Ce cinéphile a reproduit un videoclub des années 90 dans son sous-sol

Elle est loin l’époque des 80’s-90’s où adolescents, adultes et familles se rendaient hebdomadairement dans leur videoclub de quartier pour louer un bon film en VHS. Déjà miné par la popularisation des DVD, la déferlante des services de streaming a, de fait, définitivement sonné le glas de ces boutiques. Mais certains n’oublient pas. Et Nick Collins fait définitivement partie de ceux-là. Ce grand nostalgique a tout simplement reproduit le charme des vidéoclubs d’autrefois… Dans son sous-sol !

Un travail d’orfèvre

Il y a de quoi rester bouche bée. On imagine difficilement l’investissement, tant en heures qu’en argent, qu’un tel travail représente. Tout y est. Étalage en rayon des grands classiques du 7e art en format VHS classé par genres (Jurassic ParkHellraiser, les Batman…), friandises, figurines des icônes de la pop culture. Et même quelques CD ! La reproduction de l’ambiance et des détails est saisissante. À tel point que les internautes ont commencé à confondre le Grand Oeuvre de Nick Collins avec un authentique videoclub des années 90.

Les raisons de la passion

Difficile de ne pas s’interroger sur les motivations profondes qui ont poussé Nick à déployer une telle énergie pour créer ce qu’il a appelé le Nostalgia Video.

Cette réplique de videoclub a été construite à partir de zéro dans mon sous-sol. Le but ? Utiliser les réseaux sociaux pour reconnecter les gens du monde entier. Partager les souvenirs chaleureux d’antan Faire en sorte qu’ils vivent à jamais.

Aujourd’hui, l’Instagram dédié à Nostalgia Video compte un peu plus de 13 000 followers. Un succès dont Nick ne manque pas de se réjouir : « J’ai les meilleurs abonnés du monde, et c’est une vraie joie pour moi d’alimenter ce compte qui croît chaque jour et me permet de partager ma passion avec tous ». Tout le plaisir est pour nous, Nick.

À noter que sur le site Internet du Nostalgia Video, il est possible d’acheter plusieurs produits. Depuis des VHS d’époque aux vêtements de merch en passant par les stickers.

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion