Chicago : une démonstration d’orgasme en plein cours de psycho

L’université de Northwestern ont eu droit à une démonstration très pratique de l’utilisation d’un sex-toy. La direction se dit « embarrassée et déçue ».

Un cours de psychologie de l’université Northwestern de Chicago consacré aux pratiques sexuelles telles que le bondage et le fétichisme a pris un tour spectaculaire, un couple exhibitionniste venant faire une démonstration en direct devant les yeux ébahis des étudiants.

Après la fin du cours en amphithéâtre, auquel participaient une centaine d’étudiants -et la mère de l’un d’entre eux-, ces derniers ont été invités à rester pour une démonstration d’orgasme féminin, pimentée par des sex-toys, rapporte le Chicago Sun-Times. Mus par leur soif de connaissance, de nombreux étudiants sont restés et ont pu assister en direct à l’orgasme féminin promis, grâce à la performance d’un couple armé d’un engin ressemblant un peu à une scie électrique, mais avec un godemiché en guise de lame.

« C’est sans doute quelque chose dont je me souviendrai toute ma vie »

« C’est sans doute quelque chose dont je me souviendrai toute ma vie », a témoigné un étudiant, Justin Smith, 21 ans. « Je ne peux pas en dire autant de mon cours de théorie économique ».
La jeune femme qui a réalisé la performance, Faith Kroll, 25 ans, a expliqué avoir d’abord eu l’intention de simplement montrer ses sex-toys et d’en discuter avec les étudiants.

Mais elle a changé d’avis après avoir été interrogée sur son fantasme favori. « Le mien est d’être devant des gens », a-t-elle expliqué. Le professeur de psychologie, John Michael Bailey, a affirmé qu’il avait d’abord hésité à autorisé ce rapport sexuel en public, « craignant que beaucoup de gens trouvent cela déplacé« . « Ma décision de dire oui est venue de mon incapacité à trouver des raisons légitimes d’empêcher les étudiants d’assister à une telle démonstration », a-t-il dit.

« l’université soutient les efforts de sa faculté pour l’avancement de la connaissance ».

Le directeur de l’université, Morton Schapiro, s’est dit « embarrassé et déçu » et a annoncé jeudi le lancement d’une enquête. Dans un premier temps, un porte-parole avait pourtant défendu l’initiative, soulignant que « l’université soutient les efforts de sa faculté pour l’avancement de la connaissance ».

Commentaires

Derniers Articles

 

Booba incarne Batman dans son dernier clip animé

Privé de Mondial par sa femme, ses amis emportent en Russie sa silhouette en carton

Les comics Stranger Things se dévoilent

Quand les supermarchés se mettent à l’heure de la Coupe du Monde

Une marque italienne présente des baskets-escarpins

Game of Thrones : C’est fini pour Emilia Clarke

1000 fans de Tolkien rejouent la Bataille des Cinq Armées

Les gobelets Starbucks customisés d’Anne Loveart

Jay-Z et Beyoncé dévoile un clip complètement fou au Louvre

« Jeanne et Serge » dans la nouvelle collection de prêt-à-porter signée MSGM

American Express lance une carte de crédit à base de plastique marin

Une veste intelligente et connectée pour faciliter la vie des cyclistes

Le prochain Lucky Luke se déroulera à Paris

Les Indestructibles 2 effectue le meilleur démarrage de tous les temps pour un film d’animation

Un nouvel escape game « SAW » ouvre à Paris

Une exposition « Tom-Tom et Nana » à Angoulême

Le plan de Métro des bars parisiens qui suivent la Coupe du Monde

Dragon Ball : des Nike « GOKU » signées Walsh Design

Domino’s Pizza répare les routes pour améliorer son service de livraison

Le « Donkey Kong » des années 80 débarque sur Nintendo Switch

Un garçon invente une prothèse inspiré de Docteur Octopus pour un enfant de 10 ans

Salto : lancement d’un Netflix à la française

Les plus belles photos du concours National Geographic 2018

Quand Tom Bob détourne des éléments urbains