Un incroyable filet taillé dans le marbre

En 7 ans, ce sculpteur méconnu a donné vie à une incroyable sculpture digne des plus grands chefs-d’oeuvre de la Renaissance italienne. Sa particularité ? Elle est emprisonnée dans un filet qui donne l’illusion d’un filet tissé alors qu’il a lui-même été taillé dans le marbre !

Sculpture sur marbre : il réalise une prouesse !

À Naples, la Cappella Sansevero construite au XVIe siècle, abrite certaines des plus belles oeuvres d’art créées en Italie au XVIIIe.

Parmi ces oeuvres, on trouve un certain nombre de sculptures sur marbre qui témoignent d’un savoir-faire remarquable.

L’une des sculptures les plus incroyables présentes dans la chapelle est Il Disinganno (La désillusion, en français). Réalisée par le sculpteur génois Francesco Queirolo, elle représente un homme qui tente de s’échapper d’un filet tissé.

À y regarder de plus près, on s’aperçoit que le filet n’a pas été rajouté sur la sculpture mais a lui-même été taillé dans le marbre. Une véritable prouesse !

Une sculpture riche en symboles

Au-delà du talent indéniable de l’artiste dont témoigne ce filet taillé dans le marbre, la sculpture en elle-même est riche en symboles. Sur le site du musée de la Cappella, on lit qu’Il Disinganno est l’homme libéré du péché grâce à son intellect, représenté par le petit esprit à ses pieds. Ce dernier l’aide à se libérer tout en lui montrant le globe terrestre à ses pieds, symbole des biens matériels et de la possession. Sur le bas-relief, on peut lire l’histoire de Jésus rendant la vue à l’aveugle, un épisode choisi pour venir renforcer le sens de l’allégorie.

Un virtuose reconnu par ses pairs

Dans son livre intitulé Istoria dello Studio di Napoli, Giangiuseppe Origlia définit à juste titre cette statue comme « l’apogée de la sculpture sur marbre ». Il fait bien évidemment référence au talent de l’artiste illustré par ce filet en marbre qui n’a cessé d’impressionner les visiteurs du monde entier.

Une anecdote raconte même que les artisans en charge de poncer l’oeuvre à la fin de sa création n’osaient pas la toucher de peur de briser le filet entre leurs doigts.

Une visite incontournable si vous passez par Naples !

View this post on Instagram

Il Disinganno, la Pudicizia, il Cristo Velato. Grazie Raimondo

A post shared by Teresa (@teresanaccarelli) on

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement