Coronavirus : elle photographie un Shanghai vide

La photographe Nicoco (@nicolattes) s’est récemment lancé dans un projet personnel pour documenter Shanghai pendant l’épidémie de coronavirus. Dans l’espoir de capturer le vide, l’isolement et la peur que le virus ne se soit propagé dans cette ville autrefois animée. Le projet documentaire s’appelle One person city.

« Une curiosité de voir comment une grande ville internationale sans sommeil réagirait à l’incertitude. Le résultat est un vide rempli de peur », explique la photographe.

En effet, le bilan ne cesse de s’alourdir. En Chine, ce nouveau coronavirus a déjà infecté plus de 20 000 personnes, et provoqué 425 morts.
« Mon expérience de vie à Shanghai pendant l’épidémie de coronavirus, et apparemment beaucoup d’autres, est l’isolement. C’est plus que des gens évitant les zones qu’ils pensent être surpeuplées. Ce sont des gens qui ne quittent pas leurs maisons. »

Une époque de l’année où les rues, les centres commerciaux et les attractions touristiques grouillent de visiteurs et de locaux.
« Au lieu de cela, la ville de 24 millions d’habitants a fermé ses portes. » dit Nicoco.

Shanghai devient une ville fantôme

Elle a pris les images avec un Canon 7D Mark II et un Canon 6D à 24 mm, en gardant délibérément les photos larges « pour capturer la grande ouverture ». Elle attendait souvent que quelqu’un entre dans le cadre afin de donner une idée de l’échelle.

« De nombreux emplacements sont conçus pour accueillir des centaines de personnes », explique-t-elle.
« On m’a poliment demandé de ne pas photographier dans certains centres commerciaux. Cependant, le manque total de visiteurs m’a rendu trop visible. Je ne voulais pas mettre le personnel de la boutique mal à l’aise, et j’ai trouvé plus facile de tirer sur des sites touristiques plus emblématiques. » 

Coronavirus :  » Une sensation de vide apocalyptique « 

Au cours de plusieurs jours passés à vélo, à marcher et à prendre le métro dans la ville, elle n’a vu pour la plupart que du personnel de conciergerie, des agents de sécurité et des caissiers. Les images qui en résultent sont étranges… vides, et pourtant remplies simultanément d’un sentiment à la fois de prudence et de peur.

« Mon objectif pour cette série était de capturer la sensation de vide apocalyptique », explique Nicoco.

« Certaines des photos peuvent sembler avoir été capturées à des heures étranges tôt le matin, mais en tant que collection, elles visent à renforcer qu’il n’y avait personne, nulle part. »

Commentaires

Derniers Articles

 

Pour Noël, il fabrique une réplique grandeur nature du bloc de carbonite à l’effigie de son ami

Virgil Abloh, le directeur artistique de Louis Vuitton s’est éteint à 41 ans

Jason et Ivan Reitman réalisent la pub de Noël d’Apple

Un nouveau jeu PopCorn Garage sur League of Legends

New-York : la Pop Culture au rendez-vous de la parade de Thanksgiving

Nintendo : 3 classiques Disney 16-Bit disponibles sur Switch

La villa de « House of Gucci » à louer sur Airbnb

La première ville flottante en construction en Corée du Sud

Ce bêtisier montre des scènes cultes du cinéma qui n’étaient pas prévues au script

Au Canada, Uber Eats propose la commande de cannabis

Il empoche 456.000$ dans un Squid Game grandeur nature

Après les sneakers, Lidl propose des pulls de Noël

Le Puy du Fou lance « Le Grand Tour », un voyage en train de 4 000 km dans toute la France

National Geographic dévoile les 25 destinations idéales pour voyager en 2022

Squid Game : une nouvelle vidéo dévoile les effets spéciaux

Le reboot de la série « Le Prince de Bel-Air » dévoile son teaser

Le prochain Jurassic World dévoile les premières minutes du film

The Idol : Une série avec The Weeknd et Lily-Rose Depp sur HBO

Chaussettes et sandales : Les Romains à l’origine de ce « crime » vestimentaire

« Migrants » : un court métrage émouvant sur l’immigration climatique

Les Razmoket reviennent pour Noël avec un épisode spécial

Ridley Scott confirme l’arrivée d’une série pour Blade Runner et Alien

Adidas dévoile des sneakers dédiées au chat des Simpson

Ed Sheeran donne un concert virtuel sur Pokémon GO