Dans la nuit de la Hammer au musée d’Orsay

Révisez-vos classiques en 15 films d’horreur au musée d’Orsay !

C’est en Angleterre, où le fantastique a toujours été un genre populaire, que les créatures et les monstres de la littérature du XIXe siècle vont renaître dans les années 1960, grâce à une firme cinématographique, la Hammer, qui en fera sa marque de fabrique.

Spécialisée dans les films à petit budget, la société de production Hammer Films imaginera en 1957 de ressusciter les monstres et créatures de ce que l’on appelle le fantastique gothique, en y ajoutant la couleur et une violence plus réaliste. Et c’est Terence Fisher qui sera l’artisan de ce renouveau. En 1957, son adaptation de Frankenstein, The Curse of Frankenstein, suivie du Cauchemar de Dracula l’année suivante, remportent un tel succès que l’on verra resurgir partout dans le monde diverses imitations qui contribueront à relancer la mode.

Un joyeux mélange libertaire et populaire

Avec les productions de la Hammer, c’est tout un XIXe siècle romantique, magique, occultiste qui ressuscite avec les romans de Mary Shelley et de Bram Stocker, d’Arthur Conan Doyle et de Robert Louis Stevenson.
« La Hammer Touch, c’est un joyeux mélange libertaire et populaire, adepte d’un fantastique sexué où l’hémoglobine coule à flot, et qui réunissait une secte de fervents amateurs autour d’une mythique salle parisienne, le Midi-Minuit. »

Consulter le programme



Commentaires

Derniers Articles

 

Une borne d’écoute géante du nouvel album de Johnny Hallyday à la Gare Saint-Lazare

Pour Halloween, elle se fabrique des « Polly Pocket » Famille Adams

Nose Warmer : le nouveau concept de cache-nez pour l’hiver

Ces pièces ont des mécanismes secrets dignes d’Indiana Jones

1993 : quand Kyan Khojandi était mannequin pour Leclerc

Le film « Un Prophète » va être adapté en série

Cet artiste comble les nids-de-poules avec des mosaïques

The Cure ouvrira le festival Rock en Seine en 2019

Il place l’univers Disney face aux désastres écologiques

Saint Seiya débarque dans une publicité Snickers

Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho

Un compte Instagram spécialiste de l’estampe

Le prochain Astérix dévoile sa bande-annonce !

Des Air Jordan « GameBoy »

Avec des craies, elle met en scène son bébé dans de drôles de films

Un reboot de la série « Alias » en préparation

Beetlejuice : première image pour la comédie musicale version Broadway

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre

Richard Madden de Game of Thrones pressenti pour incarner James Bond

Le robots en origami de Dani Alba