Emilia Clarke a failli mourir d’un AVC après la saison 1 de Game of Thrones

Emilia Clarke est rentré dans la culture populaire grâce à l’interprétation de Daenerys Targaryen dans la série culte de HBO « Game of Thrones ». Alors que la série est sur le point de rendre son verdict avec l’ultime saison, l’actrice britannique s’est confié à « The New York Reporter » sur le calvaire qu’elle a vécu entre les saisons 2 et 3 de la série, qui aurait pu lui faire tout arrêter.

Des répliques de « Games of Thrones » pour oublier la douleur

C’est juste après le tournage de la saison 1 que le tragique événement s’est passé. Emilia Clarke a subi un anévrisme cérébral alors qu’elle était dans une salle de sports dans le nord de Londres. Elle a été rapdiement transporté dans un hôpital où les médecins ont très vite compris qu’il s’agissait d’un accident vasculaire cérébral causé par un saignement dans l’espace entourant le cerveau. Elle se confie :

« Comme je l’ai appris plus tard, environ un tiers des patients atteints de HSA (Hémorragies sous-arachnoïdiennes) décèdent immédiatement ou peu de temps après. Pour les patients qui survivent, un traitement urgent est nécessaire pour sceller l’anévrisme, car le risque d’un second saignement, souvent mortel, est très élevé. Pour vivre et éviter de terribles déficits, j’ai dû subir une opération chirurgicale urgente. Et, même alors, il n’y avait aucune garantie. »

Après l’opération, Emilia Clarke explique avoir récité ses répliques de « Game of Thrones » pour tenter d’oublier la nausée et les douleurs. De plus, une crise d’aphasie, un effet secondaire de son traumatisme cérébral, compromettait sa carrière d’actrice car cela l’empêchait de parler de manière cohérente.

« Cette saison 2 était la pire pour moi »

Elle en a parlé aux producteurs, et lors du tournage de la saison 2, elle « buvait de la morphine » pour calmer la douleur.

« J’étais souvent si nauséeuse, si faible, que je pensais que j’allais mourir. Le premier jour de tournage de la saison 2, à Dubrovnik, je me répétais sans cesse : Je vais bien, je suis dans la vingtaine, je vais bien. Je me suis lancé dans le travail. Mais, après ce premier jour de tournage, j’ai carrément peiné à rentrer à l’hôtel avant de m’effondrer d’épuisement. Cette saison 2 était la pire pour moi ».

Après la saison 3, une analyse a montré qu’un nouvel anévrisme se développait dans son cerveau. Elle a dû subir deux nouvelles interventions pour en finir. Emilia Clarke aurait donc pu ne jamais tourner la suite de « Game of Thrones », même si ce n’est pas le plus important pour elle.

« Croyez-moi : je sais que je n’ai rien d’unique ou d’un cas isolé. Un nombre incalculable de personnes ont souffert beaucoup plus que moi, et sans avoir les soins que j’ai eu la chance de recevoir. »

La saison 8 de « Game of Thrones » sort le 14 avril 2019, et tous les fans ont hâte de pouvoir une dernière fois voir Emilia Clarke sous les traits de Daenrys Targaryen. 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement