Desperados vous embarque dans une expérience artistique en réalité virtuelle

Desperados FuturEdition

Voilà presque 20 ans que Desperados nous épate toujours plus lors du lancement de sa bouteille en édition collector limitée. Chaque année la marque de bières aromatisées à la Tequila donne carte blanche au collectif 9ème concept. Ce groupe d’artistes de Montreuil fusionne les styles et les genres et compte parmi ses membres Clément Laurentin, Romain Froquet, Alexandre d’Alessio, Mathieu Dagorn, Olivia de Bona et Théo Lopez. Pour cette 19ème édition, c’est Théo Lopez qui a revisité la bouteille iconique.

© Théo Lopez par Jules Hidrot

L’artiste de 28 ans a un style très particulier. Ses créations sont majoritairement basées sur l’improvisation. Il crée en temps réel en superposant des couches de peintures, en croisant des lignes, des couleurs, en recouvrant des formes par d’autres formes… Il conçoit la peinture un peu comme un sculpteur. Son cheminement créatif à la fois réfléchi et aléatoire finit toujours par déboucher sur une fresque poétique et parfaitement abstraite. Et c’est justement pour que vous découvriez tout cela que Théo Lopez a décidé d’incorporer de la réalité virtuelle à l’oeuvre qu’il a composé pour Desperados.

Desperados vous fait visiter virtuellement l’intérieur d’une oeuvre

En collaboration avec l’agence de communication MNSTR et Théo Lopez, Desperados a donc décidé de se lancer dans la réalité virtuelle. Pour cette édition 2018, vous pourrez explorer l’étiquette – donc l’oeuvre d’art – de l’intérieur en la scannant avec votre téléphone grâce à l’application gratuite Desperados FuturEdition qui, lorsque vous l’ouvrez, vous donne un avant-goût de l’expérience avec une citation de l’artiste : « Hier on regardait une oeuvre d’art, demain on la découvrira de l’intérieur. »

La particularité de Théo Lopez est de jouer avec la superposition des couleurs et des matières, alors pourquoi ne pas découvrir tout ce processus créatif au travers d’un parcours de réalité virtuelle ? Vous vous doutez que c’est exactement pour cela que l’artiste a pensé à cette technologie : « L’idée était d’utiliser la technologie pour sublimer les étapes les plus intéressantes de mon processus de création. Grâce à la réalité virtuelle on peut littéralement traverser la matière et les textures, et explorer ma toile dans un espace en trois dimensions ». Sur l’application, vous pouvez aussi découvrir les coulisses et l’histoire de l’oeuvre.

Et si vous suivez un peu l’actualité de la marque vous savez sûrement qu’elle n’en est pas à son premier coup d’essai pour ce qui est des nouvelles technologies. En effet, l’année dernière, Desperados avait fait appel à Mathieu Dagorn (toujours un artiste du collectif 9ème concept) pour son édition limitée. L’artiste, dont les créations donnent souvent une impression de 3D, avait réalisé une oeuvre en réalité augmentée pour « l’édition augmentée » de la bouteille. Mathieu – où LAPINTHUR – avait créé une version physique et une version virtuelle de sa sculpture avec Google Tilt Brush.

Desperados va organiser des événements pour découvrir l’édition limitée

Pour le lancement de cette nouvelle édition, nous avons eu la chance de tenter l’expérience de la réalité virtuelle auprès de l’équipe Desperados et on ne saurait que vous la conseiller ! Pour l’occasion, Théo Lopez avait également créé une installation qui représentait l’expérience virtuelle dans la vraie vie. Il avait aligné des murs peints dans lesquels était découpée une ouverture à taille humaine en forme de triangle. En fait, chaque paroi représentait une couche de l’oeuvre de la « FuturEdition », et il fallait traverser toutes les couches pour atteindre le rendu final.

Si vous êtes intéressé par l’expérience, sachez que Desperados va organiser des évènements à travers la France dans des grandes surfaces et des bars au cours de l’année. Ainsi, vous pourrez vous aussi tenter l’expérience de réalité virtuelle avec du matériel adéquat (casques VR et lunettes cardboards) mis à disposition.

Commentaires

Derniers Articles

 

Des sièges géants installés dans le métro pour « Yéti & Compagnie »

La saison 4 de « Narcos » dévoile son trailer

Une borne d’écoute géante du nouvel album de Johnny Hallyday à la Gare Saint-Lazare

Pour Halloween, elle se fabrique des « Polly Pocket » Famille Adams

Nose Warmer : le nouveau concept de cache-nez pour l’hiver

Ces pièces ont des mécanismes secrets dignes d’Indiana Jones

1993 : quand Kyan Khojandi était mannequin pour Leclerc

Le film « Un Prophète » va être adapté en série

Cet artiste comble les nids-de-poules avec des mosaïques

The Cure ouvrira le festival Rock en Seine en 2019

Il place l’univers Disney face aux désastres écologiques

Saint Seiya débarque dans une publicité Snickers

Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho

Un compte Instagram spécialiste de l’estampe

Le prochain Astérix dévoile sa bande-annonce !

Des Air Jordan « GameBoy »

Avec des craies, elle met en scène son bébé dans de drôles de films

Un reboot de la série « Alias » en préparation

Beetlejuice : première image pour la comédie musicale version Broadway

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre