En Chine, il est désormais possible de payer par reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale est de plus en plus utilisée dans les technologies récentes. Sur les dernières générations de Smartphones, il est possible d’utiliser cette technique pour déverrouiller son portable. La Chine a décidé d’aller plus loin. Désormais, il est possible de payer ses achats par reconnaissance faciale au lieu de sa carte bancaire !

Dans les KFC

Cette nouvelle possibilité n’est pas présente dans toute la Chine et le mode d’utilisation diffère également. À Shanghai, il est possible d’utiliser la reconnaissance faciale dans certains supermarchés, à Shenzhen, dans le métro. Dans la plupart des KFC du pays, les utilisateurs peuvent l’utiliser. Dans la région de Xinjiang, cette technique est très largement utilisée dans le but du maintien de l’ordre. La reconnaissance faciale est aussi utilisée pour repérer des fugitifs ou encore les personnes qui traversent en dehors des passages piétons.

Pour utiliser la reconnaissance faciale, il faut d’abord lier son visage à son compte en banque ou un système de paiement mobile. Une fois dans le magasin, il suffit de se positionner afin que le terminal puisse scanner le visage. Mais ce système est-il réellement fiable ?

Système encore peu fiable

À Londres par exemple, il y a un système équivalent qui est utilisé pour repérer les malfaiteurs dans la foule. Or, ce système présenterait un taux d’erreur de…80% ! Ce qui est énorme. Selon, une étude du MIT (Massachusetts Institute of Technology), la plupart des systèmes seraient fiables à 99% mais seulement pour un type de la population qui concernerait les hommes blancs. En clair, le système n’est pour l’instant pas du tout fiable.

En ce qui concerne notre pays, il faut savoir qu’en Europe, la reconnaissance faciale dans le domaine public est strictement interdite sauf sur dérogation de la CNIL. C’est un système qui soulève beaucoup d’opposition notamment sur la gestion des données récupérées qui pourraient être utilisées à mauvais escient. Payer grâce à la reconnaissance faciale n’est donc pas prêt d’arriver en France.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement