Chicago : une démonstration d’orgasme en plein cours de psycho

L’université de Northwestern ont eu droit à une démonstration très pratique de l’utilisation d’un sex-toy. La direction se dit « embarrassée et déçue ».

Un cours de psychologie de l’université Northwestern de Chicago consacré aux pratiques sexuelles telles que le bondage et le fétichisme a pris un tour spectaculaire, un couple exhibitionniste venant faire une démonstration en direct devant les yeux ébahis des étudiants.

Après la fin du cours en amphithéâtre, auquel participaient une centaine d’étudiants -et la mère de l’un d’entre eux-, ces derniers ont été invités à rester pour une démonstration d’orgasme féminin, pimentée par des sex-toys, rapporte le Chicago Sun-Times. Mus par leur soif de connaissance, de nombreux étudiants sont restés et ont pu assister en direct à l’orgasme féminin promis, grâce à la performance d’un couple armé d’un engin ressemblant un peu à une scie électrique, mais avec un godemiché en guise de lame.

« C’est sans doute quelque chose dont je me souviendrai toute ma vie »

« C’est sans doute quelque chose dont je me souviendrai toute ma vie », a témoigné un étudiant, Justin Smith, 21 ans. « Je ne peux pas en dire autant de mon cours de théorie économique ».
La jeune femme qui a réalisé la performance, Faith Kroll, 25 ans, a expliqué avoir d’abord eu l’intention de simplement montrer ses sex-toys et d’en discuter avec les étudiants.

Mais elle a changé d’avis après avoir été interrogée sur son fantasme favori. « Le mien est d’être devant des gens », a-t-elle expliqué. Le professeur de psychologie, John Michael Bailey, a affirmé qu’il avait d’abord hésité à autorisé ce rapport sexuel en public, « craignant que beaucoup de gens trouvent cela déplacé« . « Ma décision de dire oui est venue de mon incapacité à trouver des raisons légitimes d’empêcher les étudiants d’assister à une telle démonstration », a-t-il dit.

« l’université soutient les efforts de sa faculté pour l’avancement de la connaissance ».

Le directeur de l’université, Morton Schapiro, s’est dit « embarrassé et déçu » et a annoncé jeudi le lancement d’une enquête. Dans un premier temps, un porte-parole avait pourtant défendu l’initiative, soulignant que « l’université soutient les efforts de sa faculté pour l’avancement de la connaissance ».

Commentaires

Derniers Articles

 

Des sièges géants installés dans le métro pour « Yéti & Compagnie »

La saison 4 de « Narcos » dévoile son trailer

Une borne d’écoute géante du nouvel album de Johnny Hallyday à la Gare Saint-Lazare

Pour Halloween, elle se fabrique des « Polly Pocket » Famille Adams

Nose Warmer : le nouveau concept de cache-nez pour l’hiver

Ces pièces ont des mécanismes secrets dignes d’Indiana Jones

1993 : quand Kyan Khojandi était mannequin pour Leclerc

Le film « Un Prophète » va être adapté en série

Cet artiste comble les nids-de-poules avec des mosaïques

The Cure ouvrira le festival Rock en Seine en 2019

Il place l’univers Disney face aux désastres écologiques

Saint Seiya débarque dans une publicité Snickers

Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho

Un compte Instagram spécialiste de l’estampe

Le prochain Astérix dévoile sa bande-annonce !

Des Air Jordan « GameBoy »

Avec des craies, elle met en scène son bébé dans de drôles de films

Un reboot de la série « Alias » en préparation

Beetlejuice : première image pour la comédie musicale version Broadway

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre