Des hommes et des dieux, film le plus rentable de 2010

L’an dernier, des petites productions ont démontré qu’elles étaient capables d’attirer des foules. Les films à gros budgets ont été beaucoup moins rentables.

À une semaine de la cérémonie des Césars, Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois fait figure de grand favori. Mais il n’est pas seulement un film très réussi. Il est, selon Le Film Français, le long-métrage français le plus rentable de l’année 2010. Avec un budget limité à 4 millions d’euros, il a attiré 3,1 millions de spectateurs. Conséquence, il a dégagé un taux de rentabilité de 229,3%.

Derrière cette belle surprise, on trouve deux comédies qui ont connu de beaux succès. L’Arna cœur de Pascal Chaumeil, avec Vanessa Paradis et Romain Duris a totalisé 3,7 millions d’entrées en salle. Grâce à un budget tout juste en dessous de 10 millions d’euros, sa rentabilité financière ressort à 113,43%. Plus surprenante est la présence sur le podium de Mammuth. Le film de Benoît Delépine et Gustave Kervern a fait la culbute avec une rentabilité de 100%. Il faut dire qu’il a été réalisé avec un budget comprimé à 2,5 millions d’euros, malgré la présence de ­Gérard Depardieu. Une performante étonnante, quand on sait, qu’en moyenne, la rentabilité des films français s’élève à 25%. En 2010, 32 films français ont dépassé ce seuil symbolique, soit six de plus que l’année précédente.

Ce palmarès bouscule quelques idées reçues

Depuis des années, le monde du cinéma français pense qu’à l’exemple des grandes productions hollywoodiennes, c’est l’inflation des budgets qui assure le succès. Or, en 2010, les grandes productions n’ont pas rempli leur contrat. Océan, réalisé par Jacques Perrin avec un budget pharaonique de 49 millions d’euros, n’a eu qu’une rentabilité de 16,7%. Le très attendu Camping 2 de Fabien Onteniente, a bien rencontré son public, avec 3,9 millions d’entrées en salle, mais il a été pénalisé par un budget de 23 millions d’euros.

Les Ch’tis champion sur 10 ans

Ses producteurs s’en tirent quand même, avec une rentabilité de 49%. Pas mal, mais deux fois moins bien que Camping 1 qui en 2006 a affiché un taux de 118%.

Pour la première fois, Le Film Français a publié le palmarès des films les plus rentables de la décennie. Sans surprise, c’est le film de tous les records Bienvenue chez les Ch’tis qui est solidement accroché à la première place. Avec ses 20,5 millions d’entrées en salles pour un budget de 11 millions d’euros, le long-métrage de Dany Boon a affiché une rentabilité de 565%! Les Choristes sont en deuxième position, avec 486% de rentabilité. ©http://www.lefigaro.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Levi’s présente une collection Star Wars

Jim Meskimen : un deepfake impressionnant pour imiter 20 célébrités

Il installe un show lumineux Ghostbusters sur sa maison

Kellogg’s lance des céréales « All Together » en soutien aux LGBT+

The Mandalorian: les dates de diffusion dévoilées !

Halloween : les Simpson parodient Stranger Things

Le nouveau logo de Paris 2024 fait réagir les internautes

Mister V a maintenant son propre personnage dans NBA 2K20

Gravez vos propres vinyles avec Phonocut

Netflix voudrait restreindre le partage des comptes

Lego Ideas dévoile un set « Dinosaur Fossils » pour adultes

WILO : des baskets sans plastique fabriquées en France

Robert Zemeckis pourrait réaliser le remake de Pinocchio

« Il était une fois… la Vie » débarque sur Netflix

Franck Ribery mécontent de son avatar dans FIFA 20

Domino’s Pizza met au défi les Japonais avec une pizza roulette

Maxim Baldry rejoint la série sur Le Seigneur des Anneaux

Jennifer Aniston bat le record du monde Guinness en rejoignant Instagram

The Batman : Paul Dano sera « L’Homme-Mystère »

21 films du Studio Ghibli seront disponibles sur HBO Max !

Gita, le robot caddie de Piaggio qui vous suit à la trace

Les tatouages des fans de JOKER

8 fins auraient été tournées pour Star Wars, épisode IX

Vous pouvez louer la maison de Barbie sur Airbnb