Des tueurs de mobiles sévissent dans les trains

De plus en plus de voyageurs, excédés par le bruit des téléphones portables de leurs voisins, neutralisent les appareils à l’aide de gadgets illégaux.

M.C.*, une paisible Zurichoise adepte de lectures, en avait marre de subir ce qu’elle qualifie elle-même de «torture». Elle ne supportait simplement plus le déferlement incessant du bruit des portables et des conversations bruyantes qui s’y échangeaient, lors de son voyage matinal de la banlieue zurichoise vers le centre-ville.

C’est sur internet qu’elle a trouvé le moyen de mettre un terme à tous ces désagréments. Pour 150 francs suisse. Un «cell phone jammer», un appareil de brouillage d’ondes, comme il en existe des dizaines dans n’importe quel magasin online. Ce gadget émet de puissantes ondes qui brouillent et bloquent les conversations téléphoniques dans un rayon de dix mètres.

« Depuis que je possède ce truc, je peux lire en paix »

M.C: est enchantée «C’est génial. Depuis que je possède ce truc, je peux lire en paix». Elle n’est pas la seule. Lorsque les CFF ont décidé de supprimer leurs voitures «silence» sur les grandes lignes, l’internet a retenti d’appels prônant l’achat de ces «brouilleurs, bien moins coûteux qu’un abonnement général de première classe», selon ses adeptes.
A l’Office fédéral de la communication (OFCOM), on n’est pas étonné. Le problème a été identifié depuis belle lurette.

« Ces appareils high-tech sont strictement illégaux »

Deborah Murith, sa porte-parole, confirme qu’il y a régulièrement de tels incidents dans les trains. Or ces appareils high-tech, développés à l’origine par les services de contre-espionnage, sont «strictement illégaux». Selon l’OFCOM, porter sur soi un tel appareil peut être puni de prison et/ou d’une amende pouvant aller jusqu’à 100’000 francs. Les CFF sont sur le qui-vive, eux aussi. Pour Reto Kormann, son porte-paroles, il est cependant «souvent difficile de déterminer si le portable a rendu l’âme faute de jus ou en raison d’ondes hostiles».* Nom connu de la rédaction. Source (Daniel Waldmeier /rga) ©20minutes.ch

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement