Le magazine « Elle » attaque la radio féminine de banlieue LFM

Le magazine féminin « Elle » attaque en justice la radio LFM, implantée au cœur du Val-Fourré. L’hebdomadaire lui reproche d’utiliser son nom sans autorisation.

Quelques lettres de trop sont au cœur d’un procès inédit à Mantes-la-Jolie. Le litige oppose la radio LFM, basée dans le quartier du Val-Fourré, au magazine féminin « Elle », propriété du groupe Lagardère. L’hebdomadaire lui reproche d’avoir utilisé son nom sans autorisation. L’affaire doit être jugée en mai.

Appelée Elles FM en raison de sa ligne éditoriale résolument féminine

Inaugurée en octobre 2009, la radio s’est d’abord appelée Elles FM en raison de sa ligne éditoriale résolument féminine. Mais, quelques semaines avant son lancement officiel, le magazine s’est manifesté en dénonçant une « contrefaçon caractérisée ». « Elle est une marque déposée et protégée par la loi et Elles FM peut être perçue comme une variante de la marque Elle », expliquent alors ses avocats, qui menace de poursuivre la radio. Celle-ci change alors de nom et devient LFM. Mais rien n’y fait.

Lagardère décide de maintenir les poursuites

« Phonétiquement, cela n’atténue pas le risque de confusion avec la marque Elle », justifie-t-on chez Lagardère, qui a décidé de maintenir les poursuites. Le groupe n’a pas souhaité apporter plus de commentaires et attend désormais de s’expliquer devant les juges. De son côté, la direction de la radio n’entend plus modifier son appellation. « Nous sommes très sereins. Une vingtaine de radios portent ce nom. Pourquoi s’en prendre à nous », s’interroge Lhabib Eddaouidi, son fondateur.

Concurrence déloyale et parasitaire de la radio

Sûr de son bon droit, le responsable a failli s’étrangler en lisant l’intégralité du courrier envoyé par les avocats du magazine. Dans un passage de cette lettre, les défenseurs n’hésitent pas à y évoquer la concurrence « déloyale » et « parasitaire » de la radio « dès lors que Elles FM veut valoriser les femmes et les filles de la banlieue ». En clair, l’hebdo revendique une certaine exclusivité sur le combat en faveur de l’émancipation des « femmes de banlieue »… ©LeParisien.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Dans ce refuge, vous pouvez passer la journée avec des loups

Les rencontres de sosies les plus improbables

Une influenceuse simule un voyage à Bali avec une séance photo chez Ikea

La saison 3 de Westworld dévoile un nouveau trailer !

L’association HandsAway dévoile une campagne contre le harcèlement

Paris : le passage de Kim Kardashian et Kanye West au KFC affole Twitter

Hasbro va relancer la production des petites consoles TIGER

Cette grand-mère utilise des LEGO pour aider les personnes handicapées

Les Maîtres de l’univers: découvrez le casting vocal 5 étoiles de la série Netflix

Burger King affiche un Whopper moisi pour une bonne raison

Exposition sur Louis de Funès à la Cinémathèque française

Le Sony World Photography Awards 2020 révèle ses finalistes

Quicksett : l’invention qui va changer la vie des snowbordeurs

Overwatch bientôt adapté en série sur Netflix ?

Ces photos d’oursons qui dansent font le tour du monde

Deepfake : quand Neo choisit la pilule bleue

Un hôtel de luxe flottant sur une rivière ouvre en Suède

Des boulettes de riz comme vous n’en avez jamais vu

Robert Pattinson en Batman se dévoile

Supreme dévoile une collab avec Oreo

Un mathématicien crée des dessins complexes à l’aide d’une seule ligne continue

Disney prépare un nouveau film sur « Raiponce » en live-action !

Deepfake : Tom Holland et Robert Downey Jr dans « Retour vers le futur »

IKEA propose de régler ses achats avec son temps de trajet