La photo « Distracted Boyfriend » devient un costume d’Halloween

Après avoir inondé les réseaux sociaux pendant plusieurs semaines, le mème baptisé « Distracted Boyfriend » tirée d’une banque d’images devient le costume tendance de cette fête d’Halloween 2017. Assez simple à réaliser, il suffit de d’imprimer la photo haute définition (que vous pouvez trouver ici) et de la coller sur un grand carton. Le déguisement se présente sous diverses versions.

Imprimez la photo originale

La photo originale peut être attachée dans votre dos ou vous pouvez simplement « humaniser » la photo si vous êtes un trio. Une chose est sûre, ce costume spécial réseaux sociaux fera son petit effet durant votre prochaine soirée déguisée.

Commentaires

Derniers Articles

 

Un nouveau trailer pour « Jean-Christophe et Winnie »

Le tournage du prochain James Bond débute en décembre

Photoshop Toolbar: le porte-clefs ultime pour les graphistes

Will Smith interprétera l’hymne de la Coupe du Monde 2018

Le métro de Londres se parfume à la fraise

Les Crados reviennent sous la forme d’un jeu vidéo

Bordeaux : les nouveaux « Book Face » de la librairie Mollat

Un marathon Doctor Who de 7 semaines mis en place par Twitch !

Quand cette artiste italienne commande un café

Un spin-off sur Boba Fett par le réalisateur de « Logan » ?

La voiture Barbie la plus rapide du monde

Bangkok : le premier restaurant Totoro ouvre ses portes

Des designers rétablissent le problème des chaussures Dragon Ball

Warner va adapter un roman de George RR Martin

« Disenchantment », la nouvelle série d’animation du créateur des Simpson

Il met en scène sa passion pour les livres

Le film d’animation Super Mario bientôt sur vos petits écrans !

Lancement d’une glace « Ketchup Heinz » 

Wes Anderson : un restaurant dédié au film « La Vie Aquatique »

Elle réalise 50 autoportraits tirés de dessins animés

Chewbacca s’invite chez IKEA

Un pneu increvable pour vélo à imprimer en 3D

L’artiste Stan Herd détourne la nature pour faire des tableaux végétaux

Les peintures sur mains de Guido Daniele