NANTES. Découverte d’un chien géant emprisonné dans un bloc de glace

Après le mur, les Nantais ont pu découvrir hier matin Xolo, nouveau héros des aventures de Royal de Luxe, prisonnier d’un bloc de glace devant la cathédrale.

La compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe, qui promène ses marionnettes géantes dans le monde entier, a semé à Nantes les premiers indices géants de sa dernière création « El Xolo », qui prendra possession des rues de la ville à partir de vendredi.

Il s’agit de l’adaptation d’un spectacle donné au Mexique en novembre à l’occasion du bicentenaire de l’indépendance du pays et du centenaire de la révolution mexicaine, « Le Géant de Guadalajara ». L’héroïne, la Petite Géante, une marionnette articulée de 5 mètres 50 de haut, est revenue de son voyage outre-mer avec un chien mexicain, El Xolo, qui parcourra les rues de la ville à ses côtés pour conter leur histoire.

Dès mardi matin, une fresque peinte représentant tous les souvenirs des voyages de la Petite géante, a été disposée sur la place de la Bourse, en plein centre-ville. Des pierres et des morceaux de gravats disséminés autour donnaient l’illusion d’une chute du ciel, comme une météorite. Et les Nantais curieux y retrouvaient des éléments reconnaissables de leur ville aux côtés des souvenirs mexicains.

Et mercredi, c’est El Xolo lui-même qui faisait son apparition, entièrement pris dans un bloc de glace, posé devant la cathédrale de la ville. La glace est censée fondre à temps pour permettre le réveil de la bête de 4 mètre 60 de haut, prévu vendredi. Jeudi matin, son nez et le bout de ses pattes commençaient à apparaître.

A partir de vendredi, la Petite Géante, accompagnée d’El Xolo, doit partir dans les rues de la ville à la recherche de son oncle, Le Campesino, paysan de 9 mètres 50 de haut, qui a été capturé puis enterré dans un sarcophage, nul ne sait par qui. Un spectacle qui durera trois jours.

Royal de Luxe, fondée par Jean-Luc Courcoult en 1979 et installée à Nantes depuis le début des années 90, a voyagé dans le monde entier, de l’Amérique latine à la Chine, en passant par l’Afrique. ©LeParisien.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement