Dénoncer les publicités sexistes de l’époque en inversant les rôles

Telle est la démarche du photographe Eli Rezkallah, fondateur de Plastik Magazine, dans sa série « Dans un monde parallèle » : inverser les rôles dans les publicités d’autrefois, pour mieux révéler leur caractère sexiste et l’objectivation de la femme.

Si le sexisme ordinaire et la misogynie sont désormais dénoncés, cela n’a pas toujours été le cas. Loin de là même. Dans les années 50, reléguer une femme aux taches ménagères, n’avait rien d’anormal à l’époque, c’était même complètement admis. L’épouse parfaite était une parfaite femme de ménage d’intérieur avec mise en plis impeccable, maison ordonnée et mari affairé. Elle pouvait également se montrer maladroite, gourde et pas très finaude afin de vanter les mérites d’un produit avec ouverture facile…

Sexisme d’hier et d’aujourd’hui

Une objectivisation qui se voyait transposer dans les publicités d’alors, véritable festival de misogynie : certaines scènes de la série Mad Men en sont une parfaite illustration.

Depuis, les choses ont (un peu) changé. Si le sexisme ordinaire tend à s’atténuer, il n’en a pas moins disparu : la femme reste l’objet principal des publicités actuelles, et celles-ci n’évitent pas les dérapages, comme notre Top des publicités sexistes 2017 le rappelle.

Aujourd’hui, les mentalités évoluent doucement, la femme étant encore majoritairement représentée comme une épouse/mère ou comme une femme « libérée ». C’est d’ailleurs en écoutant ses oncles discuter de leur rôle aujourd’hui, celui de remplir « leurs devoirs de femme », que la photographe a eu l’idée d’une telle série.

« Bien que je sache que tous les hommes ne pensent pas comme mes oncles, j’ai été surpris d’apprendre que certains, si. Donc j’ai imaginé un univers parallèle, où les rôles sont inversés et les hommes goûtent leur propre poison sexiste. »

Il a donc pris d’anciennes publicités pour leur offrir une version revisitée et ainsi inverser les rôles pour révéler l’absurdité de tels stéréotypes.

Retrouvez le travail d’Eli Rezkallah sur son site officiel, Twitter et Instagram.

Commentaires

Derniers Articles

 

Un cours d’anatomie en réalité augmentée depuis un tableau de Rembrandt

Les couvertures originales de « Martine » mises aux enchères

Paris : le Championnat de France de Barbe arrive en juin

Les Gardiens de la Galaxie 3 : James Gunn réembauché par Disney !

Quand des fans fabriquent des drones Star Wars

Loliware : la paille comestible et biodégradable fabriquée à base d’algues

Arctique : la première exposition de photos sous la glace

Booba se plonge dans la peau de Tony Montana dans Scarface

Lyon : lancement de robots qui garent votre voiture à l’aéroport

Les pancartes de la « Marche du Siècle »

Un jeu éducatif qui lève le tabou des règles

Facebook développe des avatars 3D hyper réalistes pour communiquer

Alien : six courts métrages pour célébrer les 40 ans de la saga

Japon : un train entier devient un restaurant itinérant

Love, Death and Robots : la nouvelle série Netflix de David Fincher sort aujourd’hui

Texas : un village de maisons imprimées en 3D

Paris : un affichage au double visage pour le film « Us »

Pollution plastique en mer : nouvelle campagne choc de Sea Shepherd

Avengers Endgame dévoile son trailer officiel

Netflix devrait diffuser la série One Piece en live action

David Beckham piégé par une fausse statue en son honneur

Bruxelles : un opéra revisite Frankenstein

La version coréenne du Moonwalk

FRIENDS : le set Lego imaginé par un fan français va être commercialisé