Découverte d’un crâne de dinosaure vieux de 99 millions d’années

Un minuscule crâne conservé dans l’ambre du Myanmar a permis d’identifier un nouveau dinosaure aviaire. Et c’est de l’ambre vieux de 99 millions d’années qui a conservé le tout. Le crâne à longs becs, aux grands yeux et aux dents acérées a reçu un nouveau nom : Oculudentavis khaungraae. C’est l’un des plus petits dinosaures et le deuxième oiseau le plus ancien après l’Archaeopteryx.

Le crâne entier ne mesure que 1,5 cm de long. Ainsi, Oculudentavis ne mesurait pas plus de 4 cm de long du bout de son bec au bout de sa queue. Une taille comparable à celle du colibri abeille, le plus petit oiseau vivant aujourd’hui. L’équipe a voulu étudier le fossile en détail sans endommager l’ambre. Pour cela, elle a utilisé des images radiographiques haute résolution pour créer un modèle 3D. Cette créature ressemblait à un oiseau et à un dinosaure mais à aucun autre connu.

Tout d’abord, le crâne suggère de la force. En effet, les os présentent un motif de fusion inhabituel et le crâne n’a pas de fenestra antorbitale. C’est un petit trou souvent trouvé devant l’œil. Les yeux d’Oculudentavis ont également surpris. La forme des os trouvés dans l’œil, les osselets scléraux, suggère qu’il avait probablement des yeux coniques avec de petites pupilles. Ce type de structure oculaire permet de se déplacer en pleine lumière. Bien qu’une activité diurne puisse être attendue pour un oiseau ancien de l’âge des dinosaures, la forme des osselets est entièrement distincte de tout autre dinosaure et ressemble à celle des lézards modernes.

Les minuscules et les énormes dinosaures auraient vécu en même temps

Ajoutant à la liste des caractéristiques inattendues, la mâchoire supérieure porte au moins 23 petites dents. Ces dents s’étendent sous l’œil et ne sont pas enfoncées dans des poches profondes. Une disposition inhabituelle pour la plupart des oiseaux anciens. Le grand nombre de dents et leur tranchant suggèrent qu’Oculudentavis était un prédateur qui aurait pu se nourrir de petits insectes.

La somme de ces traits : un crâne solide, une bonne vue et une dentition de chasseur, suggère qu’Oculudentavis menait une vie jusque-là inconnue chez les oiseaux anciens. En effet, c’était un prédateur diurne de la taille d’un colibri. Si l’équipe de recherche a raison sur l’âge et la position d’Oculudentavis sur la chronologie évolutive, elle réécrit ce que nous savons sur comment et quand, les grands reptiles ont évolué aux oiseaux. En effet, Oculudentavis est antérieure à l’apparition des colibris nourris au nectar de 70 millions d’années. Ce qui signifie que les minuscules dinosaures et les énormes dinosaures vivaient ensemble en même temps.

Commentaires

Derniers Articles

 

Des affiches de voyage vintage en mode confinement

Confinement : ils récréent des peintures célèbres avec les moyens du bord

Elle crée un masque pour les sourds et les malentendants

Un nouveau jeu The Witcher en préparation !

Des singes déchainés envahissent les rues désertes en Thaïlande

Coronavirus : les réactions Twtitter après l’annonce de la suspension des cours

Resleeved : le spin-off de la série « Altered Carbon » se dévoile !

Cette entreprise crée des routes avec des bouteilles en plastiques

Les stars hollywoodiennes classiques colorisées

Les Nouveaux Mutants dévoile un nouveau trailer explosif

Le nouveau Battle Royale « Call of Duty : Warzone » est disponible !

Étonnantes photos des icebergs sous-marins du Groenland

Il transforme des célébrités en personnages Disney

Afrique du Sud : une cabane dans les arbres pour dormir dans la brousse

Cette fresque utilise 200 000 bouchons de bouteilles recyclées

Les Gardiens de la Galaxie pourraient être présents dans le prochain Thor !

Vincent Cassel rejoint le casting du prochain film Astérix

Coronavirus : des maisons d’isolement imprimées en 3D

Le catalogue de Disney + France se dévoile !

Il couvre des graffitis racistes avec des autocollants de chats

Australie : une maison de poupée géante installée dans la rue

La version féminine des logos célèbres

La nouvelle voiture 100% électrique de BMW se dévoile

Netflix : une série « Charlie et la Chocolaterie » signée Taika Waititi