Enoteca Maria : le restaurant où des grands-mères du monde entier dirigent la cuisine

À New York, le restaurant Enoteca Maria fusionne des plats italiens authentiques avec un avant-goût des cuisines du monde entier. Et ce sont les « Nonnas » (italien pour « grand-mère ») qui cuisinent. Elles sont passionnées par le partage de leur culture.

Ouvert uniquement les vendredis, samedis et dimanches, Enoteca Maria propose un menu en constante évolution créé par ces Nonnas. Elles présentent à leur tour, leur patrimoine culturel, donc environ une fois par mois chacune. Et c’est propriétaire Jody Scaravella qui a fondé le restaurant, il y a plus de dix ans. Le restaurant comprenait à l’origine une distribution rotative de chefs de grand-mère de différentes régions d’Italie. Chacune cuisinant des plats qu’elles avaient affinés en grandissant. Les grands-mères de différents pays ont commencé à partager leur patrimoine culinaire à partir de 2015.

Le restaurant possède uniquement 6 tables

Le restaurant chaleureux et éclectique possède seulement six tables. Il a présenté la gastronomie de différents pays comme Trinidad, la Biélorussie, l’Algérie et le Kazakhstan.

Jody Scaravella a préservé bon nombre de ces recettes dans son livre « Nonnas of the World ». Le livre comprend des recettes et de courtes biographies écrites dans la langue maternelle de chaque Nonna.

Enoteca Maria dispose de deux cuisines : une cuisine italienne proposant des plats italiens à travers le pays, et une cuisine dirigée par la Nonna en charge. En règle générale, chaque Nonna prépare une ou deux entrées, chaque plat étant très populaire dans le pays d’origine de la Nonna. Le menu italien, qui change légèrement d’une semaine à l’autre, est disponible de midi jusqu’à la fermeture à 20h30. Tandis que la vedette Nonna propose son menu à partir de 15h00.

Enoteca Maria : une grande famille

Nonna Diana, qui travaille au restaurant depuis deux ans, a déclaré qu’elle voulait exposer les convives à sa culture palestinienne. Culture qui n’est pas bien représentée dans la région de New York. Selon Nonna Diana, les convives « nous aiment vraiment, ils aiment notre nourriture, vous savez, de notre culture ».  Nonna Diana a déclaré qu’elle aime l’expérience de gérer sa propre cuisine une fois par mois, car Enoteca Maria est « comme une famille » pour elle.

Enoteca Maria rassemble des gens d’horizons différents grâce à la nourriture et l’acceptation culturelle. Indépendamment de la politique et des histoires, les convives peuvent se livrer à des repas faits maison de Naples à Prague ou Tokyo, tous présentés avec le sourire par les grands-mères Nonnas passionnées.

Commentaires

Derniers Articles

 

Le titre des « Animaux Fantastiques 3 » dévoilé

James Bond : Aston Martin lance une superbe mini DB5 pour enfants

Premier teaser pour le reboot de “Sex and the City”

« Les Griffin » expliquent l’importance du vaccin contre la COVID-19

Osaka installe des nouvelles plaques d’égout Pokémon

Les finalistes des URBAN Photo Awards 2021

Décès de Claude Lombard, chanteuse des génériques de la 5

Harley-Davidson présente un nouveau vélo électrique néo-rétro

Le tournage de la série « Obi-Wan Kenobi » est terminé

Warner prépare le remake de « Génération Perdue »

Beyond Monet : l’exposition immersive de Toronto

Londres : l’artiste Yinka Ilori transforme 18 passages piétons

Small Is Beautiful : l’art miniature s’expose à Paris

Une boulangerie amoureuse des lapins au Japon

Décès de Clive Sinclair, l’inventeur du ZX Spectrum

Le jeu vidéo DRIVER va être adapté en série

Kathryn Bigelow filme 5 styles de cinéma avec l’iPhone 13 Pro

Lancement d’une gamme de sodas « Cup Noodle »

LG dévoile un écran Home Cinema de 8 mètres de diagonale

La suite de « Jumeaux » avec Schwarzenegger, DeVito et Tracy Morgan

Dua Lipa se transforme en Sailor Moon dans son dernier clip

Red Bull fabrique le plus grand flipper du monde

Japon : des conteneurs de tri sélectif en forme de TITANS

UltraBOOST : Adidas présente sa collection 007