Coronavirus : elle photographie un Shanghai vide

La photographe Nicoco (@nicolattes) s’est récemment lancé dans un projet personnel pour documenter Shanghai pendant l’épidémie de coronavirus. Dans l’espoir de capturer le vide, l’isolement et la peur que le virus ne se soit propagé dans cette ville autrefois animée. Le projet documentaire s’appelle One person city.

« Une curiosité de voir comment une grande ville internationale sans sommeil réagirait à l’incertitude. Le résultat est un vide rempli de peur », explique la photographe.

En effet, le bilan ne cesse de s’alourdir. En Chine, ce nouveau coronavirus a déjà infecté plus de 20 000 personnes, et provoqué 425 morts.
« Mon expérience de vie à Shanghai pendant l’épidémie de coronavirus, et apparemment beaucoup d’autres, est l’isolement. C’est plus que des gens évitant les zones qu’ils pensent être surpeuplées. Ce sont des gens qui ne quittent pas leurs maisons. »

Une époque de l’année où les rues, les centres commerciaux et les attractions touristiques grouillent de visiteurs et de locaux.
« Au lieu de cela, la ville de 24 millions d’habitants a fermé ses portes. » dit Nicoco.

Shanghai devient une ville fantôme

Elle a pris les images avec un Canon 7D Mark II et un Canon 6D à 24 mm, en gardant délibérément les photos larges « pour capturer la grande ouverture ». Elle attendait souvent que quelqu’un entre dans le cadre afin de donner une idée de l’échelle.

« De nombreux emplacements sont conçus pour accueillir des centaines de personnes », explique-t-elle.
« On m’a poliment demandé de ne pas photographier dans certains centres commerciaux. Cependant, le manque total de visiteurs m’a rendu trop visible. Je ne voulais pas mettre le personnel de la boutique mal à l’aise, et j’ai trouvé plus facile de tirer sur des sites touristiques plus emblématiques. » 

Coronavirus :  » Une sensation de vide apocalyptique « 

Au cours de plusieurs jours passés à vélo, à marcher et à prendre le métro dans la ville, elle n’a vu pour la plupart que du personnel de conciergerie, des agents de sécurité et des caissiers. Les images qui en résultent sont étranges… vides, et pourtant remplies simultanément d’un sentiment à la fois de prudence et de peur.

« Mon objectif pour cette série était de capturer la sensation de vide apocalyptique », explique Nicoco.

« Certaines des photos peuvent sembler avoir été capturées à des heures étranges tôt le matin, mais en tant que collection, elles visent à renforcer qu’il n’y avait personne, nulle part. »

Commentaires

Derniers Articles

 

One Piece : les fans s’arrachent le Tome 100 Collector

« Les chaussures de Louis », un court-métrage pour mieux comprendre l’autisme

Un hôtel Toy Story va ouvrir à Tokyo

The Matrix Awakens : Le jeu arrive sur PS5 et Xbox Series X

Une campagne choc sur les dangers en trottinettes électriques

Banksy souhaite acheter une prison pour la transformer en un « refuge pour l’art »

Disney+ dévoile sa série sur la mort de Malik Oussekine

Japon : le parc Universal Studios va lancer un espace Hunter X Hunter

Danemark : ils passent la nuit dans un IKEA à cause d’une tempête de neige

Les joueurs de GTA peuvent vacciner leurs avatars contre le Covid-19

Un Lyonnais élu plus grand fan de La Casa de Papel a pu rencontrer les acteurs

Spider-Man : la suite de New Generation dévoile ses premières images

Des Tamagotchis inspirés par des célèbres animaux de la Pop Culture

Tesla dévoile son Cyberquad pour enfants

États-Unis : une exposition immersive sur Frida Kahlo

Allemagne : Burger King taquine McDonald’s pour son 50ème anniversaire

Pour Noël, l’Utah vous propose de dormir dans la grotte du Grinch

Irlande : un « Game of Thrones Studio Tour » va ouvrir en février 2022

Moselle : des collégiennes réussissent à obtenir de la raclette à la cantine

Microsoft lance son pull moche de Noël dédié au « Démineur »

Koh-Lanta : un documentaire spécial pour fêter les 20 ans de l’émission

La maison de « Maman, j’ai raté l’avion ! » est disponible sur Airbnb

Lettre à moi-même : le film de Santé Publique France pour la journée mondiale de lutte contre le sida

Le tournage du film « Batgirl » a commencé