

Londres : l’artiste Yinka Ilori transforme 18 passages piétons

Small Is Beautiful : l’art miniature s’expose à Paris

Une boulangerie amoureuse des lapins au Japon

Décès de Clive Sinclair, l’inventeur du ZX Spectrum

Le jeu vidéo DRIVER va être adapté en série

Kathryn Bigelow filme 5 styles de cinéma avec l’iPhone 13 Pro

Lancement d’une gamme de sodas « Cup Noodle »

LG dévoile un écran Home Cinema de 8 mètres de diagonale

La suite de « Jumeaux » avec Schwarzenegger, DeVito et Tracy Morgan

Dua Lipa se transforme en Sailor Moon dans son dernier clip

Red Bull fabrique le plus grand flipper du monde

Japon : des conteneurs de tri sélectif en forme de TITANS

UltraBOOST : Adidas présente sa collection 007